Un autre vol d’Air Algérie annulé

1
Air Algérie
AVION AIR ALGERIE

BOUGIE (Tamurt) – Il y avait une certaine cacophonie à l’aéroport de Bougie en cet après-midi du dimanche. Et pour cause, pour la énième fois, le vol Bougie-Lyon (France) de la compagnie AIR ALGERIE, a été annulé après une attente de plus de deux heures. Alors que les passagers s’attendaient à décoller sur Lyon à 14 h 36, ils ont été, une première fois, avertis d’un retard avant qu’on les informe, vers 16 h 30, de l’annulation pure et simple du vol et sans qu’aucune explication ne leur soit fournie.

Abattus et énervés, les passagers ont voulu avoir des explications à ces annulations répétées mais ils n’ont trouvé aucun interlocuteur en face. Encore une fois, ce sont les policiers qui ont été pris pour cibles par les clients d’Air Algérie. Des vociférations et le ton est monté en l’espace de quelques minutes. Il a fallu de peu pour en venir aux mains tellement les voyageurs étaient las d’être, à chaque fois, obligés de rentrer chez soi pour attendre un autre vol qui n’aura probablement pas lieu.

Un émigré, travaillant dans une usine en France, était totalement abattu car c’est la deuxième fois en une semaine qu’il est renvoyé chez lui alors que son patron qu’il a joint au téléphone n’a rien voulu savoir en lui rappelant qu’il n’avait qu’à s’adresser à d’autres compagnies aériennes, beaucoup plus professionnelles qu’Air Algérie, pour éviter d’arriver en retard au boulot. En effet, ce dernier dira, d’un air dépité, qu’il devait prendre le vol du mardi passé lequel avait été annulé, puis celui du vendredi aussi et ce dimanche, c’est la même chanson.

La compagnie algérienne ne fait qu’augmenter les tarifs sans améliorer ses prestations. Bien au contraire, elle multiplie les bévues au point de mettre dans l’embarras ses clients qui sont, majoritairement, ouvriers en France donc tenus de rejoindre, à temps, leurs lieux de travail au risque d’être licenciés pour absence injustifiée. Mais où va Air Algérie ?

Amaynut       

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici