Selon Amara Ben Younès à propos de la maladie du président algérien Motus ! Vous n’êtes pas censés le savoir

0

ALGERIE (Tamurt) – Le récent tweet du Premier ministre français, Manuel Valls, continue de susciter des réactions et de la part des opposants et du cercle présidentiel algérien. En effet, l’ex-ministre et secrétaire général du MPA, Amara Benyoues s’est dit offusqué et indigné de voir qu’un ministre français ose tweeter la photo du président algérien, d’autant plus que la photo choisie n’est pas anodine.

Bouteflika, président algérien
Bouteflika, président algérien

Il se dit qu’un tel tweet ne peut déstabiliser le président algérien. Il est évident qu’une telle situation ne peut le déranger le président Bouteflika, lequel est loin d’avoir toutes ses facultés physiques et morales. « La maladie du Président est un problème algéro-algérien. Je reste profondément convaincu d’une chose : le président Bouteflika n’acceptera jamais d’être un problème pour l’Algérie », dixit Amara Benyounes lors d’une interview accordée au journal électronique TSA.  Et d’enchainer : « Le Président ne gère pas avec ses pieds, mais avec sa tête ! »

S’il est vrai comme le prétende le SG du MPA que le président Bouteflika jouit de toutes ses facultés, pour quelle raison il ne s’est pas adressé aux Algériens depuis belle lurette ? Un président d’un pays est élu pour servir son peuple et non pas pour peser comme une chape de plomb. L’Algérie est malade à l’image de son président valétudinaire. Les prêchi-prêcha du cercle présidentiel tentant de minimiser la maladie de Bouteflika ne tient guère route.

Amnay News

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici