Chakib Khallil rentre à Alger

12
Chakib Khallil rentre à Alger
Chakib Khallil

ALGERIE (Tamurt) – Poursuivi en justice pour des affaires de corruptions très graves, l’ancien ministre algérien de l’énergie, de nationalité américaine également et ami de Saïd Bouteflika, est rentré aujourd’hui, 17 mars 2016 à Alger en provenance de son pays, les Etats Unis.

L’information a été donnée par plusieurs organes de presse proches du régime d’Alger. Chakib Khellil a été accusé pourtant de détournement de sommes d’argent colossales. C’était l’ancien patron du DRS qui l’avait livré à la justice algérienne, mais une fois déchu, Saïd Bouteflika a décidé de le rétablir dans ses droits. Il n’est pas étonnant de le voir même reprendre son poste de ministre.

Cette affaire atteste qu’effectivement l’Algérie est gérée comme une organisation de mafia.  Notons que même Abdelaziz Bouteflika a été condamné en 1980 par la justice algérienne pour avoir détourné une somme équivalente à 100 milliards de centimes, mais il a été gracié en 1985 par Chadli Bendjedid.

L’Algérie a été toujours gouvernée par la mafia et  gérée  comme l’organisation d’Escobar. En un mot, et sans exagération ni fabulation, ce pays est une république bananière en sens propre de terme. C’est le début d’une gestion à l’image des monarchies du Golf arabique.

Lounès B Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici