Il a nié ses propres propos sur BRTV, Rebrab « se fait » une mise au point

20
Issad Rebrab
Issad Rebrab

ALGÉRIE (Tamurt) – Issad Rebrab, accosté par un animateur de Berbère télévision, lors de l’enterrement de feu Arezki Idjerouidene, patron d’Aigle Azur, a affirmé que le pouvoir algérien s’en prend à lui, ces jours-ci, parce qu’il est kabyle et que ce même pouvoir ne veut pas qu’un kabyle émerge.

Rebrab a ajouté au micro de Kamel Tarwiht, qu’il est visé justement et uniquement, parce qu’il est issu de la région de Kabylie et que son problème avec le clan présidentiel est, directement, lié au fait qu’il soit kabyle. Quelques jour plus tard, Issad Rebrab a carrément changé de fusil d’épaule allant jusqu’à nier de fond en comble ce qu’il a lui-même affirmé à BRTV.

Voilà ce qu’il a déclaré, mardi dernier, au journal français « Le Monde » au sujet de la même question : « Ce n’est pas tout à fait cela. D’ailleurs, le directeur de cabinet de la présidence de la République est un Kabyle. Et dans le domaine économique, il y a des Kabyles, tels que le président du Forum des chefs d’entreprise, qui sont dans le sérail. Ce n’est pas un problème de régionalisme, c’est plutôt une affaire de soumission : le pouvoir n’aime pas et ne supporte pas les hommes indépendants et libres ». Sans commentaires.

Tahar Khellaf 

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici