Un vent d’espoir souffle sur le Maroc

10
Un vent d’espoir souffle sur le Maroc
Un vent d’espoir souffle sur le Maroc

MAROC (Tamurt) – Si le vent de la destruction de la culture et de l’identité amazighe a soufflé de l’orient, il y a 14 siècles avec l’envahissement des Arabes de Tamazgha,  une lueur et un vent d’espoir souffle, depuis quelques années de l’Est.

Du Maroc plus exactement. Ce pays, qui a le premier officialisé la langue tamazight et qui lui consacre une place relativement importante dans le secteur de l’éducation, veut aussi se défaire une fois pour toute de la langue arabe. Ce miracle s’est produit au Maroc. Désormais la langue arabe n’aura qu’une place secondaire devant le français, à partir de l’année prochaine.

La décision est prise par le Roi de ce pays. Au début lorsque cette information a été diffusée sur les réseaux sociaux tout le monde pensait qu’il ne s’agit que d’une simple rumeur. Mais l’information est  belle est bien vraie. C’est le ministre de l’éducation marocain qui vient de la confirmer.  En effet, l’arabe ne sera plus la langue qui domine au Maroc.  Ce pays compte même d’imposer le Français et tamazight comme les deux langues de référence à promouvoir.

La nouvelle a suscité une grande colère chez les islamistes alors que les démocrates l’ont accueillie avec joie et satisfaction.  «  Si le Maroc envisage vraiment de se défaire de la langue arabe, je vais m’y installer rien que pour l’école et  l’avenir de mes enfants », nous dira un jeune médecin de la ville de Tizi-Ouzou.

Pour rappel, le Maroc avait opté pour la généralisation de la langue arabe en 1984 au même titre que l’Algérie. Par contre, les enfants des dirigeants, surtout les ministres des deux pays, assurent toujours la scolarité de leurs enfants en Europe. Surtout les islamistes riches.

Lounès B

10 COMMENTAIRES

  1. il y a des moments vs publier de n importe quoi.sans pensés aux admirateurs du site et des sympathisants du mak,il faut être fier de ta langue pas l avancé du français.

  2. Moi je suis de ceux qui croient sincerement que la langue arabe est une langue qui empeche d’avancer car elle a été rendue sacrée par la religion qui n’en est pas veritablement une religion d’adoration du DIEU CREATEUR mais une ideologie dont le but est d’asservir l’homme à un pouvoir dictateur. Cette langue vous interdit de reflechir et de penser , elle vous oblige à accepter sans bancher n’importe mensonge et betise comme  » la terre est plate, les faux miracles du coran,la paix dans l’islam alors qu’on voit que de la misere et du sang humain, la souffrance et l’injustice, etc…. Bref, la langue arabe demeure le meilleurs moyens de briser un peuple et de l’empecher d’ameliorer sa vie. C’est d’aileurs pour cela que le pouvoir d’alger veut transcrire tTAMAZIGT en caractere arabe , . Tout le monde sait que ce n’est pas pour faire du bien aux populations imazighen mais bien pour leur mener la vie difficile.. La langue arabe est juste bonne à mentir , à tricher, et à creer de la desolation là où elle est pratiquée. Regardez autour de vous , ayez le courage de reconnaitre les catastrophes du monde arabe. Il n’y a pas de pire aveugles que ceux qui refusent de voir
    Mon but n’est pas d’offenser mais de reveiller les consciences

  3. Cela fait plus de trente ans que la majorité des marocains attend cette réforme plus que nécessaire. Il faut reconnaître le courage du ministre de l’éducation national et du Roi car dans un autre pays Arabo-musulman cela aurait fait des vagues.
    Merci Majesté.

  4. L’auteur de l’article n’a rien compris au Maroc.

    Le Maroc a seulement décidé que l’arabe ne sera plus la langue enseignée pour les matières scientifiques (maths, science…) mais ça sera en français.

    Le 1er décembre 2015, le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, apprend que le ministre de l’éducation nationale, Rachid Belmokhtar, un proche du palais, avait présenté au cabinet royal un important programme visant à « franciser » l’enseignement des mathématiques, des sciences naturelles et des sciences physiques. Ce projet, qui prévoit aussi l’enseignement du français dès la première année du primaire au lieu de la troisième actuellement, a été préparé en catimini et présenté par le ministre au roi sans que Benkirane en soit informé

  5. Pur mensonge et balivernes ! La langue demeure la langle de l’enseignement de la primaire au collège au niveau des sciences comme des mathématiques. En revanche, la langue française enseignée en quatrième année du secondaire sera enseignée dès la première année avec la réforme . Le volume horaire demeure le même. Toutefois, au lycée les sciences et les mathématiques seront enseigné en français, l’obtention du bac scientifique sera donc en français. Cette décision a pour but de faciliter les jeunes bacheliers scientifique leurs intégrations à l’Université où les sciences et les mathématiques sont enseigné depuis longtemps en français. Le choix est seulement pragmatique et ne dit pas qu’il le sera éternellement. Il n’y a pas de fin de la politique d’arabisation dans les faits. Elles demeurent la langue d’enseignement première jusqu’à la dernière année du collège, ce que je trouve désolant, il n’y a aucune volonté politique d’introduire la darija pour faciliter l’enseignement des fondamentaux et également faciliter l’acquisition de l’arabe standard. D’autant plus, l’enseignement de la darija permettrait qu’il ait une convergence de celle-ci avec l’arabe standard. La darija modernisera l’arabe , la simplifiera grammaticalement et l’arabe enrichira le darija pauvre en vocabulaire. C’est occasion ratée. De plus, l’enseignement du Tamazight demeure bien marginal au Maroc malgré ce que vous dîtes. Je le regrette mais la loi organique concernant son application dans le champ éducatif. Enfin, je regrette que le mouvement amazight d’essence kabyle se réjouisse de la place qu’on accorde au français qui empêche pourtant l’épanouissement des langues amazights. Les langues amazights parlées quotidiennement est moins présent que le français. Je trouve stupide qu’on crie au loup quand vous entendez parler de langue arabe qui est également une réalité sur nos territoires maghrébins. Lors que vous demandez à un maghrébin non-amazighophone qu’elle langue parle-t-il ? Il vous réponds l’arabe et non pas darija, ou dardja, ce qui prouve qu’il y a un attachement à cette langue. Il ne font pas la différenciation entre le fusha et le darija comme elles sont pour eux une et même langue. Cessons cette rivalité linguistique stérile et attelons-nous à défendre nos dialectes et nos langues amazights, les enrichir et à les promouvoir. Let’s be united dans la protection de notre patrimoine commun à tous.

    • Oui M.Sherifian je me réjouis en tant que en tant que militant de la cause amazigh d’essence kabyle de la place du français, tout comme vous vous devez trés problablement etre heureux d’avoir étudié le français et que vous avez probablement du apprendre a vos enfants si vous aviez; Je ne pense pas que c’est avec votre langue arabe fut elle « darija » que vous vous seriez ouvert au monde. D’ailleurs ici c’est en français que vous vous exprimez et non en arabe « darija » encore moins en berbère. La plupart des pays arabes (les vrais par les berbères arabisés comme l’immense majorité de Moracains ou des Algériens) qui pensent être plus arabe que les arabes ont un enseignement primaire, secondaire et universitaire en anglais langue de leur ancien colonisateur et non en langue arabe, c’est donc bien la preuve que personne ne veut de cette langue pas meme les vrais arabes, car cette langue est antinomique avec le progrés et le développement!
      30 ans apres avoir implosé une politique d’arabisation forcé qui n’a été qu’une manoeuvre pour erradiquer toute trace de berbérité en afrique du nord (car comme disait feu Kateb Yacine, pourquoi mettre en place une politique d’arabisation si nous étions vraiement des arabes!…), un comportement qui ressemble aux intégristes islamistes qui veulent ré-islamiser les pays musulmans pour qu’ils deviennent à leur image !
      Oui il y a une rivalité entre les langues arabes et amazighes et croire ou nous faire que l’on peut cohabiter est non seulement un leurre, mais une stratégie machiavélique de ceux qui faute de pouvoir nous erradiquer par la force essaie maintenant de nous erradiquer par la ruse! Mais nous ne sommes plus dupe et nous avons enfin compris maintenant que le monde arabo musulman est entré dans une phase d’implosion que notre seule salut vient de l’affirmation de notre langue sur notre territoire a savoir la Kabylie ou la seule façon de défendre et de proteger notre langue c’est de l’imposer comme la seule et unique langue officielle! Libre a qui veut de parler la langue qu’il veut, mais en terre kabyle la seule langue qui aura toute sa place c’est la langue kabyle, la langue de nos ancetres, la langue de nos aieux, la langue de notre peuple!

  6. il aura falut sacrifier 30 ans a fabriqué combien de générations de monstres pour finalement se rendre compte enfin, que cette culture arabe  » qui a apporté la lumière a tamazra  » n est en finale que ténèbres et destruction. Un véritable aveu Majesté .

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici