Militants du MAK et musulmans pratiquants

16

KABYLIE (Tamurt) – Ceux qui pensent que le MAK n’est qu’un mouvement hostile à la religion musulmane ne connaissent pas certainement ses militants. Ils sont, en effet, musulmans pratiquants et militent activement pour le MAK. Les exemples sont nombreux.

« Ce que les gens ne veulent pas comprendre, c’est que le MAK soit mouvement d’essence laïque et démocratique. Au sein de ce mouvement on rencontre des musulmans, de chrétiens et aussi des athées. Le problème de la religion ne se pose pas. Dans la plupart des cas on ne connaît même pas de quelle religion est un camarde du MAK. Juste certains militants réagissent avec colère à cause du régime en place qui veut propager le radicalisme islamique en Kabylie », déclara Rabah.  «  Je suis musulman et pratiquant. Je milite pour le MAK et avec une forte conviction. Je suis bien respecté au sein de ce mouvement, mais juste moi aussi je respecte les non-musulmans kabyles », nous témoigne un jeune étudiant du MAK.

« Le pouvoir algérien a porté atteinte à la religion musulmane en l’instrumentalisant. Je suis convaincu que l’Islam tel que pratiqué par nos aïeux, saura mieux nous préserver du radicalisme, dans une république kabyle que le MAK revendique et préconise », pense notre interlocuteur.

Ce dernier affirme que le mouvement auquel  il appartient a un seul objectif : libérer la Kabylie. «  Pour la religion, « chacun pour soi » et ce n’est ni un problème ni un sujet polémique »,  Ajoute le jeune étudiant qui  témoigne que le nombre de musulman au sein du MAK est plus important que tout le monde le pense. «  Juste on n’affiche pas notre religion et en tant que musulman, sinon on est nombreux  et on est fière d’appartenir à ce mouvement libérateur», explique le jeune militant.

Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici