La création d’une académie berbère motive les opportunistes kabyles

4
La création d’une académie berbère motive les opportunistes kabyles
La création d’une académie berbère motive les opportunistes kabyles

ALGERIE (Tamurt) – Le pouvoir confirme l’officialisation de la langue tamazight dans un décret publié la semaine passée dans le journal officiel. « L’Etat ouvre à sa promotion et à son développement dans toutes ses variétés linguistiques en usage sur le territoire national ».

Le plus inintéressant pour certains Kabyles de service « la création d’une académie algérienne de la Langue amazighe, sous tutelle du Président de la République. L’Académie qui s’appuie sur les travaux des experts, est chargée de réunir les conditions de la promotion de tamazight en vue de concrétiser à terme, son statut de langue officielle. Les modalités d’application de cet article sont fixées par une loi organique ». La création d’une académie pour la langue amazighe aiguise alors les appétits  ces derniers jours. Le poste est convoité par plusieurs personnes kabyles, dont une bonne partie d’opportunistes.

Un poste stratégique qui ne demande pas forcément des compétences ou des diplômes dans le domaine de la langue tamazigjt, mais plus particulièrement  un profil d’une personne obéissante qui se laisse diriger par le pouvoir. Si le nom d’Abdenour Abdesselam revient sur toutes les lèvres, rien n’est encore officiel. D’autres noms sont aussi cités. Chacun va de sa ruse pour arracher ce poste. Certains, selon nos sources,  agacent le ministre de la jeunesse et des sports, El Hadi Ould Ali, pour appuyer leur candidature, d’autres essayent par touts les moyens possibles de toucher un mot à Saïd Bouteflika, etc.

 Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici