Des parents refusent que leurs enfants étudient l’arabe dans les écoles privées

15
ecole privée
école privée de Tizi Wezzu

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Les milliers d’élèves, scolarisés par leurs parents dans les dizaines d’écoles privées qui activent dans la wilaya de Tizi-Ouzou, depuis une dizaine d’année, refusent catégoriquement que leurs enfants suivent des cours de langue arabe.

D’ailleurs, la raison principale pour laquelle les parents, en question, ont opté pour les écoles privées est en réalité celle de pouvoir éviter à leurs enfants l’enseignement de la langue arabe lui préférant la langue française. Ces derniers déclarent, objectivement, que l’expérience et l’échec de l’école algérienne, depuis les années soixante-dix, avec son arabisation massive,  les a poussés à éviter que leurs enfants deviennent des diplômés sans aucune capacité et sans aucune qualification avec, de surcroît, le risque de devenir des terroristes car tout le monde connaît le rôle néfaste joué par le système éducatif algérien dans la « formation » de ces monstres qui éteignent les étoiles.

Aussi, les parents qui optent pour les mêmes écoles privées choisissent pour leurs enfants le programme scolaire français malgré que la réglementation algérienne exige que ce soit le programme algérien, basé sur l’arabe et l’islam, qui soit dispensé aux élèves. Mais devant la détermination des parents, c’est leur mot qui passe et ils n’hésitent pas à payer trop cher pour extraire leur progéniture  à l’école fondamentale algérienne dont les diplômes ne sont reconnus dans aucun pays du monde.

Malheureusement, ce ne sont pas tous les élèves kabyles qui peuvent avoir accès aux écoles privées ; autrement les écoles publiques auxquelles le pouvoir impose un programme rétrograde se retrouveraient vides. Des programmes dont les références sont Ibn Badis, El Emir Abdelkader, Zineb Oum El Massakin et non pas Einstein, Pascal et Victor Hugo.

Tahar Khellaf 

15 COMMENTAIRES

  1. Je n’ai pas trouvé aucun mot sur l’enseignement de tamazighe dans cet article. Comme si les seuls choses existant sont l’arabe et le Français…
    Si les kabyles veulent la modernité et le savoir, c’est en anglais qu’ils devraient étudier, pas dans la langue des mangeurs de grenouilles. La France est en train de devenir un pays du Tiers-monde.

  2. Moi comme je suis un peu cancre, je veux comprendre. Bon! Disons que je retire mes marmots d’une école publique gratuite où l’on enseigne une langue étrangère médiocre pour les placer dans une autre école privée mais payante pour qu’ils apprennent la même langue médiocre. Il me faut un peu de temps pour réfléchir.

  3. Ne soyons pas complexés par rapport à la langue française qui rayonne sur plus de 40 pays dans le monde. L’ enseignement doit se faire dans cette langue en plus de la langue anglaise. La langue N’tamazight viendra après une courte période pour compléter la scolarité des futurs citoyens de la république kabyle. Laissons les arabes à leur langue qui ne débouche que sur la violence et la haine…..

    • Il ne faut pas faire cette grave faute de comprehension en clamant qu’une langue apporte la lumiere a un peuple. Absolument faux. C’est au peuple d’ apporter le rayonnement a lui meme et ce rayonnement ne prendras place que si la langue utilisee est une langue maternelle dans le pays. Le francais, l’anglais et l’arabe sont des langues etrangeres pour nous. Tous les pays qui utilisent des langues etrangeres ne se sont jamais industrialises. Regardder tous les pays d’Amerique Latine et d’Afrique et verifier mon constat.

      • L’exception qui confirme la règle, les pays Arabes utilisent leur langue maternelle, ils ne sont pas développés pour autant!

  4. Je salue l’initiative de ces parents.Cet acte est un signe d’intelligence et de clairvoyance qu’il faut encourager et cela à plusieurs titres.Celui que je cite et qui n’est pas des moindres est que les sorciers qui ont opté pour l’école fondamentale sont pour la plus grande majorité des ennemis de l’Algérie Algérienne .
    Ils ont arabisé l’enseignement en Algérie et ne manquent pas d’expédier leurs enfants sur les bancs des écoles Françaises ou Anglaises .

  5. azul
    ces ecoles et ces enseignants avec les enseignants de l’ecole public vont etre la colonne vertebrale de l’ecole kabyle de demain.
    si la kabylie doit faire de la langue francaise la langue pour etudier les matieres scientifiques ,nous devons pas tomber sous le dogme de l’ecole baathistes algeriennes.
    la kabylie doit former un citoyen qui doit faire face a la concurence mondiale dans tout les domaines.

  6. Pour les chantres de la langue N’tamazight soyons réalistes pour admettre que la priorité du moment c’est de donner la priorité aux langues vivantes étrangères (Français, Anglais etc…) pour soustraire nos enfants des effets néfastes de la langue Arabe. Il faut se rendre à l’évidence que la langue N’tamazight ne peut être prise en charge de manière sérieuse et appropriée qu’une fois l’indépendance de la kabylie acquise, en attendant ne comptez surtout pas sur le pouvoir d’Alger pour promouvoir cette langue qui lui a été imposée par la force des choses et des événements. Bien au contraire, il fera tout ce qui est en son pouvoir pour l’enfoncer dans les abysses de la médiocrité dans le but de la détruire. Par ailleurs, l’ouverture d’esprit que permettront ces langues vivantes est l’un des moyens de sensibilisation à la nécessité de se réapproprier son propre patrimoine culturel, linguistique et identitaire. Il faut donc éviter de tomber dans le piège d’un chauvinisme ridicule et destructeur.

    • Saldae, dites les choses comme elles sont et arrêter de nous barratiner avec de longs commentaires. Les arabophones sont aliénés à la Oumma arabiya, et les francophones kabyles sont aliénés à la France. Les deux camps se valent et la langue tamazighe est la victime de tout cela. Les gens comme toi veulent faire de nous des français et les khorrotos veulent faire de nous des bédouins.

  7. Dans un DAHIR (décret) daté du début 2016 le Ministère Marocain de l’enseignement à décrété :
    A partir de l’année scolaire 2016/2017, toutes les matières scientifiques seront enseignées en langue française.
    Bon entendeur salut!

  8. Dans ce pays la malédiction ne s’acharne que sur les pauvres. Eux, pour ne pas les nommer(vous savez de qui il s’agit) envoient leurs progénitures en occident pour étudier l’anglais et le français, les familles aisées peuvent se permette de placer les leurs dans les écoles privées pour étudier le français, quant aux pauvres, ces damnés de la terre, l’Etat réserve à leurs bambins des programmes d’endoctrinement dans ces écoles publiques, hauts lieux de l’analphabétisme. Ne cherchez pas la raison de ce choix, il est stratégique. Laguerre de 2000 ans n’est pas terminée.

  9. Enfin une voilà une nouvelle salvatrice, une excellente nouvelle, cela fait longtemps que je supplie les familles kabyles que leurs enfants valent et méritent mieux que l’endoctrinement par une sous-éducation Arabo-baate, ces arabes méprisent nôtre belle culture et langue, alors je ne vois pas ce qu’il y’a de positif à ce que les nôtres apprennent le charabia des ennemis de notre peuple!!!.. chez moi, notre famille avait refusé catégoriquement l’apprentissage de la langue des arabes, nous sommes un vrai peuple fier et conscient de son histoire et de sa civilisation, donc c’est en connaissance de cause que nous n’avions jamais accepté de nous abaisser à une telle bassesse!!! Apprenez l’histoire de nos ancêtres, les mythes et légendes à vous enfants, cela va les préserver et vacciner de l’usurpatrice pseudo culture primitive importée par le colon bédouin!! Nous avons une civilisation et culture multi-millénaire, ils sont juste besoin de se réapproprier pour certains, car malheureusement chez ces derniers, ils n’ont pas de chance d’avoir des grand-parents et arrières grand-parents qui avaient sauvegardé cette culture ancestrale et ils l’avaient transmise au fur et à mesure des générations, c’est cela l’histoire et la culture d’un vrai peuple irréductible et résistant à travers les âges et heureusement, des gens comme nous existent toujours, nous sommes les gardiens du temple et de la mémoire kabyle!!!! Aucune chance pour des gens comme nous de nous conformer aux arabes et à leur culture!!!! Des kabyles lambda, d’hier, d’aujourd’hui et demain!!!
    Nous sommes kabyles et nous savons ce que cela veut dire, des irréductibles de toujours!!!….

  10. Azul
    C’est ça ce que je pensé depuis l’officialisation de tamazight et Cela me fait beaucoup de plaisir.
    Comment les arabes ont refusé la langue tamazight dans leurs écoles et nous;nos enfants a écoule font leurs études en arabes.c’est dingue tout ça.
    Alors ce que je propose: A la rentrée scolaire prochaine on va boycotter les études comme 1994 jusqu’à ou ça sera tout les programmes en tamazight et on n’est pas obliger d’apprendre l’arabe a nos enfants si tamazight n’est pas obliger pour leurs enfants.
    Allez faisons le pas ensemble en on gagnera.l’union c’est la force
    Tanmirt

    • Il faut d’abord internationaliser la cause kabyle par la langue des institutions internationales et puis le temps viendra pour kabyliser les programmes tout en gardant les langues des lumières.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici