Le port sec de Bousteila a été démoli ce mardi

4
Port Sec Aboudaou

TALA HAMZA (Tamurt) – Après une polémique qui aura duré plusieurs semaines, le port sec, construit illicitement par une société appartenant au fils du général Ahmed Bousteila, a été démoli, hier, par les services compétents de la commune de Tala Hamza. 

 Tôt dans la matinée, des engins de la commune se sont attaqués aux murs d’enceinte pour les raser et démolir, une bonne fois pour toutes, ce dépôt que Mohamed Lamine, fils du général, avec son associé avaient voulu ériger en Kabylie contre vents et marées.

Malgré la marche-arrière faite par le wali qui avait signé un arrêté de démolition, en février, pour se rétracter, deux mois plus tard, en signant un arrêté d’annulation, la ténacité du maire, soutenu par la population et des députés du FFS, a prévalu. Ce dernier avait porté l’affaire en justice et cette dernière a ordonné sa démolition.

Pour se positionner en victimes, le s deux associés ont profité de la présence de la presse, le jour de la démolition, pour remettre en cause cette action en présentant des documents attestant de la légalité de la procédure de construction du fait que l’administration communale n’a pas réservé d’avis, ni dans les délais ni après, à la demande de permis de construction introduite par leur société.

Amaynut       

4 COMMENTAIRES

  1. Les fils des généraux s’accaparent des terrains à bâtir un peu partout sur la côte, monopolisent l’importation de produits étrangers, les fils des pauvres on leur demande de chanter Qassaman dans les écoles devant le drapeau d’une république bananière.

    Revenant au trafic de drogue, pourquoi les parrains n’ont jamais été inquiétés.
    Pourquoi des policiers impliqués dans la lutte contre ce trafic quittent l’Algérie à cause qu’ils ont peur pour
    leur vie?

    Seule une Kabylie libre et indépendante peut protéger ses enfants, ses richesses et ses terres. La pègre veut tout dévorer. Ils vont s’accaparer bientôt même des rochers du Djurdjura. Ay ajrad ffegh tamurt-iw!

  2. C l´ènième microscopique de la richesse du fils de Bousteila par rapport à ces richesses sur Alger ouest et l´est de l´Algerie ainsi le sud . C de la poudre aux yeux des Kabyles .

  3. Ce rejeton du général Bousteila devrait s’estimer heureux de n’être pas poursuivi pour accaparement de biens publics. S’il était un simple citoyen Lambda il serait déjà en prison. Il n’a pu réaliser cette construction que parce que son père était général. Ce général, en poste déjà en 2001, lors des massacres de nos enfants, comme chef de la gendarmerie, aurait du lui valoir d’être poursuivi lui et son chef Bouteflika comme criminels et génocidaire au sens de l’article 6 du statut de Rome de la CPI. La momie va certainement crevée sans jugement pour tous ses crimes. Seul une Kabylie libre pourra protéger ses biens et son territoire et ses enfants.

  4. ces rapaces ne cèdent pas aussi facilement Il y a anguille sous roche, Il y a quelque chose de caché, une perfidie
    L’affaire n’est pas claire. sur dix combines ils sacrifient une pour garder les neufs autres c’est de la poudre aux yeux .

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici