Tribunal correctionnel de Paris : Le procès, Bouteflika-Le Monde, le 3 juin

7
Panama Papers

ALGÉRIE (Tamurt) – Le procès Bouteflika-Le Monde aura lieu le 3 juin prochain au tribunal correctionnel de Paris. Il s’agira d’un procès tout particulier et premier du genre qui opposera la présidence de la république algérienne au quotidien francophone le plus prestigieux, Le Monde.

Pour rappel, l’origine de cette affaire, hors du commun, est une photo de d’Abdelaziz Bouteflika, publiée à la Une du journal, le jour où le Monde a consacré un dossier à l’affaire des Panama Papers. Les responsables à la présidence de la république algérienne ont reproché aux concepteurs du journal le fait d’avoir utilisé la photo de Bouteflika alors que dans l’article inhérent aux révélations  des Panama Papers, réservé aux responsables algériens, le nom de Bouteflika n’est pas cité.

Ce sont, en revanche, des noms de responsables proches de Bouteflika qui sont mis en cause dans le même article à l’instar de Chakib Khalil et d’Abdesselam Bouchouareb. Le procès pour diffamation aura lieu dans un contexte tout aussi particulier. Depuis quelques semaines, une guerre féroce oppose le clan du général Tewfik au clan présidentiel.

Au lendemain de l’apparition de l’article remis en cause par la présidence de la république algérienne, cette dernière a adressé une mise au point et exigé un mea-culpa de la part des rédacteurs du journal le Monde. Chose faite mais dans les précisions publiées par le Monde, il a été de nouveau fait référence au fait que des proches de Bouteflika soient impliqués dans les affaires révélées par les Panama Papers. Ce qui a augmenté le courroux des représentants de la Présidence qui ont décidé de déposer plainte pour diffamation.

Tahar Khellaf  pour Tamurt

7 COMMENTAIRES

  1. Ils creusent ces Messieurs, ils creusent. Bientôt ils remonteront toutes leurs frasques en surface. On attend leur lynchage avec impatience.

  2. Celui qui n’a pas de paille dans son ventre ne peut craindre le feu dit un adage populaire. Parmi toutes le s têtes des présidents que le journal a présenté a la une, seul Le président de la république bananière algérienne a réagi. Aucune réaction de Poutine, ni du Roi Mohamed 6 etc….. n’ont entrepris une action en justice contre le journal le Monde.
    Tout ça est de la faute à feu Président Chadli qui a gracié fakhamatou autrement ce dernier est en train de croupir en prison.

  3. Fakhamatouhou devrait renoncer à la magistrature suprême de la RADP avant de se soumettre en simple justiciable devant la justice de la république française .
    Fakhmatouhou se comporte en vassal …………………..triste d’être Algérien en 2016.

  4. C’est le monde à l’envers. Décidément le pouvoir Algérien n’a pas froid aux yeux. Comme l’a si bien décrit Fellag, ils ont touché le fond, mais ils creusent encore. Plus risée du monde que ça, tu meurs. Je pense que là ils ont dépassé la Corée du Nord.
    Au lieu d’actionner la justice pour enquêter et faire toute la lumière sur ces détournements faits par ces proches et ses amis, il fait exactement le contraire. Il a déjà museler sa presse et sa justice. Il veut museler la presse et la justice des autres.
    Il veut dire au monde entier : « L’Algérie est ma propriété privée, je la dilapide comme je veux, avec qui je veux, je détourne comme je veux, j’en fais ce que je veux, je tue qui je veux, je casse qui je veux, j’opprime qui je veux, j’humilie qui je veux. Surtout ne vous mêlez pas de mes affaires. Je ne veux pas que votre presse s’en mêle, ni votre justice »
    Que Bouteflika et ses sbires mettent ceci dans leurs têtes : « ils seront tous poursuivis en justice, tôt ou tard, même à titre posthume, pour tous les crimes qu’ils ont commis, y compris les crimes contre l’humanité commis en Kabylie »

  5. Espérons qu’il y’aura un grand déballage concernant les détournements effectués par ce clan pourri, car il ne faut pas se tromper si Bouteflika et son clan protègent Khellil et sa femme ainsi que le neveu de L’ex Ministre des affaires étrangères et ex Président du conseil constitutionnel Algérien, qui a permit l’habillage du viol de la constitution Mohamed Bedjaoui, actuellement installé à Paris, dont le neveu Farid Bedjaoui « prête nom » recherché par les Polices Italienne et Suisse C’est pour se protéger eux même. Il parait que Khellil a menacé en disant si « je tombe, je balance tout »!

  6. Bientôt le régime algérien enlèvera la 1ere place des pays les plus fermés au monde au régime de Pyongyang. Encourageons les à s’enfoncer d’avantage.

  7. Si c´était un Journal Américain ( ils ne peuvent rien faire avec la 4 puissance du pouvoir Américain pour une liberté
    de communication et information ) mais le quotidien le Monde comme si leur sien ! le fondateur de la presse du quotidien le monde ? un ancien pied noir Oranais donc il aura un nihil en faveur de ce pouvoir afin de soulever sa tête de cette honte scandale ! la puissance coloniale fera tout pour honorer ces chevalliers d´honneur de gérance
    économique du pays indigène et le transfer des richesses illegitime des rentes de ce pays coloniale .

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici