Université de Tizi Ouzou: Malika Ahmed Zaid indésirable

1
Université de Tizi Ouzou, étudiants en greve
Université de Tizi Ouzou, étudiants en greve

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Pour rappel, Malika Ahmed Zaid fait partie de l’équipe d’enseignants à l’université « Mouloud-Mammeri » qui ont attribué, il y a quelques années, le diplôme de docteur honoris causa au tristement célèbre, Ahmed Ben Bella, le Président algérien qui avait martelé à trois reprises, au lendemain de l’indépendance, son fameux et honteux : « Nous sommes des arabes ».

Les étudiants de la faculté des sciences économiques de l’université « Mouloud-Mammeri » de Tizi-Ouzou ne décolèrent pas. Ils ont investi la rue en ce lundi 29 février afin de réitérer leur revendication principale à savoir le départ de l’actuelle doyenne, Malika Ahmed Zaid. En plus d’une grève illimitée qui se poursuit dans la faculté en question, les étudiants ont également observé une marche au chef-lieu de wilaya et barré la route longeant le campus de Hasnaoua où se trouve le rectorat.

Les actions de protestation en question ont été initiées par le comité autonome local des étudiants. L’appel à la grève lancé par ce dernier a été suivi à 100 % des étudiants, a-t-on appris sur place. Il y a  lieu de souligner que le marasme gagne de plus en plus l’université de Tizi-Ouzou où des actions de protestation ont paralysé, ces derniers jours, de nombreuses facultés.

Lundi, c’est autour du bureau de wilaya de Tizi-Ouzou du Conseil national des enseignants du supérieur (Cnes) de revenir à la charge. Lors d’une conférence de presse animée par les responsables de ce syndicat au campus de Hasnaoua, les concernés ont une nouvelle fois brandi la menace d’avoir recours à la grève générale et illimitée devant le silence assourdissant observé par le Ministère de l’Enseignement supérieur quant à la nécessité de la prise en charge de la plate-forme de revendication, restée en suspens depuis  plusieurs mois.

Lyès Medrati

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici