Création d’une Fondation : Les citoyens d’Ighil Imoula s’y opposent

0

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Les citoyens de la région d’Ighil Imoula, près des Ouadhias, où a été imprimée la déclaration du 1er novembre 1954, s’opposent fermement à l’initiative de création d’une fondation portant le nom de la région d’Ighil Imoula.

IGHIL IMOULA
IGHIL IMOULA

Les raisons de cette opposition, selon les concernés, a trait au fait que ce projet, en gestation depuis l’année 2014, est né dans la clandestinité, étant donné que ce groupe a agi à l’insu des citoyens du village :  » ce qui a provoqué le courroux de ces derniers en rejetant catégoriquement, dans le fond et dans la forme, la création de cette fondation et refusant, par ricochet, l’instrumentalisation de la mémoire et l’histoire hautement importante du village à des fins inavouées ».

Une assemblée populaire des citoyens d’Ighil Imoula a abouti  à l’opposition unanime de ces derniers à la création de cette fondation : « Comment créer une fondation qui portera le nom d’un village en écartant délibérément sa population », s’interrogent les concernés. Et d’ajouter :  » Le comité de village, agissant en sa qualité de représentant légal des citoyens, se réserve le droit d’user de tous les moyens légaux que lui confère la loi  afin de concrétiser la volonté de la population ».

À cet effet, les citoyens d’Ighil Imoula ont saisi officiellement par écrit le Ministre de l’intérieur et des collectivités locales. Les contestataires demandent au ministre en question de ne pas accorder d’agrément à ladite fondation.

Liès Medrati

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici