L’Algérie classée en tête des pays les plus corrompus

10
Transparency International

ALGERIE (Tamurt) – Malgré la tonalité alarmante des rapports des différentes ONG, le régime algérien semble s’inscrire dans la médiocrité et la corruption tous azimuts. Le rapport annuel de Transparency International, publié avant-hier, classe ainsi l’Algérie parmi les pays les plus corrompus au monde. 

En effet, cette étude montre que l’indice de la corruption a augmenté durant l’année 2015 au Yémen, Égypte, Soudan, Maroc, Liban, Algérie, Palestine, Tunisie et en Jordanie. Toutefois, lesdits pays ne sont pas un modèle de transparence et de démocratie. Il y a lieu de noter que l’ensemble de ces pays enregistre une islamisation à outrance des modèles sociétaux, dont les retombées funestes ne cessent de les affaler aux abysses.

Plusieurs signes négatifs s’en dégagent, notamment pour le secteur public et privé, sans omettre les hauts cadres de l’État algérien. La corruption au sein du gouvernement algérien est devenue un secret de polichinelle, dont les plus en vue, Abdeslam Bouchouareb et Chakib Khellil. Pis, la face cachée de l’iceberg est plus accablante quant au degré de corruption qui n’épargne personne.

Amnay

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici