Des salafistes en conclave à la maison de la culture de Tizi-Ouzou

2

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Au moment au Sellal sillonne la région de Tizi-Ouzou, en Kabylie, un séminaire de salafistes  se tient à la maison de la culture du chef-lieu de wilaya. La rencontre, organisée par la direction des affaires religieuses, a pour thème   » La culture nationaliste dans le Coran « .

Des barbus, une centaine environs, sont venus des quatre coins d’Algérie pour inculquer le salafisme aux imams de la région de la Kabylie. Le thème de cette rencontre qui prône l’unité virtuelle de la nation algérienne s’inscrit dans la politique du régime algérien de combattre les idées indépendantistes kabyles qui ont gagné du terrain grâce à l’activisme du MAK. Salafiser la Kabylie reste l’arme fatale du régime colonial  pour effacer toute trace de la culture et la langue Kabyle.

D’autres rencontres de ce genre dont le but est de garder la Kabylie attachée à l’Algérie sont prévues à travers plusieurs localités de la Kabylie. La direction des affaires religieuses de Tizi-Ouzou a été chargée d’endoctriner le plus grand nombre de kabyles et de les initier au salafisme. Le combat pour la libération de la Kabylie est devenu la première préoccupation du régime colonial et raciste d’Alger.

Le pouvoir fait passer sont message satanique à travers des mosquées, mais heureusement qu’une partie de la communauté musulmane kabyle est restée lucide. Les musulmans kabyles sont les premiers à dénoncer, en effet, ce genre de campagne contre la libération de la Kabylie. Pour l’anecdote, c’est un imam Kabyle proche du MAK qui a informé la rédaction Tamurt de cette rencontre de salafistes aujourd’hui à Tizi-Ouzou.

Lounès B

2 COMMENTAIRES

  1. Il ne reste plus rien de sacré dans la religion. La politique l’a complètement vidée de cette foi naïve d’antan. Elle est devenue un parti politique tout simplement. Même dieu l’a reniée et n’a plus sa place dedans.

  2. Le cheval de Troie islamiste .Avec les moyens disproportionnés que les gouverne mentaux d’Alger lui octroient on comprends que la religion est totalement instrumentalisée par le pouvoir en Algérie et qu’elle n’a pour seule vocation ici que de défendre et propager l’arabisme . La vraie morale et les principes humanistes , elle n’en a cure. Que les gens qui se rendent complice du régime en organisant le culte de cette façon , sachent que l’effet sera toujours inverse de celui escompté. La religion n’a que de l’espoir à vendre ,elle doit donc essayer de convaincre les gens d’adhérer à ses valeurs pour autant qu’il lui en reste .Aller à l’encontre de notre culture ancestrale et utiliser la contrainte ne feront que lui aliéner définitivement une partie de notre population qui considérera alors cette cinquième colonne comme une allié de notre ennemi , à combattre au même titre que le régime qu’elle défend . A chacun de ne pas se tromper de camp lorsque le moment sera venu .

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici