Mohcine Belabès évite de parler de la villa de Saïd Sadi

18
Mohcine Belabès évite de parler de la villa de Saïd Sadi
Mohcine Belabès évite de parler de la villa de Saïd Sadi

ALGERIE (Tamurt) – Le président du RCD, Mohcine Belabès, dans une interview accordée à un journal arabophone du régime algérien, a évité de parler des accusations portées par notre Aït Hamouda contre le RCD et Said Saidi tout en reconnaissant la gravité des  reproches.

Le président du RCD  insiste juste que Saïd Sadi n’est plus aux commandes du RCD. Il est un simple militant de ce parti. Les décisions sont prises par l’actuel président et les autres dirigeants du parti élus démocratiquement. Par ailleurs, concernant la villa de Saïs Sadi offerte par le général Toufik, le président du RCD a ignoré carrément la question. Il a préféré  ne rien dire. Un silence  intrigant qui  confirme pour le moment les accusations de Nourdine Aït Hamouda. Mohcine Belabes, a donné des réponses très brèves et a parlé plutôt du nombre important de militants et de citoyens que mobilise son parti.

Pour Mohcine Belabès, le RCD et le seul parti politique en Algérie qui active sur le terrain. Le premier homme du RCD s’est attaqué même à la presse qui a accordé des  articles sur les révélations de Nourdine Aït Hamouda. « Je ne veux même pas parler avec Saïd Sadi de cette affaire », laissa entendre Mohcine Belabès. Il a certainement peur de la réaction de Nourdine  contre lui. Pour le moment Saïd Sadi n’a soufflé aucun mot sur les graves accusations de Nourdie. Il préfère peut-être laisser faire le temps.

Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici