La militante Amazighe Libyenne Asma Khalifa reçoit le prix de la Paix à Luxembourg

6

LYBIE (Tamurt) – La destitution de Kadhafi et son assassinat est une bénédiction pour Tamazight, en Libye, mais aussi dans toute l’Afrique du Nord. Une autre militante de la cause Amazighe de ce pays vient de recevoir le prestigieux prix de la Paix à Luxembourg. Il s’agit de l’infatigable Asma Khakifa.

Le Prix de la Paix de Luxembourg comme « Maker Youth Peace » exceptionnel. « Le Prix du Luxembourg Peace est une reconnaissance aux contributions d’Asma Khalifa dans le monde comme un acteur clé pour soutenir la consolidation de la paix, la promotion de la paix et la résolution des conflits », selon le journal Amazighe 24!

En plus de son  travail dans le maintien de la paix, Asma Khalifa est un activiste des droits  des jeunes femmes et co-fondatrice du Mouvement des femmes amazighes en Libye. Les Amazighes de la Libye émergent de plus en plus sur la scène internationale. En Libye, les amazighs se constituent comme un véritable rempart à l’arabisation et à l’islamisme terroriste.  Ils ne veulent rien entendre et ne comptent rien céder devant les arabophones et les partisans de l’arabisation destructrice de la culture Amazighe.

Des années durant, le régime de Kadhafi a maté et a voulu, à tout prix, supprimer l’existence de Tamazight en Lybie, mais les Amazighes ont résisté et s’acheminent vers la victoire. Une victoire attendue depuis 14 siècles !

Lounès B

6 COMMENTAIRES

  1. les amazighs lybien doivent réagir si non ces leurs disparition passez le message a nos frères a ni foussa , et ne pas déposé les armes pour faire Valloire leur existence pour l’autodétermination la Numidie doit naitre de ces sandre d’une façon ou du n’autre ,et surtouts ne pas lâché les puis de pétrole de leurs region une arme économique entre leurs main .

  2. Voila bien quelque chose qui devrait bien chatouiller le cœur de beaucoup de berbères . Sait-on encore si elle a dit et enplus dans son dialecte  » Zenqa zenqa ay iεṛaven »? Venant d’une femme, qu’ajouter de plus à tous ceux et celles qui aiment bien suivre à la lettre ce livre sacré mais qui stipule bien l’inégalité du genre feminin si ce n’est ce vieux dicton bien berbère qui dit:  » Argaz mačči d’aseṛwal”, literralement pour : “Ce n’est pas un pantalon qui fait l’homme « .

  3. Les Amazigh Lybiens sont en berne ces derniers temps. Pas un son, un communique ou quoi que se soit et pourtant la Lybie est en effervescence. Ouf enfin quelque chose avec cette dame. Seule la Kabylie peut les aider un jour dans le future si ce n’est pas trop tard.

  4. Pourtant juste UNE POIGNE’E compare’e aux DIZAINES de MILLIONS de Kabyles, Rifains et Chaouis. On dit bien: « La ou il y a volonte’, il y a moyen ! »

  5. La nouvelle constitution libyenne rédigée dans un pays du golfe ! (le sultanat d’OMAN) ne fait aucune référence ni à l’histoire Numide de la LIBYE ni à la langue AMAZIGH ! (même pas comme langue et civilisation) .
    Aussi les représentants des AMAZIGH Libyens du ADRAR « NEFUSSA » ne sont pas associés aux négociations (qui se déroulement actuellement entre les Nationalo-baathistes et les islamo-trerroistes).
    Ce qu’ignore les baathistes libyens c’est que le mot « LIBYE » est un mot d’origine AMAZIGH, et non ARABE.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici