Sellal s’est rendu dans l’un des plus petits villages kabyles

11
Sellal à Ait Yenni

TIZI-OUZOU (Tamurt) – La visite de Abdelmalek Sellal à Tizi-Ouzou, ce dimanche, a eu lieu dans un climat très délétère à tel point que les éléments du pouvoir chargés de l’organiser ont préféré programmer une sortie à la sauvette avec des haltes de quelques minutes.

Aussi, dans le souci d’éviter le sort réservé à Sellal, le jour de l’enterrement de Hocine Ait Ahmed, les organisateurs ont décidé que le Premier Ministre de Bouteflika se rendra dans un minuscule village d’Ath Yenni qui s’appelle Agouni Ahmed où le nombre d’habitants de dépasse pas les… 120 personne. Et il s’agit bien entendu du village le moins peuplé en Kabylie à tel enseigne qu’il ne dispose même pas d’une école primaire par manque d’élèves.

Le choix de ce village n’est pas fortuit donc comme on peut en conclure. Les choses seront plus faciles à maitriser dans un village si petit et situé dans une zone complètement isolée. Fidèle à sa tradition, le gouvernement algérien, via la wali de Tizi-Ouzou, ont mis tous les moyens en branle pour métamorphoser de fond en comble le village Agouni Ahmed.

En quarante huit heures, ce qui était une piste impraticable reliant Agouni Ahmed au chef-lieu d’Ath Yenni, jeudi dernier, est devenu un tapis le lendemain. Des centaines de personnes ont été mobilisées pour passer au peigne fin tous les chemins qui y mènent en nettoyant les abords des routes.

Lyès Medrati

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici