La « main intérieure » met en péril le régime algérien

0
Chakib_Khelil
Chakib_Khelil

ALGERIE (Tamurt) – Ceux qui ternissent l’image de l’Algérie et ceux qui sont cités dans des graves affaires de corruption et de blanchiment d’argent par la presse et les tribunaux étrangers sont des hommes du régime de Bouteflika. Ses hommes lui ont porté un sacré coups. Ce sont ses amis, ses proches et ses ministres qui secouent le régime.

En d’autres termes, c’est la « main intérieure » qui met en péril finalement l’avenir de l’Algérie. La « main étrangère » reste invisible pour le moment, pourtant c’est elle qui est accusée constamment. Même Luiza Hnaoune, qui fait de cette main étrangère son cheval de batail, est en fin de compte qu’une bourgeoise qui a acquis des biens immobiliers d’une valeur inestimable dans les régions de l’Est de l’algérie. Tout le mal qui sévit en Algérie émane de l’intérieur de ce pays.

C’est cette « main intérieure » que personne n’évoque pourtant. C’est la succession des scandales et des affaires de vols des hommes du régime qui mettra en péril ce régime. La colère gagne toute la société algérienne, surtout avec la baisse des prix des hydrocarbures qui se conjugue avec la série des scandales des  hommes du pouvoir.  Ce ne sont ni les démocrates ni les indépendantistes ou autonomistes Kabyles qui sont un danger pour la nation algérienne. Au contraire.  Pour assurer un avenir prodigieux et une sécurité durable en Algérie il faut écouter les hommes honnêtes et leurs accorder leurs droits. Le MAK est l’illustre exemple. C’est le seul et unique mouvement politique dont ses responsables ne sont jamais cités dans une aucune affaire de fraude fiscale, ni de détournement  ni autres choses !

Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici