Des avocats et des journalistes font appel à des écrivains publics à Tizi-Ouzou !

5

TIZI-OUZOU (Tamurt) – L’ignorance a submergé les universités Algériennes. A Tizi-Ouzou, où le niveau d’instruction garde quand même un minimum de compétences, les écrivains publics sont pris d’assaut par….des universitaires !  Le plus célèbre écrivain public se situe juste à côté de l’ancienne gare de la ville. Pour avoir accès à ce bureau, il faut impérativement être devant le bureau au moins à 6 heures de matin.

L’écrivain reçoit une centaine de clients par jour. C’est le cas aussi pour une vingtaine d’autres écrivains publics qui exercent leur métier au centre ville de Tizi Weeu, non loin de la grande place de l’ancienne mairie.  Les clients sont, dans la plupart des cas, des universitaires. «  Un jour j’ai reçu un journaliste qui travaille dans une chaîne de télévision qui est venu me demander de lui rédiger une demande d’emploi dans une autre chaîne et une lettre de motivation », nous confie l’un de ces écrivains.

Des avocats aussi font appel aux services de ces écrivains qui se frottent les mains. Certain exigent plus de 300 dinars pour un simple document rédigé en 5 minutes. L’ignorance et l’analphabétisme touchent des franges entières de la population à Tizi-Ouzou, comme dans toute l’Algérie. La situation est grave. «  Certains universitaires ne savent même pas remplir un chèque correctement », nous confie un agent de la poste et des télécommunications de la ville de Tizi-Ouzou.

Pourtant, plus de 80 % des candidats aux examens du baccalauréat décrochent sont déclarés comme réussis depuis l’avènement du « Bouteflikisme ». Résultat: l’ignorance a gagné du terrain. Les rares compétences sont écartées des postes clés et d’autres ont pris le chemin de l’exile. La situation est dramatique dans ce pays !

Lounès B

5 COMMENTAIRES

  1. Le but de nos gouvernants et de maintenir la population à un niveau intellectuel infantile pour qu’ils puissent continuer leurs magouilles sans être inquiété. c’est pour cela que ça urge, il faut absolument arraché l’indépendance de la Kabylie. seul un état de droit peut garantir un niveau d’éducation décent à sa population.
    tanemirt.

  2. L’Aire de l’ignorance ou domine la médiocrité et la dilapidation, c’est le règne des Sarrazins, ils tirent le monde vers le bas!!! Des rétrogrades !!!!….

    • bonjour Diana juste un petit rectificatif c’est l’ère de l’ignorance etc…..
      Effectivement on essaye de parler et d’écrire 3 langues sans maîtriser au quart aucune .et vogue la galère.

  3. Azul ! Qui veut dominer un peuple, n’a qu’à l’instruire avec une langue qu’il ne comprend pas ! Le pire, est que cela concerne tous les pays arabo musulmans. Tous les dictateurs de ces pays, utilisent la langue arabe pour abrutir les peuples et rester au pouvoir, tandis que leurs enfants sont scolarisés en occident ou aux Etat Unis d’Amérique. La langue, c’est le véhicule d’un pays. Quand on a un bon véhicule, on va loin…. la preuve, est que tous les pays arabes sont les plus arriérés à cause de la langue arabe. Et comme tous ces dictateurs utilisent à leur profit la religion et les islamistes, quel est ce peuple qui peut dire aujourd’hui dans son pays, que la langue du Coran est une langue rétrograde ? Et voilà les fruits de 60 ans d’indépendance, la boucle est bouclée, les peuples s’abrutissent de plus en plus, les dictateurs sont toujours là, leurs enfants et leurs proches sont en embuscade pour prendre la relève. Tanemirt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici