Draa El Mizane, la daïra refuse une signature en tamazight

5

DRAA EL MIZAN (Tamurt) – Un collégien de la localité de Draa El Mizan, au sud de Tizi-Ouzou, s’est vu interdit de voir son passeport délivré par les services de la sous-préfecture de cette région. Le motif de ce refus catégorique n’est que raciste et xénophobe envers ce jeune kabyle. Il s’agit de sa signaure qui n’est pas admise, pour une simple raison: elle contient des signes en Tifinagh.

Daira de Draa El Mizan
Daira de Draa El Mizan

Absurde. Le sous préfet a usé de son autorité pour signifier directement au jeune demandeur de passeport de changer de signature, sinon il n’aura jamais ce document. La famille de la victime a du protester, mais sans succès, pour le moment. Le collégien a été alors obligé de céder aux chantages des services des autorités coloniales de Draa El Mizan, étant donné que sont déplacement à l’étranger était une urgence.

Plusieurs autres Kabyles sont victimes de ce chantage. Tous les signes, grecs, chinois,français et autres sont acceptés dans les signatures de ce documents officiels, sauf ceux de Tifinagh. Le racisme est outrancier et s’est accentué ces dernières années en Kabylie. Combien sont les victimes de ce genre de chantage en Kabylie ? Ce cas n’est certanement pas singulier. Krim Belkacem et les dizaines de milliers de martyrs de la révolution enfantés par la région de Draa El Mizan doivent se retourner dans leurs tombes.

Lounès B News

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici