Tizi-Ouzou : Les assassins de Khelfan Mokrane arrêtés

2
TIZI-OUZOU (Tamurt) – Les tueurs présumés de Khelfan Mokrane, cadre de l’éducation exerçant à l’académie de Tizi-Ouzou et proche du Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) viennent d’être arrêtés au chef-lieu de Tizi-Ouzou, a-t-on appris.

Université-Mouloud-Mammer
Université-Mouloud-Mammer

Pour rappel, Khelfan Mokrane a été retrouvé il y a quelques jours, assassiné dans sa maison située à la cité des 450 Logements à la Nouvelle-Ville de Tizi-Ouzou. Une enquête et des investigations ont permis d’établir qu’à l’origine de cette affaire, il y a une rixe qui a opposé le défunt à un gardien de parking. « Le jour des faits, ce dernier a bousculé le défunt qui est tombé à terre en se cognant violemment la tête contre le trottoir, et perdu connaissance avant de décéder quelques heures plus tard », précise notre source.

Un second individu présent sur les lieux, a été également incriminé pour non dénonciation de crime. « Présentés au Parquet de Tizi-Ouzou, le 11 avril dernier pour coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner et non dénonciation de crime, les deux mis en cause ont été mis en détention préventive », conclut notre source.

Lyès Medrati pourTamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici