Said Sadi appréhende l’explosion en Algérie; Un aveu sur le tard !

2
Saïd Sadi
Saïd Sadi

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Le docteur Said Sadi a déclaré lors d’une conférence animée ce jeudi à Tizi-Wezzu que l’Algérie est en proie à des turbulences pouvant générer une explosion, voire le chao.

Le constat est certes sans ambages, il reste néanmoins que cet aveu sur le tard n’est pas un fait nouveau pour les militants et responsable du MAK qui n’attendent aucunement du changement de la part du pouvoir algérien, créait dans les arcanes du colonialisme français, nourrit par le panarabisme et l’arabo-islamisme. « Si ça explose avec les divisions, le manque d’argent…  il ne faut pas qu’on soit surpris », avoue l’ex-président du RCD. Fallait-il attendre l’an 2016 pour déclarer que l’Algérie risque une explosion, ou plutôt une implosion ?

C’est un secret de polichinelle ! Un pays qui marche à tâtons et qui navigue à vue est voué à disparaitre. L’option que propose le MAK est fidèle à la conscience collective des Kabyles qui n’accordent plus de crédits ni de confiance à des personnes caressant dans le sens du poil le régime algérien.

Un organe atteint par la gangrène risque l’amputation avant que le mal ne soit généralisé. La Kabylie aspire à l’autodétermination pour éluder toute contamination microbienne, dont aucun remède ne peut le guérir.

Amnay News

2 COMMENTAIRES

  1. Que ce Monsieur nous dise d’abord ce qu’il a fait des milliards de DA versé par le gouvernement algérien à son parti qui n’est même pas fichu d’avoir une permanence ouverte au moins une fois par an dans les grandes villes d’Algérie à part Alger et Tizi Ouzou!

  2. Lui qui il n’ y a pas si longtemps nous prévoyait une proche démocratisation de l’Algérie est donc revenu de ses illusions et errements. Contre le bon sens, il nous avait gargarise de cette démocratisation qui serait réalisée avec ses partenaires islamistes du Hamas et nahda. Il a peut être enfin admis l’idée que le devenir de l’Algérie est bien selon le souhait de la majorité algérienne dans l’arabo islamisme. Dans cette perspective plus crédible que la fumeuse démocratisation de l’Algérie vouloir, comme il a toujours voulu le faire, lier le sort de la Kabylie à cette plus que probable tragédie algérienne est criminel. Ne pas opter pour l’unique solution raisonnable qui consiste à sauver la Kabylie pendant qu’il est encore temps c’est manquer à son devoir envers les Kabyles et la Kabylie.Ne laissons pas la Kabylie se faire emporter par le déluge arabo islamuste, ne restons pas spectateurs de ce désastre annoncé comme ceux qui se contentent d’egrainer leur passer d’ancienne gloire amazighe, franchir le pas vers le MAK reste un devoir.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici