2016, l’année de la Kabylie

3

(Tamurt) – Quand la presse  algérienne,  à la solde du pouvoir raciste d’Alger, animée d’un anti-kabylisme assumé et revendiqué, s’attaque avec férocité aux vrais patriotes kabyles, c’est que ces derniers sont sur la bonne voie.