Le pouvoir ne lui a donné aucun encart publicitaire, le journal en tamazight Tighremt cesse de paraitre

5
Tighremt
KABYLIE (Tamurt) – Le seul journal d’expression amazighe, qui paraissait mensuellement en Algérie, à savoir Tighremt, vient de disparaitre des étals des buralistes pour des raisons financières. Le journal en question paraissait grâce au dévouement exemplaire de son  équipe rédactionnelle qui travaillait de manière bénévole.
Des dizaines de journalistes et d’enseignants de tamazight kabyles ont fourni d’énormes efforts et avec constance afin de maintenir en vie le journal Tighremt le plus longtemps possible. Ils alimentaient régulièrement ce journal d’articles bien élaborés en tamazight aussi bien dans le domaine culturel que social et politique. Après avoir relevé le défi pendant de longs mois, l’équipe rédactionnelle a fini par s’essouffler et le journal vient de mettre la clé sous le paillasson car si on peut confectionner ce journal bénévolement, il n’en demeure pas moins qu’il est difficile de faire face aux frais d’impression et aux problèmes de distribution sans aucune source d’argent.
Le pouvoir algérien et ses représentants qui ne cessent de chanter l’officialisation de la langue amazighe n’a jamais fait un geste à l’endroit de ce seul journal en tamazight. Depuis son lancement; aucun encart publicitaire n’a été octroyé au journal Tighremt. Pourtant, le même pouvoir distribue quotidiennement des milliards de centimes à des journaux chargés de faire sa propagande, aussi bien en arabe qu’en français. Le pouvoir algérien finance, via la publicité, plus de cent quarante journaux dont la majorité écrasante sont des titres qui ne vendent même pas dix exemplaires par jour. Sur ces 140 journaux, aucun n’est en langue amazighe. Et tamazight est une langue nationale et officielle dans une Algérie qui ne cesse de mentir au peuple.
Tahar Khellaf

5 COMMENTAIRES

  1. vous venez de mapprendre quil existait un journal en berbere , pourtant ce serait vraiment amusant de lire en berbere .
    un journal en berbere, est un facteur enrichissant de la langue de la berberie, ce serait amusant de voir , les jeunes generation lire, critiquer et discuter les titres de ce journal en berbere , c est un bourgeon de tamazight qui vient de mourire .
    mais, je ne sais pas si la population kabyles lachetait , mais il est sure que les riches comersants , entrpreneurs et memes les comites de villages et associations ont leur part de responsabilite, car ils pouvaient sorganiser, a sauver ce journal et meme le promouvoir. il ya face book, pour alerter et demander de l aide .
    helas, certains gens preferent investir dans des traditions com timechret des centaines de millions depensees dans les steack, au lieu de donner un peu dargent a un journal, qui pouvait inspirer , les jeunes generations a aimer leur langue et participer a son devlopment.
    la faute nest pas seulment a l etat, mais aux kabyle meme.
    dite moi, les sites online qui sont ecrit en kabyle ? il ya un ou deux je pense . pourtant les claviers kabyle ne manquent pas .
    les algeriens kabyle ou pas, ne se sent pas interressait a leur langues, ni berbere ni arabe, ils preferent les langues des peuples etrangers . et je me suis toujours demandé pourquoi .

  2. Rien d’etonnant car si il ne tuent pas les journalistes comme ceux du journal Tamurt, disparu aussi, c’est l’etouffement par la publicite qui est controlle par la mafia d’Oujda au pouvoir. Finalement, cette publication est un mensuel et non un journal: un journal sort tous les jours.

  3. Tighremt etait mon journal prefere, mais helas je savais bien avant son arret qu’il ne tiendrait pas longtemps pour la simple des raisons c’est que ce journal il n’est pas tout simplement distribué dans tous les kiosques a journaux. A Freha par exemple il est present que chez deux commerçants, a Azeffoun il est distribué une semaine sur deux, et ailleurs en kabylie c’est pareil. Je ne parlerai pas des région arabophone comme Alger et ailleur où il est inexistant. Par contre vous avaez le quotidien d Oran pourtant qui nous parle des problemes de cette région et qui st tres éloigné il est sur tous les etales chaque matin. Idem pour les journaux algerois en français qui font le jeux du regime raciste d Alger avec sa politique anti kabyle et amazigh. Il y a aussi les quotidien arabe pro islamiste panarabiste comme chourouk et nahar etc, ils aussi present chaque matin et dans tous les coins lesplus eloigne des villages kabyles.
    Tighremt est un journal exceptionnel car il fait des articles magnifique en tamazight où tous les amoureux de notre langue passaient leurs articles.

    • Les ennemis du peuple kabyles nous ressortent à chaque fois cet argument débile et stupide qui consiste à dire que les kabyles sont au pouvoir (Ouyahia,Sellal,etc…).
      Ouyahia a été plusieurs fois chef du gouvernement sous Zeroual et sous Boutef.
      Pourquoi n’a t-il pas lancé un seul quotidien en langue amazigh ? Sachant qu’il y a près de 140 quotidiens en arabe et en français que personne ne lit et qui sont financés avec l’argent des peuples d’Algérie en raison de leur allégeance au régime en place.
      Pourquoi n’a t-il pas lancé un institut de formation des enseignants de tamazight ?
      Pourquoi n’a t-il pas rendu l’enseignement de tamazight obligatoire dans les territoires amazighophones ?
      Ces kabyles de service oeuvrent en réalité à liquider l’identité kabyle, c’est pour ça qu’ils sont appelés
      au pouvoir !!!

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici