Après la protestation des habitants d’Oued Ghir, le CET de Bougie sera, enfin, mis en conformité

0

BOUGIE (Tamurt) – Face à la mobilisation citoyenne autour de l’édile communal d’Oued Ghir, le wali de Bougie s’est rétracté après avoir déposé, dans un premier temps, une plainte contre celui-ci. Il est même allé au point d’inviter ce dernier et quelques membres du mouvement associatif local à une rencontre autour d’une table pour mettre fin au conflit les opposants, à savoir le centre d’enfouissement technique d’Ibachiren dont la population demande la fermeture.

CET Oued-Ghir
CET Oued-Ghir

Indisposés par des odeurs nauséabondes provenant dudit CET par l’écoulement de Lixiviat lequel met en péril leurs vergers et même leur santé, les habitants de la commune d’Oued Ghir  ont intenté plusieurs actions de protestation pour exiger la fermeture de cette décharge contrôlée ou tout au moins sa mise en conformité. Les ayant soutenus dans leur démarche, le maire de la localité s’est vu traîné en justice par le maire de Bougie ville dont le CET a été réalisé sur son terrain à Sidi Boudrahem, quartier mitoyen de celui d’Ibachiren d’Oued Ghir, ensuite par le wali qui a emboîté le pas à l’édile communal de Bougie.

Devant cet acharnement, le maire d’Oued Ghir a appelé la population de sa commune à bloquer, durant la journée du jeudi, la route menant à ce CET pour non seulement forcer le wali à prendre des décisions justes dans ce cadre mais aussi pour apporter leur soutien à un maire attaqué de tous les côtés. Cette démonstration de force a fait réagir le wali qui a appelé à un apaisement en commençant par inviter le maire au dialogue.

Lors de cette rencontre, il a donné des assurances quant au dépôt de plainte qui ne visait pas, selon lui, le maire et aussi à la mise en conformité du centre d’enfouissement technique pour éviter de contaminer les vergers et d’attenter à la santé de la population. D’ailleurs une station de traitement du Lixiviat sera installée très prochainement.

Amaynut news

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici