Le port de Bougie en pôle position

4
PORT DE BGAYET

BOUGIE (Tamurt) – En organisant, ce jeudi au campus d’Aboudaou, une journée d’études sur la place de la logistique dans le cadre du développement régional, le forum des chefs d’entreprises a donné l’occasion au directeur de l’entreprise portuaire de Bougie de donner des statistiques qui confirment l’importance de son port dans la perspective de l’indépendance de la Kabylie.

Avec un quart des importations et exportations algériennes qui y transitent, le port de Bougie est de très loin le plus performant. Les marchandises débarquées dans ses quais représentent  le tiers de la consommation de toute la population algérienne. Sa position stratégique et son pôle agroalimentaire y sont pour beaucoup, a souligné  le premier responsable du port dans sa communication.

L’Algérie  enregistre un trafic annuel de 42 millions de tonnes de marchandises  dont 12 tonnes sont débarquées au port de Bougie d’où elles seront acheminées vers une douzaine de millions d’habitants de l’Est algérien. Comme quoi, le port de Bougie se positionne en principal relais pour l’approvisionnement des régions voisines de la Kabylie. Mais l’orateur fera part des contraintes liées au réseau routier et à celui du transport ferroviaire.

En effet, voulant confiner la Kabylie dans le sous-développement, le pouvoir d’Alger a exclu Bougie du projet de l’autoroute Et-Ouest. Ce n’est  qu’après la sonnette d’alarme tirée, à l’époque par le président de l’APW, qu’il y a eu un  semblant d’accord pour la réalisation d’une pénétrante, devant relier le port de Bougie à cette autoroute à hauteur d’Ahnif, à Tuβiret, laquelle, d’ailleurs, n’a pas encore vu le jour.

 Amaynut   

4 COMMENTAIRES

  1. Est-ce qu’un économiste avisé peut nous répondre à la question suivante : Que rapporterait comme taxes, à la KABYLIE, le passage du gazoduc par Vgayet ? Tanemmirt.

    • Tu rigole ou quoi. mais quelle taxes. on a même pas le droit au gaz, alors une taxe même pas dans les rêves. Pire, même ce que rapporte le port de Vgayet est versé dans les caisses de Setif. Et Vgayet a le droit seulement au nuage de poussières soulevées par les camions qui viennent chercher la marchandise.

  2. A cette occasion nous recommandons vivement et en urgence aux « hommes libres » de la ville de BGAYET de rebaptiser le stade de BGAYET au nom de « l’ETOILE NORD AFRICAINE» et effacer cette appellation raciste et xénophobe qu’est «Stade de l’Unité du MAKHREB ARABE».

  3. Le régime achemine leur approvisionnement appartir des Zones portuaires franches vers un réseau logistiques d´autres zones franches , ils on distribués les cartes selon un régionalisme économique ou un racisme économique , citant le cas de la zone Franche du port de Jijel Djendjen et celui Ghazaouet aussi , tout prés de leur zones franches d´activitées , ils sont entrainent de faire les préstations des services pour les industrialistes étrangers , OEM/ODM ou SKD des services sache le montage ou les montages des vices et le cartonage du produits finis à 90% .Un Poorest bricollage économique et une fuite aux fiscalités vers le paradis fiscales .

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici