Le wali de Tizi-Ouzou indésirable à Illula Umalu

2
Le wali de Tizi Wezzu indésirable à Illula Umalu
Le wali de Tizi Wezzu indésirable à Illula Umalu

ILLULA UMALU (Tamurt) – Si le wali de Bougie refuse une conférence au président du MAK, à Tizi-Ouzou, plus particulièrement à Illula Umalu, c’est la population qui ne veut plus du wali de Tizi-Ouzou. Informés d’une éventuelle visite  de ce wali dans la région d’Illula Umalu, les villageois se sont réunis pour l’en empêcher.

Le nouveau président de l’APW de Tizi-Ouzou, Klalèche, élu sur la liste FFS, a beau insister. En vain. Pour les villageois d’Illulal Umalu, pas question de voir ce commis de l’Etat chez eux. Ce wali est perçu comme le premier ennemi de la Kabylie, surtout suite à ses récurrentes attaques contre le Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie.

Effectivement, le wali n’a pas pu aller hier à Illula, comme l’avaient décidé les citoyens. Le message est formel: l’autorité algérienne n’est pas reconnue en Kabylie. Pis encore, le régime d’Alger est perçu comme une force coloniale en Kabylie. Le nationalisme kabyle s’est emparé des masses populaires, à travers tout le pays. Si un wali annule sa visite dans une région en Kabylie, c’est un recule significatif du régime et une victoire symbolique pour les souverainistes kabyles.

La réaction des villageois d’Illula Umalu doit être méditée à travers toute la Kabylie. En plus du wali, les chefs de daïras doivent être expulsés et les élus locaux doivent aussi se démarquer de leur connivence avec le pouvoir en démissionnant.

 Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici