Drâa El Mizan: Hommage aux 24 détenus du printemps berbère

8
Drâa El Mizan Hommage aux 24 détenus du printemps berbère
24 détenus du printemps berbère

DRAA EL MIZAN (Tamurt) – Ils seront presque tous à Drâa El Mizan le 18 avril prochain. Ceux qui nous ont quitté et qui ne sont plus de ce monde seront représentés par des membres de leurs familles, à l’instar de Moh Achour Belghezli, dont le fils sera présent et Mustapha Bacha, entre autres.

Il s’agit des vingt quatre détenus du printemps berbère de 1980. L’initiative a été prise par l’association culturelle amazighe Amgud de Draa El Mizan, l’une des plus actives en Kabylie faut-il le rappeler. C’est cette association qui décerne chaque année le Prix Matoub Lounès contre l’oubli. Cette fois-ci, pour marquer à sa manière le trente-sixième anniversaire du printemps berbère, elle a choisi les prisonniers politiques.

Ainsi, les membres de cette association ont décidé de rendre un vibrant hommage aux vingt-quatre détenus auxquels fait référence Matoub dans sa célèbre chanson « Yehzen El Oued Aissi ». Une grande partie de ces derniers ont déjà donné leur accord de principe pour venir assister à l’événement qui s’annonce grandiose. C’est le cas de Mouloud Lounaouci, Arezki About, Idir Ahmed Zaid, Djamel Zenati, Said Khelil, Said Sadi, Mohand Stiet, Mokrane Chemim, Arezki Ait Larbi et la liste est encore longue.

Les citoyens de Kabylie qui se rendront à Drâa El Mizan pourront ainsi rencontrer les détenus d’avril 80 et écouter leurs témoignages qui sont toujours d’actualité. Les citoyens pourront aussi découvrir une riche exposition de photos et d’articles de presse de l’époque où sont racontés les moments durs vécus par ces militants de la cause berbère qui se sont battus contre la dictature du parti unique arabo-islamique.

Des livres inhérents au même thème feront l’objet d’une exposition-vente également. Il y a lieu de souligner que dans le même sillage, le chanteur Boudjemâa Agraw sera aussi de la partie et ce, le 19 avril, pour animer un concert à l’occasion du 20 avril.

Lyès Medrati

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici