Djezzy, Mobilis et Ooridoo refusent toujours d’inclure tamazight

10
Djezzy, Mobilis et Ooridoo refusent toujours d’inclure tamazight
Djezzy, Mobilis et Ooridoo refusent toujours d’inclure tamazight

ALGERIE (Tamurt) – Les trois opérateurs téléphoniques algériens, Djezzy, Mobilis et Ooridoo continuent toujours à refuser d’inclure la langue tamazight dans leurs standards.

Les trois opérateurs n’ont jamais donné d’explications sur leur refus, mais des sources affirment que les responsables de ces préteurs, qui gagnent des fortunes sur le dos des algériens, craignent de perdre leurs clients arabophones, en cas ou ils ajoutent tamazight dans  leurs standards communicatifs. Ces trois opérateurs ne font alors que cautionner un racisme à outrance envers les Kabyles et les autres berbérophones d’afrique du Nord.

Les Kabyles doivent réagir à cette attitude. Ils payent de leurs poches  les frais de communications et donc logiquement ils ouvrent droit à attendre au moins les standardistes parler leur langue. C’est la moindre des choses. Comment des vielles et des vieux qui ne comprennent ni l’arabe ni le français peuvent-ils comprendre ce que répond les standardistes de ces opérateurs téléphoniques ? Les Kabyles aussi doivent réagir et protester. Sachant qu’avec ou sans l’officialisation de tamazight rien n’interdit d’inclure cette langue dans les standards téléphoniques.  Pis encore, la plupart des cadres qui gères administrativement et techniquement ces opérateurs sont Kabyles !

Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici