El Hadi Ould Ali « ça ne sert à rien de marcher le 20 avril »

30
El Hadi Ould Ali

KABYLIE (Tamurt) – Le Bachagha des temps modernes, El Hadi Ould Ali, est revenu encore à la charge pour dissuader les Kabyles à ne pas repondre à l’appel du MAK pour marcher aujourd’hui dans les trois grandes villes kabyles.

Il a choisi les ondes de la radio de Tizi-Ouzou pour faire passer son appel. D’après ce ministre, qui consacre son temps à dénigrer le MAK, «  Tamazight est reconnu officiellement par le régime algérien et marcher le 20 avril n’est qu’une simple provocation ». El Hadi a oublié que la plupart des Kabyles qui sont derrière le MAK n’ont pas besoin de l’officialisation de tamazight. Ils exigent leur indépendance. El Hadi, qui est ministre de la jeunesse et des sports en Algérie est présenté par la presse du régime raciste et colonial d’Alger comme un acteur d’avril 1980, ce qui est complètement faux.

 El Hadi Ould Ali avait tout juste 13 ans en 1980 et il ne sortait pas encore seul de la maison familiale à l’époque. Il a découvert tamazight vers les années 1994 comme agent d’infiltration du DRS. Pour son appel aux Kabyles de rester chez eux le 20 avril, El Hadi n’a fait que inciter les Kabyles à se mobiliser davantage demain.   Par ailleurs, selon un journaliste kabyle à l’ENTV qui connait les arcanes du régime algérien, El Hadi Ould Ali est isolé au sein di gouvernement de Sellal au point qu’aucun ministre algérien ne lui adresse la parole. «  Il est considéré comme un traître, donc même ses maitres ne lui accordent pas confiance et ils le détestent même. C’est un peu comme les harkis zélés durant la guerre de libération »,

Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici