« Mon fils n’apprendra jamais tamazight »

16
Mon fils n’apprendra jamais tamazight
Mon fils n’apprendra jamais tamazight

ALGERIE (Tamurt) – L’annonce des décideurs algériens de l’officialisation de la langue tamazight aiguisera, à coup sûr, davantge les consciences en faveur de l’indépendance de la Kabylie. C’est l’effet inverse de ce que le pouvoir algérien attend qui se produira.

En effet, en plus du mépris que le pouvoir algérien manifeste envers la langue de tous les Nord-africains, une bonne partie des Algériens ne veulent même pas en entendre parler. Des parents d’élèves d’Alger et d’autres villes affirement qu’ils n’accepteront jamais de voir leurs enfants apprendre la langue tamazight à l’école.  « La langue arabe est notre langue, on ne pourra jamais la substituer, pour ce qui concerne les langues étrangères, nos enfants doivent apprendre l’anglais ou le français.

«Tamazight n’a aucune place dans notre société », laisse entendre un père de famille au quartier El Biar, d’Alger. Son avis et sa position raciste est partagée par un bon nombre d’Algérois. «  L’arabe est la langue de Dieu et de civilisation, je ne vois pas pourquoi retourner à une langue qui a disparu depuis des siècles ? », se demande un autre islamiste qui affirme avec insistance que son « fils n’apprendra jamais la langue tamazight, ni à l’école ni ailleurs ».

Les réactions des Algériens feront peut être comprendre une fois pour toute aux Kabyles qu’il est impossible pour eux de vivre ensemble et c’est le moment d’accéder à l’indépendance de leur pays.

Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici