Protestation à Bougie et Seddouk

1

BOUGIE (Tamurt) – Si, ce mardi, ce sont les médecins de Seddouk qui ont observé  une journée de grève pour exiger la satisfaction de leurs revendications relatives à l’amélioration de leurs conditions socioprofessionnelles, demain, mercredi, ce sera le tour des adhérents à la fédération de l’éducation affiliée au syndicat Snapap d’observer un sit in devant le siège de la direction de l’éducation de Bougie pour demander l’intégration des ouvriers professionnels dont le contrat est arrivé à terme ce mardi.

protestation devant le siège de l'académie
protestation devant le siège de l’académie

Selon ce syndicat, ces derniers ont eu la promesse d’être intégrés sans conditions du fait qu’ils étaient admis, à leur prise de fonction, en tant que tels, avant que la direction de la fonction publique ne rejette leurs dossiers pour les reverser dans le statut de contractuels.

Ils sont 159 à se retrouver dans la rue depuis aujourd’hui, mardi, tout en ayant l’espoir d’être réintégrés en tant que permanents du fait qu’il y a eu un précédent à Boumerdes où la même situation a été maitrisée par la tutelle en intégrant ces contractuels sans recourir au recrutement extérieur.

Amaynut

1 COMMENTAIRE

  1. @Massidida
    Dėja on dit  » Vgayet » et non pas bgayet merci de respecter la transcription kabyle.
    Ensuite concernant l’article, êtes vous sur que la photo a ėtė prise en kabylie? Si c’est le cas c’est vraiment grave pour notre kabylie. A voir ces gens on ne dirait pas que ce sont des kabyles de part l’accoutrement des femmes, et si c’est vraiment des kabyles , pensent ils qu’ils ce feront mieux entendre avec des pancartes en arabes??
    L’arabo islamisation fait des dêgats inimaginable en kabylie, et en plus les gens manifestent pour leur estomac et non pas pour leur libėrté….quel malheur!
    « Enfant du malheur l’adage le dit, sur aucun fumier ne pousse les figues. »
    -Matoub Lounes-

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici