Première édition du Concours de chants Matoub Lounès

1
Matoub Lounès
Matoub Lounès

KABYLIE (Tamurt) – « Mazal ssut-iw », c’est l’intitulé du Concours annuel de chants amazighs Matoub Lounès qui vient d’être lancé par la Fondation Matoub Lounès en Kabylie. Depuis quelques jours, des appels à participation sont distribués dans les quatre coins de Kabylie afin de permettre aux artistes en herbe et aux jeunes talents d’être au courant de l’organisation de cet événement.

Ce dernier intervient dix-huit ans après l’assassinat du Rebelle. Le concours de chant Matoub Lounès est ouvert à tous les chanteurs-interprètes d’expression amazighe, sans aucune autre condition. La Fondation Matoub précise dans son appel que ce Concours se veut un hommage « à notre Rebelle, symbole de notre identité ». Il y a lieu de souligner que le dernier délai pour que les chanteurs voulant y participer déposent leurs dossiers est le 15 juin 2016.

Ce Concours de chants Matoub Lounès viendra s’ajouter au concours de poésie Matoub Lounès qu’organise aussi la même Fondation depuis quelques années à Tawrirt Moussa. Dix-huit ans après son assassinat, Matoub Lounès continue de hanter les esprits de tous les kabyles. Tout au long de l’année, des activités culturelles et artistiques se tiennent dans les quatre coins de la Kabylie et elle lui sont dédié. C’est le cas du dernier festival de poésie « Adrar Nfad » d’At Smail. Ceci, au moment où le pouvoir algérien continue de tout faire pour étouffer sa voix ou encore pour récupérer sa mémoire en tentant de détourner le fleuve de son combat. Mais en vain car Matoub Lounès a tout dit. Il a tout chanté avant son assassinat.

A un mensonge que fait circuler le pouvoir par ses relais au sujet de Matoub, les vrais kabyles assènent mille vérités contenues dans les chansons de Matoub ou dans ses déclarations publiques et médiatiques.

Lyès Medrati

Matoub Lounès
Matoub Lounès

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici