Une mère s’est immolée par le feu à Souk Ahras

0

ALGÉRIE (Tamurt) – Les « torches humaines » sont apparemment de retour dans une Algérie en tourmente. En effet, un drame sans précédent s’est produit jeudi au siège du tribunal de Sedrata, dans la wilaya de Souk-Ahras où une mère, éplorée, s’est immolée par le feu à l’intérieur du siège de cette juridiction.

immolation
immolation

Mère d’un justiciable condamné à une peine de prison ferme, cette dernière n’a pas trouvé de soutien quant à ses multiples doléances auprès du procureur de la République algérienne de revoir le cas de son rejeton. Face au refus du magistrat, elle s’est enfermée dans les toilettes et s’est donnée la mort par le feu.

Un geste de désespoir qui se rajoute aux multiples cas d’immolation ayant ébranlé une bonne partie de l’Algérie. La victime n’a pas survécu à ses blessures puisqu’elle a été brûlée au troisième degré. La victime a rendu l’âme ce vendredi dans un hôpital à Annaba.

Amnay

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici