Et soudain l’Algérie ne parle plus du Polisario

15

ALGERIE (Tamurt) – La presse algérienne n’a soufflé aucun mot depuis deux mois sur le Polisario. Un fait étrange qui suscite interrogations. Tout porte à croire que l’Algérie est sur le point de lâcher ce mouvement paramilitaire budgétivore pour l’Algérie.

Le silence de la presse algérienne et des partis politiques de ce pays n’est pas un fait anodin. Il remonte, en effet, à l’intervention du Maroc à l’ONU en faveur de l’autodétermination de la Kabylie. Depuis l’Algérie, qui était certainement fortement secouée, diminue graduellement son soutient à la cause de la République arabe sahraouie.

L’Algérie veut peut être lâcher ce mouvement dans l’espoir de voir le Maroc abandonner son soutient à la cause de la libération de la Kabylie. La thèse est plausible et tout porte à le croire. Sinon aucune autre cause ne peut expliquer le silence prolongé d’Alger sur la question du Polisario. Un mouvement que la sécurité militaire algérienne a créé durant les années 1970 et financé à coup de milliards à ce jour. L’avenir nous donnera plus de précisions sur ce sujet.

Nadia Iflis pour Tamurt

15 COMMENTAIRES

  1. Le Maroc n’oubliera pas la Kabylie , si toute fois les kabyles veulent faire partie du grand pays de la fédération amazigh le MAROC , ils seront les bien venu avec nous au Maroc amazigh fédéral , chaque région sera libre .

  2. Nous les Algériens, nous nous sommes engagés à soutenir toutes les causes perdues et à engraisser toutes les ONG mercantiles jusqu’au dernier baril de pétrole. Toutes les causes, sauf celles de notre propre population ! Nous avons réussi à 120% la performance de dilapider tout l’argent du pétrole, et maintenir notre grand pays dans le giron des pays sous développés, mal dirigés, mal fagotés, arriérés et cons. Cette performance est notre fierté, car nous sommes des fières. Nous n’aurons de repos et de satisfaction que le jour où nous irons avec notre fierté de sous développés inculte et miséreux, demander l’aumône à l’occident. D’ailleurs, nous y sommes presque : le baril est à 30€, bientôt à 20€.
    Car, nous les Algériens, nous avons le rare privilège d’avoir un régime, qui est une mauvaise copie d’un mélange complètement raté du système oligarchique russe, du nassérisme et du baasisme des années cinquante. Un régime, qui a compromis, et pour des décennies encore, les chances de voir un jour des institutions démocratiques et une société juste et prospère en Algérie.

  3. Savez que cette partie de l’Afrique du nord qui s’appelle en Espagnol RIO DE ORO (Assif bewragh) est une terre 100% Amazigh, les marabouts de Kabylie sont venus de cette région, vers le 11éme siècle un royaume a été fondé par ces Amazigh (qui s’étend du nord du Sénégal jusqu’à la mer méditerranée).
    Les janissaires arabo-baathistes d’Alger sous Boumediene, ont inventé une République xénophobe et raciste dite (RASD) République Arabe Sahraoui, honte à vous, usurpateurs de l’histoire de l’Afrique du nord, obsédé par cet Empire de chimères, alors que selon IBN KHALDOUM, voir « EL-MUKADIMA » les Arabes de par leurs culture et leur statut de bédouins sont incapables de coloniser d’autres peuples ni même de fonder un Empire!
    TANEMIRT à bientôt.

  4. C’est faux! faut vérifier vos sources. Les TV en parle quasiment quotidiennement ainsi que la presse national et local. On notera que beaucoup de commentaires sont le fait, de toute évidence, de marocains!

  5. Le polisario est financé certes par l’argent du contribuable algérien… Mais les subventions emanant des ONG et des Etats, s’élevent a 3milliards de dollars que l’Etat algérien n’engrange pas mais tout au contraire, ceux qui en beneficie sont ceux du departement de Toufik… Et cela, les aides sont renouvelables chaque année.
    Donc, ceux qui ont interêt a garder le pactole sont ceux qui soufflent sur le feux diplomatique et politique pour maintenir en vie, même sous perfusion, le front du polisario.
    D’ailleurs, ceux qui font le cinema d’un mouvement de liberation, ne represente que quelques petits chats qui gigotent un peu partout pour les maitres de la caisse.
    Desormais que le grand MAITRE est demis de ses fonctions, les « ponctions » des aides humanitaires n’ont pas lieu d’être, par consequent pas de fond de commerce.

  6. la dernière rencontre de l’handicapé avec le chef de voyous de tindouf ,c’était une rencontre des adieux
    les caisses se sont vidées,le prix du pétrole chute,la monnaie « dinars » ne vaut quasiment rien….le créateur de cette mafia à tindouf est viré,les anciens caporaux de fransa sont entrain de se tacler entre eux bref..celui qui creuse un trou à son frère,il tombe dedans donc la mafia de ce pays est entrain de s’enfoncer dans un trou et leurs fin s’approche inchaallah

    • Muscadet.L histoire d amour entre le peuple Algerien et son minou le Polisario sont leurs affaires.Le maroc continuera a empoisonner la vie atous ceux qui essayeront de toucher a son territoire .C est aussi simple que ca.

    • N’importe quoi! Le peuple algerien ne lachera jamais le polisario. Le maroc se gourre en croyant creer la similtude avec la kabylie. Je suis berbere jusqu’a la moelle. Il n’y a pas d’algerie sans la kabylie et de kabylie sans l’Algerie.

      • Muscadet tu as raison sur un point l’Algérie sans la Kabylie est vouée à la disparition mais la Kabylie indépendante pourra sans problème se développer et enfin réellement travailler pour elle même et non plus pour engraisser un Etat arabo islamiste avec des mafieux à sa tête, qui n’a d’ Algérien que le nom . Algérien grâce à eux est devenu synonyme d’Arabe et ils ont passé tout leur temps à gommer la dimension amazigh de notre peuple en jouant sur la fibre religieuse pour parvenir à leurs fins . D’où la fracture actuelle qu’un système FLN pourri dans l’âme ne pourra corriger .Je te laisse conclure.

  7. Bonjour je me dit que quelquefois il y a des concours de circonstances. Peut être que le camp ayant pris le dessus enfin en Algérie est en train d’opérer beaucoup de changements. Que la question du Sahara etc surtout du Maghreb serait abordée correctement. .. espérons.

  8. La tradition aux USA est que, chaque anne’e le president rend compte dans un discours, sur son exercise de l’anne’e d’avant et etale ses projections pour l’annee qui commence et de maniere generale celles du future.La difference entre un President et son administration et un autre, est dans l’ordre et la priorite’ et souvent dans la politique interne au pays. Ce qui se passe d’une administration a une autre avec un moindre changement, c’est la politique internationale.

    Obama a delivre’ hier soir, son discours.Relatif au sujet en question dans l’article, il y a lieu de dire, que le cap des USA, et probablement du monde occidental en general, est d’ettendre les Droits Humains et Politiques a travers le monde, Un projet qui necessite l’extension des decouvertes de la science aux 1/3 monde, mais surtout l’extinction de conflits regionaux que la partition du monde des siecles derniers a cause’, ainsi que de mettre fin aux dominations de Peuples par des Etats rate’s. C’est le cas type de tous les pays mis sur pieds par la colonisation Francaise en Tamazgha. Et par le mot « Peuple », il s’agit de sa signifiance dans le jargon de la politique internationale, c.a.d. la terminologie ONUssienne. A titre d’example les Peuples Catalan, Basque, Irelandais, Greck, Amashak(Touaregs), Mzab et biensur Kabyle. Pour ceux qui ont la clarete’ d’esprit de lire « Le Sicle Identitaire de Mas Ferhat, la problematique qui y est pose’, est exactement celle a laquelle Obama a fait reference. Quand de tels agenda sont decide’s, les intrus au sein de l’ONU, ne font que recevoir des copies, de l’itineraire. Le regime Algerien, doit avoir recu sa copie ! Vivant de faux dans le faux et la tromperie, des qu’ils s’apprete se conformer ou sont interpelle’s sur un sujet, ils sortent tombours et trompettes, pour faire croire que l’initiative vient d’eux. Une chose est sure, tout Peuple qui se mobilise pour ses droits Humains et Politiques, sera assiste’ et son represseur condamne’ ! – Les examples, ne sont pas ce qui manque. La pression montera, des que les feux en cours auront trouve’ une sortie de crise. Dans notre region, il y a 3 en cours: Mali/Azawad, Lybie, et centre-Afrique. Ils sont programme’ pour des solutions politiques cette anne’e. Le medicament infaillible contre ces maux de dictature s’appele l’autodermination politique.
    Il n’y a qu’une condition et une seule: La mobilisation des concerne’s(Peuples).

    Assugas Amediaz.

    • Et soudain l’Algérie voit le mur ! l’énorme mur !
      Nous ne nous sommes pas préparé au choc frontal avec ce mur, mais… nous le savions depuis très longtemps !
      L’élection de Bouteflika pour un quatrième, fut ressentit à l’époque comme un signe annonciateur du processus inéluctable de la fin en Algérie du cycle d’une génération d’hommes politiques imposteurs et surtout déficients sur le plan de la compétence et de la morale. Espérons que la fin du cycle de cette génération soit un simple enterrement sans douleurs, et surtout sans dommage pour le peuple algériens ni drames inconsidérés.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici