Le wali de Tizi-Ouzou n’est pas le bienvenu au village d’Aït Ahmed

3
Siege de la Wilaya de Tizi Ouzou
Siege de la Wilaya de Tizi Ouzou

AT YAHIA (Tamurt) – Le wali de Tizi-Ouzou qui s’est déplacé aujourd’hui à Aït Yahia, au village de Hocine Aït Ahmed, pour proposer aux villageois de collaborer dans l’organisation des funérailles, été remis à sa place. Les villageois lui ont fait savoir que l’organisation des funérailles est prise en charge par les villageois et les Kabyles et n’ont besoin d’aucune aide ni implication des autorités d’Alger.

Le wali est resté sur sa faim et a rebroussé chemin. Il a été même hué par certains jeunes qui lui ont fait savoir qu’Aït Ahmed a toujours pris ses distances avec le régime. Le wali a du quitté précipitamment les lieux de peur de subir un lynchage populaire. Ce wali et comme les militaires du régime ils ne sont pas les bienvenus en Kabylie.

C’est cette information que certains organes de presse devaient rapporter telle qu’elle est, au lieu d’inventer des histoires sur la lointaine Lausanne. Le wali de Tizi-Ouzou, qui a déclaré une guerre contre le MAK, a subi encore une fois une leçon de la part des Kabyles. Il a échoué dans toutes ses tentatives de dénigre le MAK et de récupérer la mort de Hocine Aït Ahmed. Toutefois, la presse algérienne n’a pas rapporté cet incident. Les journalistes de Tizi-Ouzou ont fait l’impasse volontairement.

Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici