Ali Haddad et ses 40 voleurs

0
Ali Haddad et ses 40 voleurs
ETRHB

ALGERIE (Tamurt) – Le vampirisme inégalé d’Ali Haddad atteint son paroxysme  cynique au grand dam des Algériens, ankylosés par un régime autoritaire et despotique. Surfant sur une impunité légendaire par la grâce d’un pouvoir algérien acquis et conquis à la faveur des corrupteurs et délaineurs, le président du forum des chefs d’entreprises algériennes, en l’occurrence, Ali Haddad, s’adjuge le droit de mettre son nez là où il ne doit pas être, faisant fi de toute autre considération.

En effet, ce dernier n’a pas cessé de jouer au rouleau compresseur pour rafler les moult projets liés au BTP, sachant que son entreprise ETRHB est souvent pointée du doigt quant à l’imbroglio entourant sa désignation comme la seule entreprise qui raflent toutes les mises devant des firmes connues et reconnues pour leur qualité de travail. Et comme le ridicule ne tue pas dans un pays comme l’Algérie, Saïd Haddad, le neveu du richissime homme d’affaires qui dirige depuis des mois le patronat algérien suscite aujourd’hui la controverse.

Son ascension fulgurante alimente en effet les suspicions de favoritisme. Âgé de moins de 40 ans, le jeune Saïd à la tête de son entreprise de BTP, l’ETHB, rafle d’importants projets notamment dans les wilayas de Bouïra et Boumerdès, au centre du pays. Le secteur des BTP est pourtant frappé de plein fouet par la crise financière algérienne. Ali Haddad n’hésite jamais à actionner ses réseaux politiques pour venir en aide à son neveu.

L’appétit féroce de celui qui se présente comme étant le digne héritier de son « Altesse Bouteflika », Ali Haddad joue dans la cour des minus en s’attaquant virulemment, et à la vindicte, au MAK et à ses dirigeants. La bande d’arlequins qui entourent cet homme d’affaires au passé douteux n’a pas froid aux yeux de lyncher cette Kabylie qui l’a enfantée pour se retourner contre elle  comme un félon.

Ali Haddad et ses 40 voleurs n’en finissent pas de défrayer la chronique par les flops à foison qu’ils enregistrent lugubrement en longueur d’année. La Kabylie est hors d’atteinte de ces larbins vassalisés pour servir leur maitre.

 Amnay

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici