Il a nié ses propres propos sur BRTV, Rebrab « se fait » une mise au point

20
Issad Rebrab
Issad Rebrab

ALGÉRIE (Tamurt) – Issad Rebrab, accosté par un animateur de Berbère télévision, lors de l’enterrement de feu Arezki Idjerouidene, patron d’Aigle Azur, a affirmé que le pouvoir algérien s’en prend à lui, ces jours-ci, parce qu’il est kabyle et que ce même pouvoir ne veut pas qu’un kabyle émerge.

Rebrab a ajouté au micro de Kamel Tarwiht, qu’il est visé justement et uniquement, parce qu’il est issu de la région de Kabylie et que son problème avec le clan présidentiel est, directement, lié au fait qu’il soit kabyle. Quelques jour plus tard, Issad Rebrab a carrément changé de fusil d’épaule allant jusqu’à nier de fond en comble ce qu’il a lui-même affirmé à BRTV.

Voilà ce qu’il a déclaré, mardi dernier, au journal français « Le Monde » au sujet de la même question : « Ce n’est pas tout à fait cela. D’ailleurs, le directeur de cabinet de la présidence de la République est un Kabyle. Et dans le domaine économique, il y a des Kabyles, tels que le président du Forum des chefs d’entreprise, qui sont dans le sérail. Ce n’est pas un problème de régionalisme, c’est plutôt une affaire de soumission : le pouvoir n’aime pas et ne supporte pas les hommes indépendants et libres ». Sans commentaires.

Tahar Khellaf 

20 COMMENTAIRES

  1. azul
    Ce n’est pas avec un filet de peche que nous allons sauver le bateau de tamazgha d’afrique du nord.  » un filet qui va des iles canaries jusqu’a l’oasis siwa ».
    il faut que chaque peuple amazighs tresse une grosse corde chez lui pour pouvoir attacher le bateau afrique du nord beberes chez lui.
    chaque peuple doit se mettre au travail chez lui pour commencer à tresser sa corde et la fondation qu’il faut pour attacher ce bateau.

  2. j’invite tous les kabyles dignes à ne plus manifester aucune sympathie à l’égard de ce personnage ce monsieur ne cherche que ses intérêts il n’en a cure de la kabylie et de ses soucis ,pour illustration il veut contracter une transaction commerciale avec le journal elkhabar un torchon anti kabyle que monsieur X veut racheter pour 400milliards de centimes au lieu de créer ses propres journaux pour servir sa cause et la cause de sa région natale ,il est le patron du journal liberté ,ce journal est viscéralement anti MAK ,il aurait pu crée une chaine de télévision en kabyle pour contrecarrer les chaines arabophones qui font un travail d’effacement de tout ce qui est Kabyle.

    • On ne demande pas à Rebrab d’adhérer au MAK. Il est libre d’être nationaliste algérien mais il a tord de tourner le dos au peuple kabyle.Il aurait pût entrer dans l’histoire du monde amazigh en lançant le premier quotidien en langue kabyle, euh! amazigh,il ne l’a pas fait. Pourtant il a les moyens financiers et le personnel existe en quantité et en qualité.Nos milliardaires sont loin des pulsations de la Kabylie profonde qui a soit d’avoir un quotidien ou un hebdomadaire dans notre langue maternelle.Dommage !

      • Construisons nous d´abord une ecole kabyle sans cea il y aurait ni lecture ni ecriture, sauf en arabe en première place et le franceais en deuxième le Franceais. Rabarb n´est pas bete, il savait comment l´algerie unis est indivisible s´est comporté aprés 1962, de toute faceon jusqu´a ici il n´y pas d´autre chemin en pays kabyle pris en sandiwich par l´arabe donc il est obligé de faire avec, M.Rabarb n´est pour rien dans cette histoire, ce n´est lui l´instigateur de l´arbisation!
        L´injustice est commise mais pour autant croisé les bars, alors travaillion nous dans cadre de l´autodétermination solidairement la dessu pour que les choses redevienne noramal, mieux trops tard que jamais!

        • Construisons nous d´abord une ecole kabyle sans cea il y aurait ni lecture ni ecriture, sauf en arabe en première place et le franceais en deuxième l. Rabarb n´est pas bete, il savait comment l´algerie unis est indivisible s´est comporté aprés 1962, de toute faceon jusqu´a ici il n´y pas d´autre chemin en pays kabyle pris en sandiwich par l´arabe donc il est obligé de faire avec, M.Rabarb n´est pour rien dans cette histoire, ce n´est lui l´instigateur de l´arbisation!
          L´injustice est commise mais pour autant croisé les bras, alors travaillion nous dans cadre de l´autodétermination solidairement la dessu pour que les choses redevienne normal, mieux trops tard que jamais!

  3. En donnant des précisions, il n’a pas du tout nier ses propos. Votre souplesse d’interprétation ne fait que démontrer votre insuffisance professionnelle.

  4. je ne vois aucun problème, au contraire ce qui vient de dire a bcq de sens, au début il a dit c parce qu’il est kabyle qu’on lui subit ça mais il s’est rendu compte que ce sont les Kabyles qui sont entrain de le frapper et il a mm cité leurs noms.

  5. cette fois il est sage il a compris qu’il a touchee a l’unite national les erreures tout le monde fonts des erreures les meilleurs sonts ceux qui se repentent la je lui tire chapeau il a bien parler

  6. azul
    Est ce que c’est un recule monsieur rebrab ? ce n’est pas tout à fait cela. mais il ya aussi un probleme de soumission. donc il y a une domination et donc dominant et dominé. celui qu’on domine est sous un regime coloniale.
    Pour nous les kabyles ,nous devons comprendre oû que nous soyons et il nous a informé. comme on dit en kabyle : » macci haca ma yennad amuuuuh »
    Lui ,il s’est exprimé et il a assumé .Aux autres d’etre avec lui et ses cotés ma yella mazel allen yergazen.

    • de 1: votre pseudo me donne la gerbe.
      de 2: la cause kabyle , ou on la défend et on assume, ou alors on contenu ces petites affaires avec le DRS.
      de 3: si on veux réussir, oublions les méthodes kharabo-machin.
      thanmirth awinathe nagh.

  7. C’est juste pour arrondir les angles. Allons messieurs, faut pas tirer sur le frere. Autrement il n’en restera personne pour defendre notre cause. BRTV est un media communautaire qui s’adresse aux kabyles. Rebrab voulait faire plaisir aux siens. Le Monde est un journal destiné à l’international donc pour ratisser large. Dans le monde, il n ya pas que nous les kabyles, il y a aussi les autres. Rebrab a une carrure industrielle internationale. Faut pas en faire un couscous aux boeuf et aux oignons. Mais, malgré tout, Rebrab reste un exemple pour nous et un « mis tmurt ». Je le salue et vous salue tous au passage.

  8. Si cet industriel ne s’engage pas sur le terrain de la Kabylie c’est compréhensible car il risque tout simplement le sabotage et la faillite économique que le pouvoir ne manquera pas de lui occasionner. Nous ne pouvons lui demander ce sacrifice. C’est une chose de ne pas s’engager dans un combat mais c’est une autre que de contrecarrer et de s’opposer à ce combat. Ce n’est pas bien entendu le cas de cet industriel jusqu’à présent.

    On ne peut pas exiger d’engagement pour ceux qui risquent de tout perdre. Il n’ y a pas de doute que certains qui ne montrent pas leur soutien le font de façon discrète. Que chacun contribue selon sa capacité. Le MAK vit du soutien des milliers de sympathisants qui s’approprient à juste titre ce mouvement même s’ils n’y sont pas organiquement liés. C’est ce qui distingue ce mouvement citoyen des partis Kabyles monopolisés par une caste de chefs détachés des intérêts et des soucis de citoyens Kabyles. Ces partis ou plutôt cette bande de dirigeants de partis dits Kabyles se préoccupe principalement de se trouver à eux même des postes au niveau de l’administration, des postes d’élus, au niveau des entreprises d’Etat, etc.

    Pour revenir au coeur du sujet, on peut par exemple distinguer entre le comportement de 2 artistes qui ne se déclarent pas pour le MAK mais dont l’un, en l’occurrence Idir, affiche sa compréhension pour ce mouvement et l’autre, Ait menguellat, qui affiche ouvertement son opposition. Pour les hommes politiques, c’est pareil ; Tabou affiche sa compréhension et mouhcine dénonce carrément le MAK le traitant de parti extrémiste.

    • Bouteflika il y’a des années aurait traité rebrab de Berlusconi kabyle , et je pense qu’il a raison. On a tendance nous les kabyles a le croire des notre. Mais socialement parlant a t-on un jour entendu parler de ses oeuvres au bénéfice du peuple?

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici