La crise financière s’exacerbe en Algérie, les caisses du Trésor public à sec

13
BANQUE D'ALGERIE

ALGÉRIE (Tamurt) – Pour l’instant, les responsables du gouvernement algérien tentent de ne rien laisser entrevoir de l’ampleur de la crise financière qui secoue le pays depuis la baisse vertigineuse du prix du baril du pétrole, craignant que la population panique.

Mais jusqu’à quand le citoyen sera-t-il tenu mal informé quant à la réalité de la situation financière du pays ? Si jusque-là, le pouvoir algérien a tenté autant que faire se peut de nuancer au maximum la gravité de la crise, il n’en demeure pas moins qu’il y a des situations où cacher le soleil avec un tamis est chose quasiment impossible. C’est le cas ces dernières semaines.

Des citoyens, qui attendent d’être indemnisés par l’Etat après avoir été expropriés pour la réalisation de différents projets, notamment dans le domaine des travaux publics, ne voient rien venir. Ils attendent depuis des jours sans que leurs comptes bancaires ou postaux n’en soient approvisionnés. Renseignement pris, on a appris que les caisses du Trésor public sont à sec. « Il faut patienter jusqu’à ce que l’Etat central alimente les caisses du Trésor », ont répondu les travailleurs, de la dite institution, approchés par les expropriés, las d’attendre, en vain, que leur argent, qui leur revient de droit, leur soit versé.

Dans le même sillage, l’Etat algérien, pour faire face à la crise financière, s’apprête à limiter la quantité de carburants à consommer par les automobilistes. Cette mesure intervient après l’augmentation de plus de 50 % du prix de la consommation de l’énergie électrique et de gaz, du carburant, de la vignette automobile ainsi que de tous les produits alimentaires sans oublier les prix des véhicules légers et lourds.

Lyès Medrati 

13 COMMENTAIRES

  1. avec l’histoire macabre de son fils mounir ait menguelat, je crois que lounis ait menguelat n’a plus son independance et sa liberté vis à vis du pouvoir algerien. A la moindre desobeissance, le systeme va le livrer au lynchage en faisant circuler la video de karl zero qui traite de l’histoire de son fils . C’est comme si on fait chanter quelqu’un sur qui on detient des preuves de corruption.
    Quant à Iddir, je crois que c’est le besoin d’argent qui lui fait faire tous ces efforts pour se rapprocher du systeme au detriment de sa dignité.
    DOMMAGE A TOUS LES DEUX DE RALLIER L’ENNEMI A LEUR AGE.

  2. La kabylie vient de perdre un de ses enfant, un grand artiste. On est trahi que par les siens. Je comprends pourquoi Boumedienne était venu voir son spectacle à la coupole d’Alger en 1977 et pourquoi Zidane est invité avec sa famille en Algérie.
    Je suis triste, très triste. Le combat continue. Liberté pour la kabylie

  3. Chaque fois on nous sort cet argument qui dit que la Kabylie n’a pas les moyens de subvenir à ses propres besoins. Evidemment ceux qui usent de cet argument pense aux hydrocarbures. C faux! La Kabylie est capable de prospérer toute seule. Prenons les secteurs les plus rentables: l’agriculture te le tourisme. Ces deux secteurs suffiront amplement à son développement. En plus il y a les compétences humaines dispersées à travers le monde et qui seront d’un apport considérable. Donc la question économique ne se pose pas. La Kabylie est mieux lotie que bcp de pays qui n’ont pas ses atouts et qui se portent mieux que l’algérie.

    • comment il a servecu avant les hydrocarbur, cette faceon de pensé la politique economique est complètement fausse surtout dans un pays comme l´algerie qui ne dispose d´aucun savoir faire concernant l´exploitation des ressources dont dispose le sous sol du sud (gaz ou petrole). Boumadien croit savoir que sa politique de la nationalisation du petrole est une technique d´exploitation, et que c´est le fln qui a decouvert cea, a vrais dire c´est le GPRA a sa tete Krim qui a volu que le sahara soit inclut de l´algerie poste Franceaise donc cette politique de nationationalisation vient de lui pas dans les monsonges de boumadien, mais sans toute foi mentionné dans ces accord que le pays kabyle est une partie intégrante de l´algerie aprés 62 malgrés administrativement cea été le cas car impossibe pour la France de gardé ce territoire, pas comme le cas du sahara oú il y a du petrole et le gaz utile au court térme mais dici 2030 tout les moteurs vont fonctionné a l´aide de l´ectricité, un cable branché dans une prise pour quelques heurs lui suffira pour démaré. Une nouvelle technique qui se developpe trés vite dans les pays industrialisé et avec aussi une nouvelle ère s´ouvre dans l´hisitoire la mobilité motorisé et laissé les rentiés a leur sort en panne d´idées.

      • hi one day my brothers Touareg will take away this oiil back
        My understanding this oil is far away from Algiers
        Why if kabylua become indepandent the oil will be for others Algerian rather than all imazighen of Algeria chaotui Touareg first . One day they will revolt against the regime and ask for their independance too. The Algerian population are up north foreign to the south. It will like Russia in infganistan.france in Algeria.. And today America in Iraq how long the war will last . With time always the homeland win
        Algeria will be better federal.everyone will found their freedom .

    • C’est l’homme qui créé la richesse et non pas l’inverse.Une Kabylie libre avec une bonne gouvernance peut devenir en deux décennies, l’Etat le plus prospère et le plus démocratique d’Afrique et du monde musulman.La Kabylie est située au centre de la méditerranée, une position géostratégique exceptionnelle, et en plus nous avons l’élite la plus importante et la plus qualifiée d’Afrique.Mais la Kabylie est paralysée par l’Etat archaïque,despotique et voyou de la régence d’Alger.La Kabylie peut devenir la Suisse de l’Afrique, en se libérant du joug de cet Etat tyrannique et de l’ idéologie arabo-intégriste.Ce sont les deux conditions sine qua non à l’émancipation du peuple kabyle.

  4. et bien oui ces l’unique solution qui reste a l’Algérie pour réglé définitivement sa crise monétaire et budgétaire , il aura une économie des 14 ou 15 millions de kabyles a ne plus subventionné , le DRS , la gendarmerie ,l’administration , les KDS ,les fonctionnaires tous cela et un gain a l’état algérien pour comblé le déficit , séparons nous dans la bonne humeur et chacun trouvera son compte , aucun expert nous vous dira le contraire de cette économie fiable claire et nette , et surtouts il n’y aura plus d’opposition a l’état centrale algérienne les kabyles prendront leurs destin en main chacun gouverne a sa manière toute en restant ami .espérant mon message arrivera a être entendu et lut par les autorité de ce payé pour mettre fin a cette cuisine artificielle qui dure de puis 54 années de déboires. merci par avance .

    • Il ne faut pas laisser entendre que les Kabyles vivent des subventions de l’État algérien, c’est archi faux, prenons l’exemple de l’immobilier, contrairement aux régions d’Algérie ou l’État est à l’origine de la quasi totalité de l’immobilier, en Kabylie ce sont les Kabyles eux mêmes, des particuliers!idées sans aucune aide de l’Etat, qui ont construit l’ensemble des logements dans nos villages et villes. D’autre part, il faut noter que le premier poste contributeur à la construction en Kabylie ainsi que pour les recettes est bien la devise de la diaspora kabyle. En troisième point, il faut rappeler que le pouvoir algérien a instauré la plus sévère politique fiscale en Kabylie, qui aboutit à ja conséquences de faire fuire les investisseurs de la Kabylie sans oublier les détournements de projets économiques étrangers. Ce qu’il faut donc rappeler c’est le fait que la Kabylie récupérera avec la séparation la possibilité d’offrir aux investisseurs étrangers des conditions d’opérations bien meilleurs. Et puis, l’essentiel de tout c’est la récupération par la Kabylie de son eau aujourd’hui détournée vers les régions algériennes du centre. L’eau redynamisera la politique agricole en Kabylie, assurera l’autosuffisance alimentaires, et le surplus ne sera envoyé vers Alger et aux autres régions algeriennes que lorsque les villes et villages de Kabylie seront servis en priorité.

      • Contrairement à une idée sournoisement distillée,les kabyles vivent du fruit de leur travail et de l’émigration.L’Etat algérien est un frein pour le développement de la Kabylie.C’est un boulet ,c’est un facteur de blocage pour l’émancipation du peuple kabyle.Quel est le responsable politique kabyle du FFS ou du RCD ou algérien qui peut nous dire quelle est la quotte part des revenus pétroliers qui revient à la Kabylie ? Aucun responsable kabyle ou algérien ne peut donner de chiffre exact, car c’est l’opacité totale dans l’affectation des recettes pétrolières.La transparence dans ce domaine va révéler le scandale de la discrimination dans ce domaine!
        Dernièrement Elwatan-Economie a révélé que 80% des recettes fiscales de l’Algérie proviennent de trois départements:Alger,Tizi Wezzou,Vgayet. D’après ce journal les autres régions ou dpts ne payent pas ou très peu, avec la complicité de l’administration fiscale.

  5. APPEL AU PEUPLE KABYLE.
    Je lance un appel au peuple KABYLE pour la millième fois de ne pas tomber dans le piège des Janissaires d’Alger, de ne plus participer à aucun mouvement visant soit disant à sauver l’Algérie. (comme l’ont fait certains Kabyles en 1991, nous l’avons chèrement payés).
    Souvenez vous de la guerre d’indépendance et ces conséquences dramatiques pour la région, qui depuis 1962 est sous embargo permanent, de l’occupation de l’AMP en 1963, des mois d’avril 1980 et 2001……….
    Actuellement une guerre fratricide se prépare pour l’intronisation d’un nouveau Janissaire, le seul peuple vivant dans cette contrée qui s’appelle Algérie est le peuple Kabyle, les K.D.S. sont déjà instruits pour organiser le match final dans cette région et faire des milliers de victimes.
    s’ils vous plait, pour une fois arrêter d’être de la chaire à canons pour une cause qui n’est nullement la votre.
    Laissez les baathistes et les islamistes s’entre tuer entre eux.
    « Les Baathistes ont détruit l’IRAK maintenant la SYRIE bientôt l’ALGÉRIE ».

    • Le problème est qui fera marcher L’Algérie ? 90 % des cadres des ministères sont kabyles. 90% des cadres des sociétés nationales importantes sont kabyles. Il fau justement leur préciser qu’on leur laissera ces cadres Pour e pétrole et le gaz pareil, on le rafine et on leur exporte l’essence etc.Tout le monde gagne.

  6. L’indépendance de la Kabylie est une solution pour résoudre les crises politique et économique de l’Algérie.
    Sans la Kabylie et ses 15 millions d’habitants en moins, l’Algérie comblera le manque à gagner dû à l’effondrement des prix du pétrole. Elle n’aura plus à payer les fonctionnaires des établissements étatiques implantés en Kabylie, comme les écoles, les collèges, les lycées, les universités, les hôpitaux, les administrations et services coloniaux, les communes, les dairas, les wilayas, et surtout le budget faramineux des forces de répression comme l’armée, les casernes, les gendarmeries, les centres de polices, les prisons, le DRS, etc…
    Ce budget sera redistribué au reste de l’Algérie pour subvenir à leurs besoins. Ainsi la crise économique Algérienne sera résolue, ou bien au moins atténuée.
    Sans la Kabylie, et ses 15 millions d’habitants en moins, éternelle rebelle et frondeuse, L’Algérie n’aura plus d’opposition. Elle aura toute la latitude de généraliser sa langue Arabe et son idéologie arabo-islamique au reste de l’Algérie. Elle pourra même appliquer la charia. Ainsi, tout le monde trouvera son compte, et la crise politique enfin résolue.
    La Kabylie sera débarrassée une fois pour toutes de l’Arabe et de l’arabo islamisme. Elle pourra s’occuper de ses propres affaires. Elle instaurera la laïcité et une vraie démocratie. Elle s’ouvrira sur le monde et choisira ses partenaires stratégiques selon ses propres intérêts. Elle mettra en place une école de savoir, tournée vers le progrès, l’humanisme et la rationalité comme principe fondamental. Enfin la Kabylie vivra son identité pleine et entière.
    De l’autre côté, l’Algérie sera débarrassée de son ennemi de toujours, avec qui elle n’a rien de commun, et qu’il n’aurait jamais dû vivre ensemble. On dira que c’est un accident de l’histoire. L’Algérie sera apaisée, vivra avec son peuple en harmonie dans leur fétiche idéologie arabo-islamique. Elle lui restera quand bien même réglé le problème mozabite qui veulent aussi leur autodétermination.
    Cette solution n’est point une fiction ni une caricature. Avec un minimum de lucidité et de responsabilité de la caste au pouvoir, l’Indépendance de la Kabylie est la seule solution pour finir une fois pour toutes avec les problèmes de l’Algérie qui durent depuis la nuit des temps.

  7. S´il ya un partage de la rente tant mieux maux le peuple survi d´une indignité économique par rapport aux puissants , une économie indigène plongé entre les mains des serviteurs du neo-coloniale ! typicale de la corée du nord ! pour une fierté de lancé un suppositoire vers le ciel qui coute des centaines de millions de dollars !!!!!!!!!! une monnaie indigène non convertible pour affronté une économie mondiale du marché , une économie des puzzles et un nihilisme d´une économique type gréecque dans un pays plus riche que ces voisins et moins appauvri par sa liberté économique , cette minorité ou clan fidèle de son vérouillage économique ( typical a la strategie du menshevik ) pour ces indigènes .

    Idéologie et stratégie

    Les Mencheviks ont souhaité mener une révolution par étapes, en consentant initialement en Russie à une alliance avec la bourgeoisie libérale4 : il s’agit d’abord d’arriver à la démocratie, puis d’accéder au socialisme (par le biais de luttes sociales ou de fonds mutualistes par exemple). En ce sens, ils rejoignent les socialistes et les sociaux-démocrates.

    Sur le plan international, les Mencheviks furent membres de l’Union des partis socialistes pour l’action internationale (structure très critique de la Deuxième Internationale), puis de l’Internationale ouvrière socialiste.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici