Nordine Ait Hamouda aux citoyens d’Aghrib « Pardonnez-moi ! »

4
Nordine Ait Hamouda
Nordine Ait Hamouda

AGHRIB (Tamurt) – L’ex-député et ex-cadre dirigeant du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD) a publiquement présenté ses excuses à toute la population de la commune d’Aghrib, près d’Azeffoun lors d’un débat télévisé de la chaîne de télévision Dzair TV.

Nordine Ait Hamouda qui s’exprimait devant plusieurs journalistes a reconnu qu’il a mal fait de s’être immiscé dans l’affaire dite du centre d’enfouissement technique (CET) d’Aghrib. Un projet contesté par toute la population et les comités de villages d’Aghrib. Mais l’ex-président du RCD a exercé un pressing pour son maintien. Nordine Ait Hamouda, qui jusqu’à un passé très récent partageait les positions de Said Sadi et du RCD s’est retrouvé impliqué dans ce conflit. Il a même fait le déplacement en compagnie de Said Sadi et de Ouahab Ait Menguellet, maire de Tizi-Wezzu, afin de faire une campagne farouche contre ceux qui s’opposaient à l’implantation du CET.

Comme la majorité est contre ce projet à Aghrib, l’attitude des responsables du RCD dont Ait Hamouda a été mal aperçu surtout que ce dernier n’est pas issu de la même région, Said Sadi en revanche est un enfant d’Aghrib. Même si elle vient tardivement, la confession d’Ait Hamouda de s’être trompé de s’être mêlée de ce qui ne le regarde pas est un geste hautement civilisé qui devrait être médité par d’autres responsables politiques quand ces derniers constateraient qu’ils se seraient trompés. Surtout, il faut qu’ils fassent ce geste quand leur conscience le leur dicte et non pas quand ils sont évincés de leur famille politique sans aucune raison apparente qui peut tenir la route.

Lyès Medrati

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici