Tizi-Ouzou : marche contre la cherté de la vie à Tigzirt

13
Tizi Wezzu Marche contre la cherté de la vie à Tigzirt
Tizi Wezzu Marche contre la cherté de la vie à Tigzirt

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Des dizaines de  citoyens sont sortis ce matin dans la rue à Tigzirt, une ville côtière située à environs 40 km au nord de Tizi-Ouzou, pour crier haut et fort contre la hausse des prix et de la cherté de la vie en général.

L’appel a été lancé par les collectifs des citoyens du village Tifra. La manifestation s’est ébranlée de l’entrée Est de la ville et les marcheurs ont scandé des slogans contre la cherté de la vie. L’augmentation des tarifs des transports de plus de 25% à travers toutes les lignes de la daïra est la goûte qui a fait déborder le vase, selon des habitants de la région qui ont pris attache avec notre rédaction.

Les villageois de la région de Tigzirt sont en colère. Ils sont exacerbés devant ces augmentations qui se reflétent négativement sur leur pouvoir d’achat et la qualité de vie. Une action qi dit long sur la les difficultés que la population de la Kabylie éprouve chaque jour que Dieu fait pour subvenir à ses besoins.

La manifestation de Tigzirt fait rappeler aussi les moments de la crise économique des années 1980 et 1990. Une période noire que personne ne veut revivre, mais la baisse des prix du pétrole fait craindre le pire aux citoyens. Au fait, d’autres actions de protestations similaires sont envisagées à l’avenir dans cette région de la Kabylie maritime.

Lounès B

13 COMMENTAIRES

  1. Manifester pour demander a manger est indigne chez nous. Une honte! Ce pouvoir vicieux a mis la population sous assistanat et celle-ci est plus disposée a descendre dans la rue pour demander a manger. Si c’était un appel pour exiger la refonte de l’école pour garantir un avenir meilleur aux générations futures, cela n’aurait pas intéressé grand-monde. Dans le manque, le ventre fait plus de bruit que la tête. On n’attend rien d’une société. médiocre.

  2. Le dinars a vecu ses moment forts les anneés 70 puis il commace a se dégradé les buts 80 puis completement effacé aprés la rééchelonnement de la dette extrieure du régime du parti unique les années 90.
    Je demande comment cea continue d´utilisé le dinars usé d´autant que le pays kabyle milite pour la création de son,État sans tout fois pensé de mettre en place un groupe de réflexion afin d´elaboré un plan qui va etudié tout les aspects en tout ses cotés court, moyen et long tèrme de la politique economique à suivre pour le nouveau nés » bla Aṭarus ukk ẓ -ngghelt oualach s-yadda ». Le chasseur n´est pour rien car le pour le moment le conseil national kabyle n´a rien devoilé publiquement dans cette direction, pour le maintien l´economie au dinar mort oú inventé une nouvelle monnaie injectant le sang neuf pour l´economie !

  3. c´est dinars dévalorisé qui gonfle l´inflation et rend le maigre marché local inabordable, la céation de l´Etat kabyle doit etre acompagné par la mise sur route une nouvelle monnaie fraiche car le dinar est mort avec la chute l´ex Yogoslavie et ses conséquences négatif continu encore de paralysé l´economie du pays kabyle qui n´arrive pas jusqu´a ici de s´en débarassé et imaginé autre chose qui donnera le nouveau souffle pour la politique monétaire !

  4. A3bud kan ik nicerven leqvayel. macci d’at i3bad tura ? ass nefsit le3qel eddut ref lassel a3bud am assif lassel ma yruh d-elhif.
    VIVE LE MAK/GPK.

  5. Que stoppe cette série de bétises. Faire marche pour acquérir quoi à manger c’est très grave. Regardons nos terres agricoles qui sont toutes en jachère,qu’attendons-nous pour les revaloriser? Et les parcelles à proximité des routes sont toutes polluées par le verre alcoolique. J’ai vu partout des oliviers,des orangers,des figuiers.. dévorés par des plantes sauvages ou en état d’épuisement. Ceci donnera plus de force au pouvoir d’Alger pour nous prendre en otage par un bout de pain. Donc la solution c’est retrousser les manches pour travailler ces terres et non pas faire la marche pour quelque chose à manger. La marche se fait pour une cause identitaire,une injustice pratiquée,rejeter une loi scélérate,revendiquer un projet de société…

    • @Tanina
      Bien dit, c’est exactement cet exemple qu’il faut suivre et que je voulais développer dans mes commentaires précédents, si nos anciens dans la période de misère qui était autrement plus difficile pouvait faire pousser ce qu’il manger, alors nous nous pouvons aussi!
      Mais les gens on trop étaient habituer à ne rien faire de leur main, c’est le pouvoir qui à engendré des fainéants en arrosant d’argent pour calmer l’explosion social…Mais aujourd’hui le pétrole ne vaut presque rien…Plus dure sera le réveil si on ne ce prend pas en main, les ane-gerien vont nous entraîner avec eux dans le précipice.

  6. Avec l’Iran qui arrive sur les marchés internationaux par la levé de l’embargo et qui peut vendre son pétrole dans la l’égalité , le baril de petrole descendra encore plus bas que 40 dollars ,l’Algérie verra la plus grande misère de son histoire.et aux kabyles de s’organiser et d’anticiper à cette pauvreté inévitable dû à la conjoncture mondiale et ce n’est pas le gouvernement arabo-musulman anti-kabyle d’Alger qui aidera les kabyles il faut s’auto- gérer être autonome et ne pas attendre des autres ,prendre son indépendance et avoir l’imagination pour avoir des idées et construire des projets .afin de subvenir au besoin d’attente de la population kabyle .

  7. Au lieu de faire ce genre d’actions, les kabyles feraient mieux de faire pousser ce qu’ils vont manger…au lieu de cela ils attendent que le pouvoir leur balancent un os à ronger.
    A une ėpoque nos grands parents fesaient pousser ce qu’ils allaient manger et donc n’ėtaient pas dėpendant des spėculateurs et autres mafieux du commerces.
    Organisez vous en coopėrative pour avoir du poid, chaques villages , chaques villes devraient avoir ses parcelles oú pousseront des pommes de terres, tomates…
    C’est seulement à cette condition qu’ils s’en sortirons et ėtant autonome et indėpendant ėconomiquement.

      • En retard?
        C’est juste une question de volonté, regardez tous les mètres carré disponible dans chaque commune qui ne servent à rien où qui servent de décharge sauvage…au lieu de cela ces parcelles pourraient servir à faire pousser des légumes, vous êtes simplement trop habituer à dormir où priez dans les mosquées pour que la pluie arrive.
        Retroussez vous les manches , il n’y a qu’avec de la sueur et du courage qu’on peut s’en sortir.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici