Agressions de Cologne: La grande majorité des suspects impliqués sont d’origine algérienne

5
Agressions de Cologne: La grande majorité des suspects impliqués sont d’origine algérienne
Agressions de Cologne: La grande majorité des suspects impliqués sont d’origine algérienne

COLOGNE (Tamurt) – D’après les derniers éléments de l’enquête de la police allemande, la grande majorité des suspects impliqués dans les agressions sexuelles et les vols commis à Cologne, lors de la nuit de la Saint-Sylvestre, proviennent essentiellement de deux pays : l’Algérie et le Maroc, rapportent plusieurs médias allemands.

La majorité des suspects impliqués dans les agressions de Cologne le 31 décembre dernier sont d’origine algérienne et marocaine révèle un rapport de la police allemande.  Sur les 59 suspects interpellés par la police fédérale, 25 sont Algériens, 21 Marocains, 5 Iraniens, 3 Tunisiens, 2 Syriens, un Irakien, un Iranien, un Libyen, un Monténégro et trois Allemands,  a annoncé le procureur Ulrich Bremer au quotidien allemand Die Welt.

Le procureur a par ailleurs déclaré que la police allemande avait interrogé près de 300 personnes en rapport avec ses agressions. «  En plus de ses interrogatoires, nous avons a disposition plus de 590 heures de matériel vidéo et nous avons en outre analysé 1,1 million de mouvements par données téléphoniques  », a précisé Ulrich Bremer.

Au total, 766 plaintes ont été déposées concernant les violences de Cologne, dont 497 pour des faits d’agressions sexuelles.

Tiziri

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici