Idir réagit à son tour et répond à ses détracteurs

52
Idir
Idir

ALGERIE (Tamurt) – Après Lounis Aït Menguelet, c’est au tour du chanteur idir de réagir pour répondre à ses détracteurs. Dans un message, également laconique, Idir n’a pas été tendre envers ceux qui l’ont critiqué pour avoir repondu à l’invitation de Sellal, premier ministre du régime colonial algérien.  

« Merci à toutes et à tous pour vos marques d’affection envers Lounis et moi. Votre rapidité à répondre montre à la fois votre indignation vis à vis de quelques individus et votre désir de protéger les acquis culturels et artistiques de notre belle Kabylie. Elle, si convoitée si courtisée mais qui n’est le monopole de personne et encore moins celui des gens qui utilisent les insultes pour convaincre », déclara d’emblée le chanteur Idir. Pour ce qui concerne la campagne de dénigrement, Idir lui a réservé la plus grande partie de sa réponse.

« À propos des insultes, et bien à l’occasion de la fête des Mères, la mienne de là où elle se trouve vous remercie de l’avoir traitée ainsi. Enfin, ce qui nous comble de bonheur, c’est que nous n’avons même pas eu besoin de vous convaincre du caractère mensonger de ces accusations, Lounis et moi. Il était tout simplement impensable que votre confiance et notre fidélité ne continuent pas leur chemin. Merci pour ces frissons et cette chaleur du cœur. N’en doutez pas, nous ne négocierons jamais notre identité et notre intégrité. La plus belle des récompenses est que vous soyez fiers de nous. Quant aux autres je leur dirai que le bruit des vaguelettes n’a jamais empêché les poissons de dormir et ainsi ils pourront retourner tranquillement à leur sommeil frileux d’exilés de l’Histoire. Merci du fond du cœur », laisse entendre Idir. Les deux chanteurs Kabyles qui sont concernés dans cette affaire de la rencontre avec Sellal à Alger ont préféré éviter de polémiquer et de répondre, après l’accalmie, à leurs détracteurs.

Lounès B

52 COMMENTAIRES

  1. effectivement l’insulte n’est pas tolérable, quelque soit l’offense qu’ont pu ressentir les auteurs de ces dépassements qui devraient êtres exclus d’un débat aussi enflammé soit-il.
    Les insultes sont de nature à délégitimer toute opinion aussi pertinente soit elle.
    Cela dit, on peut légitimement se poser des questions sur la présence de ces 2 personnages respectés et respectables pour cautionner une opération d’enfumage comme on en a l’habitude par des gens dont l’intérêt pour la culture est proportionnelle à leur propre culture.
    Mais le débat doit toujours être empreint de respect, c’est un préalable non négociable.

  2. Savez-vous qui était l’initiateur de la venue de ZIDANE avec sa famille en Algérie, pour être reçu par le bourreau des 128 Kabyles du 20 Avril 2001? Eh ben c’est IDIR.
    Lorsque nous avions vus à la Télévision du F.L.N, le meilleur joueur du monde, entrain d’embrasser le POL POT de l’Algérie, nous étions très tristes, car ZIDANE doit ignorer, qu’il avait rendu visite à l’un des plus pires ennemis de la Kabylie, de l’histoire.

  3. IDIR ait menguellet ont reveles au grand jour leur bassesse et leur servitude sinon pourquoi participer a un evenement de ce genre sachant que les seuls fans qui vont pirater leurs chansons sont des kabyles et uniquement des kabyles maintenant si leur manque a gagner se trouve au niveau de ce piratage nous allons leur organiser un telethon et l’argent recolte leur sera distribue et si la somme recoltee n’est pas suffisante nous allos faire une quete aupres de tout le monde y comprsi les exiles jusqu’a satisfaire leur besoin simplement aujourd’hui je leur dirais quils ont perdu meme ceux qui ont l’habitide d’acheter leur cd a bon entendeur salut

  4. Idir est un très grand chanteur. Pour le reste….. Mais s’il estime qu’il n’a pas été piégé par le pouvoir, il doit d’abord se convaincre lui même avant de convaincre la majorité des Kabyles qui ne lui pardonneront jamais cet impair. Il a fait le déplacement à Alger pour assister a la destruction des CD piratés alors que ce même pouvoir lui refuse une tournée en Algérie….Bizzare. enfin Idir tu penses qu’il s’agit d’une minorité-je ne suis pas d’accord pour les insultes- qui t’a blâmé…Toi aussi tu dois être atteint de cécité politique pour ne rien voir venir la vague indépendantiste… Jamais ne t’écouterais. Tu a trop déçu des gens sincères et qui t’aimaient..Adieu

  5. Azul,
    Idir et abdnnebi ne sont que des trabendistes de la culture kabyle.
    Non pas seulement, ils ont eux meme pirater ,voler, copier les oeuvres appartenant au patrimoine commun des kabyles de facon malhonnete (ils n’ont jamais citer les sources de leurs oeuvres comme si mohand, Ben Mohammed, cheikh mohand, cherifa…..), mais ils we sont permits de chanter le combat pour tamazight uniquement large que cela constitue un creneau porteur qui va leurs assurer une bonne circulation de leurs produits sur le marche.
    Par ailleurs, ils n’ont jamais ete convaincus ni avoir une conscience identitaire ou culturelle pour lesquelles MATOUB n’a menager ni son temps ni sa vie.
    Traiter des milliers Dr fans de leurs public Dr energumenes, individus, laches est non pas une bassesse de l’esprit mais elle releve tout cours de la TRAHISON car ce sont des kabyles qui remplissaient les salles due Muggar ,Atlas ,l’Olympia et le zenith pas les arabes.
    End fin Dr compte ,Hamid cherriet et abdennbi sont des trabendistes de l’art ,ils vendent un product and end meme ils se refusent a accepter a l’image d’un trabendiste de rue qui vous vont un produit que lui meme n’apprecie pas. Autrement dit, CE que chantent Hamid et Lounis est bon pour nous mais pas pour eux meme. Malgre cela, he lemurs dirai:
    A NOUS LES PRINCIPES A VOUS LA LACHTE.
    Winston Churchill disait au gouvernement anglais et francais qui cherchaient a satisfaire HItler end acceptant le demembrement de la republique tcheque:
    Vous avez choisis le deshonneur a la guerre ,vous aurez le deshonneur et la guerre

  6. menguellet et idir sont des chanteurs, non des artistes, et encore moins des poètes. inutile donc d’attendre d’eux un comportement d’artiste ou de poète. ni le patriotisme ou la conscience d’un Matoub Lounès d’un Slimane Azem d’un Zeddk Mouloud. Ils ne représenteront jamais autre chose que leurs intérêts privés et leur réussite matérielle.

  7. Je n’ai pas voulu réagir a chaud à cet événement pour ne pas me tromper. Je suis totalement d’accord avec la réaction de notre Président Mas ferhat qui dans son communiqué qui appelle à la modération à la sagesse et qui a fait une lecture des plus pertinente de cette rencontre organisée par ONDA.
    J’ai attendu la réaction de ces deux grands géants de notre culture et je dois dire que je suis un peu déçu en traitant d’énergumènes des Kabyles qui vous ont idolâtres. Ce sont ces énergumènes qui vont à vos spectacle et qui achètent vos disques et trouvent paradoxale pour ne pas dire autre chose votre attitude par rapport à vos messages véhiculés artistiquement par vos chansons. Je n’ai jamais vu un officiel algérien venir assister à vos spectacle et vos applaudir..Vous avez pourtant inintelligence de comprendre que l’Algérie est en train de changer et par voie de conséquence la mentalité chez les kabyle évolue. Vous ne semblez pas mesurer L’amour que vous portent les Kabyle qui vous considèrent plus important que les Premiers Ministres et les Présidents de cette république que souvent, on oublie de qualifier de Bananière.. S’afficher avec un représentant d’un pouvoir illégitime, corrompu, assassin est pour moi un acte politique qui cautionne l’arrestation et la détention arbitraire du Dr Fekhar et ses camardes ordonné par ce sinistre Sellal même, accepte l’impunité des gendarmes qui ont assassiné 128 jeunes Kabyles.
    Votre geste est pour moi indéfendable et ça aurait été humble de votre part de reconnaître votre faute même à demi mot. Le Nouveau peuple Kabyle que vous traitez d’énergumène saurait vous pardonner à moins que vous ayez changer de camp et il temps de composer des chansons a la gloire de fakhamatou à l’image de Benyoumes, El Haddi Ben Ali et certains d’autres….Nous, nous continuerons a chanter pouvoir assassin.

  8. Idir parle des insultes mais n’a a aucun moment parlé de son geste malsain. Il trouve que les insultes a son égard plus grave que de serrer la main d’un sanguinaire avec sourire jusqu’aux oreilles. C’est normale, ses enfants ne figurent pas parmi les 128 tué par ce même criminel a qui il a serré la main.
    Vive Ferhat et Bouaziz

  9. Ya si yidir tu es dans la boue jusqu’au bout. Ton prochain album déjà annoncé avec aznavour…je le boycott. jamais dorénavant j’achèterais tes chansons ni cliquer sur YouTube pour écouter ta musique…à dieu l’artiste. CT

  10. bonjour: idir ait menguellet takfa et tant d autres sont que des commercants de l art , ils ont jamaia etaient clair envers le peuple kabyles.leurs positions etaient tout le temps comme une jirouette. alors a eux d assumer. parcontre le mak n as pas vraiment besoin d eux, parceque le train qui a deja demarer est presque bien a l arrivee de sa distination. hassane benazzouz ,.thanemirth ,

  11. Hmara benyounes a profité de l’occasion pour déclarer que nos deux chanteurs ont chaleureusement serré la main à sellal parce qu’ils sont indéfectiblement liés à une algérie une et indivisible. Donc ce que les internautes soupçonnaient est vrai: c’est une rencontre politique, d’autant que jusqu’ici nos deux chanteurs(les autres ne comptent pas) n’ont pas réagi pour démentir cette déclaration qui les enfonce davantage. Intrigant, non?

  12. Le débat d’aujourd’hui concerne l’intimidation, le harcèlement dont souffrent actuellement deux des enfants les plus célèbres de la Kabylie toute entière. Vous convenez que si les deux artistes décident de faire un gala ensemble, le stade du 5 juillet ne suffira pas pour contenir leurs fans. Ce sont les premiers à porter les couleurs de la Kabylie un peu partout dans le monde. Qui dit Kabylie dit Idir, Ait Menguellet, Takfarinas et j’en passe. Ils ont serré la main à une autorité devant les caméras, mais ils n’ont jamais au grand jamais rencontré les généraux, les fossoyeurs de la démocratie. Ce n’est ni Idir, ni Ait Menguellet qui ont été invité par les responsables du bureau noir comme aime l’appeler le Feu Ait Ahmed, Ellah Irahmou. Ils n’ont jamais étés les hôtes de Betchine, de Rachid Aissat, Medienne, Toufik, etc. Après les différents évènements de Kabylie, ils n’ont jamais étaient à la présidence pour négocier. Ils n’ont jamais franchi le seuil du palais présidentiel dont ils ne connaissent ni le chemin ni l’adresse.
    Personne ne peut les salir, car ils sont parmi les citoyens les plus propres, les plus engagés pour défendre la culture berbère. Ils sont des KABYLES PROPRES au sens propre du terme.

    • D-tidet a gma Arousse ! Ce sont des « kabyles propres » qui n’ont pas le courage de s’assumer en tant que kabyles et défendre le droit à la liberté du peuple kabyle.Il y a une totale incohérence entre leurs chants révolutionnaires et leur attitude politique ambiguë, aux antipodes de ce qu’ils chantent. Ces deux stars sont des géants de la chanson kabyle, mais des NAINS en politique.Chanter la liberté et applaudir les ennemis de la liberté est un scandale et une honte.Ces deux stars de la chanson kabyle sont en totale déphasage avec leur société, eux qui normalement doivent être à l’avant-garde du combat du peuple kabyle pour sa liberté ! Dommage ! Xsara ! N’est pas Matoub qui veut !

  13. J’ai lu la réaction du ministre de je ne sais quoi de l’ANAVD et je la trouve lamentable ; il n’a même pas suivi le message de « sagesse  » son son « président » . Pauvre Kabylie !! ça me fait mal au coeur ; pauvres kabyles qui, dès qu’un des leurs émerge se sentent obligés de le descendre !! toujours à se tromper de cible ; toujours à donner le bon bâton à celui qui les frappe comme le dit le célèbre proverbe.
    L’indépendance c’est bien mais il faut en être capable ; capable de gérer un pays une économie, une armée ….. il ne s’agit pas de discourir dans le vide ! Pour le moment nous ne montrons au monde que notre extraordinaire capacité à tirer sur nos frères et à créer des polémiques idiotes (Oui je trouve ça idiot de faire un procès à un chanteur qui participe à une cérémonies contre le piratage ; que de temps perdu au lieu de s’occuper des vrais problèmes ! quant à la poignée de main ; elle ne signifie en rien une adhésion politique : ça n’a rien à voir !)
    Si demain la Kabylie est indépendante , quelle relation aura-t-elle avec l’Algérie qui l’entoure puisque les hostilités sont ouvertes ? Que deviendrons alors tous ces kabyles qui vivent en Algérie ailleurs qu’en Kabylie ? On va les laisser se faire lyncher car on a créé un climat de haine avec l’Algérie ?
    L’indépendance est une utopie qui ne se réalisera jamais car c’est irréalisables voire impossible soyons réaliste. Créer de la haine envers les autres habitants de l’Algérie qui sont aussi des amzighs en majorité ne nous grandit pas.
    On veut l’indépendance du peuple kabyle mais on est contre celle des sahraoui ! n-y at il pas une petite contradiction la ?
    Pour conclure : je suis fier d’être kabyle quand j’écoute ou je lis Ait menguellet , Idir , Matoub , Feraoun , Mammeri , Amrouche , Cherif Keddam, Djaout, Azem et plein d’autres ; la liste est trop longue Mais je ne suis pas du tout fier d’être Kabyle quant je lis certains articles et commentaires et je vois certains comportements indignes.

    • En tant kabyle qu’indépendentiste, je te repond cher a si ITRI,
      Premièrement, Nous kabyles, on a pas le culte de la personnalité, donc, même si je partage l’idée de l’indépendance, je partage d’avantage l’avis du ministre que de l’avis de Ferhat.
      Deuxièmement, en démocrate qui se respecte, Ferhat n’est que le président provisoire et il l’a dit lui même, il est chargé d’organiser un referundum pour et uniquement les kabyles pour demander leur avis sur la question de l’indépendance.
      Troisèmement, la polémique ce n’est pas la participation à l’ONDA, mais les embrassades entre les chanteurs et le pouvoir algérien assassins et opresseurs des kabyles. On a rien contre les algériens ce sont et ça reste des tubes digestifs dont les aspirations diffèrent du peuple Kabyle. ( de l’avis même des algeriens et il suffit de voir les récentes déclarations du prix nobel du chita, ou une vidéo circule et qui conseille à la kabylie la chita posotive, il ne peut pas comprendre le sens de l’honneur et le sens du mot ARGAZ,, et ça explique probablement pourquoi la France est restée un siècle et demi.
      Cinquiement: Ton algérie est un mythe, même avec la manne du petrôle, sur laquelle tu dois profitter pleinnement pour tenir de tels raisonnement, n’est pas une source eternelle, tes maitres d’alger prendront le premier avions avec l’argent qu’ils ont volé, toi l’imbicile hereux, ils te laisseront les drapeau algériens pour te pavaner avec dans les ruelles.
      Les kabyles qui sont en dehors de la kabylie auront le choix entre etre algérien ou kabyle, ils auront une carte d’identié et un passeport kabyle, qui leur permettra de voyger dignement comme tout pays qui se respecte. Nous ne somme pas contre l’indépendance du Sahara occidental, ni quelconque pays, mais comprend bien que le pouvoir algérien souhaite l’indépendance du Sahara Occidental juste pour mieu dilapider les ressources naturelles via l’ocean atlantique (Ce même Sahara).
      En ce qui concerne l’instruction, l’économie et la construction de la nations, tu crois que c’est bouteflika ton president et ses zaouya qui vont construire un pays ? des bédouin analphabète, soutenu par des tubes digestifs drogués à l’arabétisation et à l’islamobaathisme.
      La kabyles dispose de matières grise plus que le reste de l’algérie réuni. Par exemple, Ferhat Mhenni le President du gouvernement provisoire, et Bouaziz ait chebib, president du MAK sont des universitaires, qui ont eu le bac et ont fait des études superieurs, et save trés bien le role du savoir, de la science et de l’éducation pour construire un pays fort, quand est il de sa grossièreté ton president ?
      -Ferhat est accessible ( je l’ai interpellé deux fois cette année en lui posant des questions et en disant le fond de ma pensée en tant que personne lambda, et toi, tu a parlé avec ton president sa grossiéreté combien de fois cette année ? L’état kabyle se fera sans les lâches, les khoubziztes, les traitres, les vendu, les arabo baathistes, mais juste avec la vonlonté du peuple kabyle. Mais si toutefois le peuple kabyle souhaite rester dans cette algérie qui le lui rend si bien, alors ainsi soit il.

  14. A aucun moment ces deux personnages (idir, menguelet) ne parlent du fond de l’affaire c’est à dire comment ils ont fait pour ce retrouver dans ce traquenard tendu par le pouvoir…où alors c’est délibérer…ils ont décider de choisir le camps de la dictature? A l’instar de tak farinas, toumi, ben younes, ould ali, veulent t’il aussi leur part du gâteaux?
    Au lieux de cela ils ce perdent dans des commentaires digne d’une cour d’école.
    Je ne cautionne pas les insultes contre les personnes, mais c’est totalement légitime que les kabyles soient choquer par leur comportement, serrer la main d’un représentant du régime raciste qui à fait de la kabylie un califat islamique et une zone sous développer n’est pas digne d’eux.
    Leur statut d’artiste kabyle ne les exonère pas d’une certaine éthique où au minimum de la neutralité vis à vis de ce pouvoir si ils ont peur pour leur portefeuille.
    Auraient ont vu Matoub serrer la main d’un janissaire d’alger….tous le monde connait la réponse à cette question, après les même viendront à la télé dire qu’ils respectent le combat de Matoub…chercher l’erreur!

    « Quand le mensonge devient la norme, la vérité quand à elle devient péché. » -Kateb Yacine-

  15. Am warjaji deg azγal ig ttatten γef tiḍi b-amdan.

    ou encore
     » Ils passent en chantant loin des bords, et le monde
    Ne connait rien d’eux que leur voix »- (A. de Lamartine).

  16. NOS HEROS SONT DE RETOUR. ATTENTION, ON N’A QU’A BIEN SE TENIR !
    En plus, c’est à nous, les supposés détracteurs, de leurs présenter nos plates excuses ! Ils ne regrettent même pas de nous avoir infligé cette immense tristesse et ces sueurs froides d’avoir agi en électrons libres, au risque de troubler la cohésion en construction de la communauté.
    En plus, c’est à nous de nous sentir coupables. En plus c’est à nous d’avoir honte.
    Attention, on ne touche pas à des icônes.
    Si on ne dit pas amen à tout ce qu’ils font, on est un détracteur ou un énergumène. Hé bin.
    Tant que nos deux héros ne font pas publiquement leur auto-critique, tant qu’ils ne reconnaîtront pas qu’ils ont fait une grave erreur en semant le trouble parmi nous, je regrette mais ils n’auront pas ma confiance par les sentiments. Pour moi, il n’y a que les actes qui comptent. Comme dit l’autre : « Il n’y a pas d’amour. Il n’y a que des preuves d’amour »
    Allez, on efface tout et on tourne la page ! Jusqu’à la prochaine fois.
    Tant qu’ils ne feront pas leur méa culpa, rien ne m’autorise à croire qu’ils ne recommenceront pas.
    Comment se fait-il qu’ils aient décidé sans en informer personne de leur participation à cette réunion ONDA?
    C’est leur acte « libre » qui a donné une énième occasion à un journal tel que El Hayat de taper encore une fois sur Ferhat et les milliers d’adhérents-es qu’il représente.
    Mais Ferhat n’ a pas besoin de moi pour le défendre.
    Les coups glissent sur lui comme la grêle sur les feuilles de l’olivier.
    PS – Je vous rappelle que je ne suis pas du M.A.K. Ni d’aucun mouvement politique.

  17. Azul a rachid,
    Vous Parker we idir comme so c in ange remplit de bonne come qui a eye pieger par des gens mal intentionnees. Make LA verite est tout autre.
    1-au plus fort moments design annexes Dr repression Dr l’epoque Dr boumedienne, odor avait deja pris see distances avec me militantisme out l’engagement end reduisant sa relation aged LA cause kabyle on amazigh au chant et a la danse. Idir est arriver jusqu’a traiter Mohand Aarav Bessaoud, le fondateur de agree imazighen ou l’academie berbere d’etre in agent Dr la CIA et de l’etat d’ISRAEL.
    Par ailleurs,a part gratter sur une guitare ,I’ll n’a jamais participer a une action publique meme en FRANCE.
    I’ll est arriver a dire lui meme que : l’art devient necessairement politique quand une nation est end danger. Alors ma question pour Luis est: eat ce que la kabylie n’est pas en danger?
    Le fait she il avait refuser Dr chanter pour l’academie berbere end rejetant l’invitation and Bessaoud Mohand Aarav Luis avant faire est une preuve que le chant pourlui est juste in gagne pain .
    End plus de cela ,idir est aussi in copieur sournois qui recour au plagiat:
    1-I’ll has jamais citer led sources Dr see oeuvres comme Ben Mohammed qui lui a composer plusieurs poemes chantaient par idir.
    La chanson at azwaw eat une oeuvre Dr CHERIFA, mais I’ll ne la jamais citer comme source Dr cette chanson.
    So vous voulez Mr rachid savoir si ses skis disant symboles we LA culture mantle sont de vrais militants ,essaye de te procurer deux lives Dr Bessaoud MOhand Aarav:
    1- or premier:Heureux les martyrs qui n’ont rien vu
    2-deusieme: Dr petites gens pour une grande cause.
    SI tu Li’s see deus livres to comprendras question ceux que nous adulant et nous considerant comme see symbols ne sont en fait que see chanteurs n weghrum, design troubadours gains gagne-pain.

  18. Non et mille fois non, IDIR n’a nullement été piégé par qui que ce soit et si c’était le cas alors comment expliquer qu’il accepte en 2006 l’invitation de Bouteflika sous prétexte qu’il avait accompagné Zinedine ZIDANE. Ce type là en vieux briscard, sait ce qu’il fait au millimètre près, il calcul bien, il vise bien, tout comme il sait à quelle porte frapper. Sa stratégie consiste à ménager les uns (les siens) et les autres, tous les autres, il n’est jamais complètement assis sur une chaise, il alterne le chaud et le froid, il se ménage toujours une porte de sortie, c’est ce qu’on appelle vouloir le beur et l’argent du beurre (Thassakurt, Timallaline). Présentement, Idir, en bon artiste qu’il est, fait du marketing dans le seul but de soigner son image auprès des uns et des autres. S’il est libre de s’afficher joyeusement avec les représentants du pouvoir d’Alger, grand bien lui fasse à la condition toutefois de clarifier une bonne fois pour toute et sans aucun voile de confusion sa position vis-à-vis de l’avenir de la Kabylie. C’est le cas d’ailleurs de toutes les élites Kabyles qui ne peuvent se permettre le luxe d’adopter la posture des trois singes (rien vu, rien entendu et rien à dire).  » Il existe deux types d’Hommes, ceux qui restent chez eux et les autres ». Dans des situations cruciales et déterminantes, quand arrive le moment de choisir son camp, il faut s’y astreindre à le faire et se positionner courageusement comme le font ceux qui sont sur le terrain loin des salons feutrés des palaces Parisiens ou d’Alger. Si pour défendre ses intérêts, IDIR se paye le privilège d’être invité par le 1er ministre du pouvoir, le kabyle lambda, lui souffre le martyr chaque jour que Dieu fait pour pouvoir vivre dignement et correctement sans courber l’échine et sans mépris des services de l’état Algérien. IDIR est apparemment partisan de l’expression qui suggère de faire  » ce que je dis et non ce que je fais » autrement dit que ce que est bon pour moi ne l’est pas pour vous et c’est valable dans les deux sens. Curieusement, c’est exactement la même approche que celle qu’adopte le pouvoir à l’égard de ses sujets. Par ailleurs, s’il n’avait pas voulu créer toute cette polémique stérile, pourquoi n’a t-il pas délégué un de ses agents pour le représenter auprès de l’Office National des Droits d’Auteurs? En état de cause, son attitude n’est pas aussi innocente qu’on voudrait le faire croire et il y’a forcément anguille sous roche. Mr IDIR, si vous n’avez pas de respect pour les vivants, un minimum d’éthique vous fait obligation de vous incliner à la mémoire de toutes les victimes innocentes d’un pouvoir dictatorial, honni, corrompu, traître et criminel. Avez-vous conscience qu’on ne tire aucun avantage ni honneur à s’afficher avec des gens pareils.

  19. Idir d argaz ma kunwi wutet tbal aa ti hmu ubendayer…..sa réponse est sage digne d’une personne mature .
    Idir a répondu aux insultes par la sagesse et non par les insultes. Ceux qui veulent ou espèrent imposer leurs idées par l’intimidation connaissent mal le peuple kabyle ….oui pour le débat des idées , personne ne veut de l’intégrisme , ni religieux ni kabyle. AA YAGHLIYAWENE TBAL D GWMANE.
    Tanmirt pour la publication

  20. azul
    pour moi,leurs reactions n’est pas a la hauteur de leurs statuts qu’ils ont aupres du peuple kabyle.

    ils repondent en tant que personne physique « lounis et hamid » mais ils sont inviter en tant que personnes morales et les gens critiquent leurs personnes morales.

    ils auraient du ignorer les gens qui les critiquent et feliciter les gens qui ont prix leur defendre,ça aurait été que benifique pour leurs statatus. SAUFS s’ils veulent en decoudre avec les gens qui les critiquent. alors là , je leur promis une defaite assurée « taxnunast ilhan »

  21. Un message à Idir,
    Ceux qui vous ont insulté ou insulté votre mère, ne sont pas kabyle ou ne connaissent pas takvaylite, mais comprenez bien que ceux qui sont déçus de vous, vous n’avez rien dit pour eux, aucune excuse ni justification.
    Vous avez parlé des gens qui ont insultés votre mère qui est la haut, et c’est un comportement de mal élevé et de voyou, mais monsieur Idir, avec votre fleurte avec le pouvoir voyou, n’avez vous pas insulté les kabyles assassinés qui sont la haut ? Car eux, ils n’ont pas perdu la somme d’un CD piraté, ils ont perdu leur vie, leur familles sont endeuillées encore aujourd’hui, et l’état voyou d’algérie n’a présenté aucune excuse, les criminels de ses actes continuent toujours de massacrer et de nous rabaisser et c’est tout ca que vous avez trouvé à dire ? j esuis trés trés déçu. Un conseil du fond de mon cœur M. IDIR, arrêter de fréquenter Ait Menguellet, c’est un multi récidiviste qui a rejoint le clan des khalida, ould ali el hadi, amara ben younes et les traîtres des martyrs de la Kabylie, On se rappellera d’eux comme des gens qui ont vendu leur âmes et leurs frères pour de l’argent et du pouvoir, et l’histoire est sans pitié. Vous avez la capacité intellectuelle de comprendre ça, pas eux.
    Mengullet est tenu par la pouvoir algérien, et vous savez pourquoi, et il ne vous mènera qu’a votre ruine.

    Un fan déçu, Un ex fan.

  22. Rien que pour avoir sacralisé dans le nouveau brouillon de constitution l’Algérie en tant que terre Arabe ; Rien que pour avoir relégué l’amazighité et par ricochet tous les peuples amazighes Kabyles, Mozabite, Chaoui, Chenoui, Targui comme peuples de secondes zones, on ne peut pas s’afficher aux cotés des criminels d’Alger.
    Les répliques des 2 artistes est de même nature que leurs traitrises. Ils se sont exprimés pour botter en touche au lieu de dire des vérités que tout le monde attend.
    Les Kabyles sont exigeants de nature. Ils mettent la barre très haute en termes de vigilance. Il est clair qu’ils ne seront jamais comme les autres peuples d’Algérie. Si le reste de l’Algérie est de même nature que les Kabyles, l’Algérie serait aujourd’hui une puissance mondiale.
    Ils ont raison d’exprimer leur indignation envers les 2 artistes qu’ils ont adulés depuis des années. On déplore les langages invectivant utilisés parfois, mais ceux-là n’enlève rien à la traitrise ressentie.
    Si de la part d’Ait Menguellet, les choses sont clairs. Il est droit dans ses bottes. Il s’est exprimé à plusieurs reprises. Il ne croit pas en Kabylie libre et indépendante. Il est de son droit de soutenir le régime colonial d’Alger. Les Kabyles le lui rendent bien. Il n’est jamais scandé, ni chanté dans nos marches ni dans nos meetings. Le choix est porté sur Matoub, Oulahlou, Zdek et beaucoup d’autres.
    La surprise est plutôt du côté d’Idir. Jusque-là, il a été prudent et vigilant. Même en étant ambigu et pas clair du tout, il donne des signaux faibles mais encourageant pour les intérêts Kabyles. Néanmoins, il est de son droit de soutenir qui il veut.
    Le sort de la Kabylie nécessite le ralliement de tous ses enfants. L’essentiel est dans la tendance majoritaire du peuple. Si quelque uns s’égarent, il n’y a pas danger en la demeure. Mais on doit les accepter s’ils se ravisent.
    Idem pour Idir et Ait Menguellet, ils sont libre de se positionner ou ils veulent. Qu’ils sachent que la Kabylie a toujours besoin d’eux, s’ils ravisent leurs positions et s’alignent du nouveau dans la longue marche de la Kabylie libre et indépendante.

  23. Nous condamnons la dictature religieuse islamique et linguistique arabe | Les instances internationales sont interpelées
    vive l’Algérie multi éthnique et multi religieuse.
    Le pouvoir raciste arabo islamique d’ALGER veut construire une mosquée dans chaque village et meme dans chaque quartier en kabylie ,pour abrutir et anéantir définitivement la vie dans cette belle contrée,à essence démocratique,laique,universelaliste ,libre et moderniste.
    On islamise la kabylie et les kabyles par la force.

    à qd un crochet en Algérie du PAPE François?

    le peuple autochtone d’Algérie attend avec impatience une visite du PAPE pour se reciueillir devant l’olivier de ST AUGUSTIN à DOUK AHRAS et envisager d’y ériger la plus grande église du monde.
    St Augustin l’enfant chéri et le génie de l’Algérie doiit etre réhabilit2 dans ses terres.
    Aurèle SAINT AUGUSTIN et APULEE DE MADAURE

    La culture arabo islamique a fait des ravages en Algérie,au point d’effacer complètement les Maitres du savoir universel que sont Aurèle AUGUSTIN(ST AUGUSTIN) et APULEE DE MADAURE.
    Il est temps de réhabiliter ces maitres autochtones reconnus mondialement sauf dans leur pays.
    Aucun de nos étudiants,ni de nos élèves ne connait ces illustres hommes de savoir.IlS ne figurent dans aucun des programmes scolaires formulés vicieusement par les tenants de l’arabo islamisme en terre Amazigh.
    Peuple d’Algérie réveille toi !On te dirige droit vers l’abime.

    Des historiens ont écrit abondamment sur le passé de l’Algérie (Maghreb central) qui a subi la latinité plus de cinq siècles, mais ils ont totalement ignoré le domaine des lettres.
    Alors que les langues du monde ancien bourgeonnaient et s’imposaient, les Imazighen n’ont pas réussi à jeter les bases d’une littérature écrite, mais ils nous ont légué une orale très riche : contes, légendes, poèmes, chants.
    Les conquêtes successives, si nombreuses, ne leur ont guère donné le répit nécessaire pour développer le tifinagh, caractères berbères dont la codification est attribuée par certains historiens à Massinissa. Le passage à la langue de l’autre, du punique des Phéniciens au latin des Romains, en passant par le grec, caractérisait la culture de cette époque.
    Que le grec et le latin aient véhiculé l’essentiel de la pensée humaine à ces temps-là n’a pas empêché l’homme de lettres algérien de faire preuve de son génie créateur, par le truchement de la langue de l’occupant, à travers des œuvres dont l’originalité ne s’est pas démentie, qu’il s’agisse de L’Ane d’or d’Apulée de Madaure, des Astronomiques de Manilius, de l’Abrégé de 700 ans de guerre de Florus et, bien sûr, de la somme du grand saint Augustin, maître de la pensée scolastique du Haut Moyen-Age.
    Tous ces auteurs ont néanmoins été récupérés par les autres sphères culturelles, et il serait grand temps de les rapatrier afin de remembrer l’histoire de la littérature algérienne.
    Il conviendra aussi de régénérer le legs culturel oral qui appartient au fonds commun de tout le Maghreb pour le mettre à la portée des jeunes générations.
    Nous ne connaissons la vie d’Apulée, l’enfant de M’daourouch, ex-Madaure, que par ses confidences. Il naquit vers 125 après J.-C. à Madaure, petite ville située non loin de Souk Ahras (ex-Thagaste), ville qui a vu naître aussi une sommité de la pensée scolastique : Aurèle Augustin, sacré saint Augustin.
    Apulée avait un père qui comptait parmi les notables de Madaure.
    Carthage, redevenue capitale, enrichie par son commerce et les produits d’un sol fertile, rivalisait avec Rome dans l’amour des arts et des lettres : «Carthage, muse céleste de l’Afrique, Camène d’un peuple qui porte la toge.»

    Son parcours
    Le jeune homme fit donc ses premières études dans cette «école vénérable de la province». Puis, selon l’usage des jeunes gens désireux de parfaire leur éducation, il partit pour la Grèce, puis pour Rome.
    Si celle-ci ne doit qu’à elle-même le développement de son imagination politique, elle doit à l’influence grecque son éveil à la culture et les premières manifestations valables de son existence littéraire.
    Tout ce que nous soupçonnons de ses origines intellectuelles, chants religieux, nuptiaux ou funéraires, éloges héroïques, actes et discours juridiques, tendances au drame d’origine rituelle ou populaire, fut de très bonne heure recouvert et transfiguré par l’apport hellénique.
    Les Romains, nourris de lettres grecques, admirateurs des Grecs dans tous les domaines de la pensée, furent des orateurs, philosophes, rhéteurs, épistoliers, hommes politiques et poètes.
    Ils assimilèrent et renouvelèrent le meilleur de la pensée grccque. Apulée séjourna à Rome plusieurs années. Il devint maître des deux langues au point de les manier l’une et l’autre en vers comme en prose avec la même maîtrise. Mais ce n’était pas seulement la littérature qui l’attirait. Son esprit avide de tout savoir était porté vers les sciences, la philosophie, la religion, le mystère.
    Qui pouvait mieux qu’Athènes satisfaire ses curiosités ? La Grèce est pensée comme «Antiquité», admirée comme telle, elle continuera de l’être aux temps de la Grèce romaine et de la Grèce byzantine.
    Les Grecs savent parler, ils sont les maîtres et toutes les gloires de leur pays doivent beaucoup, trop peut-être, à la littérature: grâce au talent des écrivains qu’elle a produits, Athènes a vu ses exploits célébrés dans tout l’univers comme les plus éclatants.
    Le mérite de ses héros paraît d’autant plus grand qu’il a rencontré de plus habiles panégyristes. Athéniens et Romains sont représentés d’une manière si ingénument anachronique comme des clercs et des chevaliers : Athènes pleine de clergie et Rome de chevalerie…
    Apulée disait : «Pour moi, voici les coupes auxquelles j’ai bu : celle de la poésie, toute d’imagination, celle de la géométrie, à la clarté limpide, celle de la musique, faite de douceur, celle de la dialectique assez austère, mais surtout celle de la philosophie universelle, pleine d’un nectar inépuisable.»
    Les écoles philosophiques y perpétuaient, en l’accommodant aux tendances du siècle, l’enseignement des grands maîtres, surtout Platon et Aristote ; Empédocle compose des poésies, Platon des dialogues, Socrate des hymnes, Epicharme des mimes, Xénophon des histoires, Cratès des satires ; Apulée pratique tous ces genres et cultive les neuf muses avec un zèle égal, et s’il a plus de bonne volonté que de moyens, il n’en mérite peut-être que plus d’éloges.

    Ses œuvres
    En dehors des ouvrages qui nous sont parvenus, L’Apologie, Les Métamorphoses, Les Florides, les traités sur Socrate, sur la doctrine de Platon, sur le monde, nous savons qu’il écrivit des poèmes, des discours, des «questions naturelles», des traités d’agriculture, de géométrie, d’astronomie, de politique, d’histoire, un autre sur les proverbes, Hermagoras, une traduction du Phédon, et j’en passe. Le temps, dans sa miséricorde, a fait disparaître toutes ses compilations. Il aurait pu anéantir sans grand dommage les trois traités philosophiques, qui n’ont plus d’intérêt que pour l’historien, pour ne laisser subsister que deux ouvrages qui assurent à notre auteur une place de choix parmi les écrivains latins : le plaidoyer qu’il prononça pour se défendre d’une accusation de magie, et son roman intitulé Les Métamorphoses ou L’Ane d’or.
    On connaît le sujet : un jeune Grec, Lucius, descend chez un hôte dont la femme est une sorcière. Un jour qu’il la voit à l’aide d’une pommade se transformer en oiseau, l’envie lui prend de l’imiter. Mais la servante qui doit lui fournir la drogue se trompe de boîte; en fait d’oiseau, il n’y a plus qu’un âne à mentalité humaine, exposé à toutes les mésaventures qui peuvent attendre un baudet seul et sans maître, ayant d’autre part gardé conscience de l’horreur de son sort. Le voilà donc sur la route, capturé par des brigands, vendu à l’un, vendu à l’autre, plus souvent battu que choyé, servant chez un meunier, chez un boulanger, jusqu’au jour où la déesse Isis met fin à ses malheurs en lui faisant dévorer une botte de roses qui lui rend sa première forme.
    Et le roman s’achève par un livre mystique dont le contraste, avec les précédents étonnerait plus un autre que Apulée.
    Des récits de tout genre, pris sans doute à diverses sources, s’intercalent dans la principale trame, comiques tragiques, licencieux ; La Fontaine y a puisé le conte du cuvier, comme il avait emprunté à Pétrone le conte de la Matrone d’Ephèse. Mais le plus beau, le plus riche et qui assure à son auteur l’immortalité, c’est le conte de Amour de Psyché : «il était une fois un roi et une reine…».
    Mais qui ne sait l’histoire de la pauvre Psyché, belle et pure entre toutes, victime de la jalousie de ses sœurs, victime de la colère de Vénus, victime aussi de sa curiosité qui lui enlève son ami au moment où sa lampe lui révèle les traits, condamnée à des épreuves dont elle triomphe grâce à des secours magiques et finalement, retrouvant dans l’Olympe son époux divin dont elle aura une fille.
    Est-ce une simple fable, est-ce un récit chargé de symboles ?
    Psyché est-elle la représentation de l’âme que souillent les contacts terrestres avant d’atteindre l’immortalité dans l’amour divin ?
    C’est une belle histoire d’amour, et c’est à ce titre qu’on la lit encore et qu’elle a inspiré tant d’artistes.
    La Fontaine en a tiré un roman, Molière, avec la collaboration de Corneille et de La Quinot, une tragédie-ballet où abondent les vers exquis : «Et je dirais que je vous aime, Seigneur, si je savais ce que c’est que d’aimer.»
    Quant aux peintres, aux sculpteurs qui ont traité ce thème, ils sont légion. Prud’hon, dont le talent fait de grâce s’accordait si bien avec ses modèles, a peint délicieusement Psyché enlevée par les zéphyrs. On lira le conte d’Apulée tant qu’il y aura des âmes avides de merveilleux, et des cœurs sensibles à l’amour.
    L’influence des cultes orientaux avait donné une vie nouvelle aux mystères éleusiniens; les mages hellénisés, venus de Perse par l’Égypte, répandaient leurs pratiques superstitieuses. Le monde gréco-romain était envahi par les astrologues et les thaumaturges.
    Apulée se fit initier à de nombreux
    cultes : il étudia les sciences naturelles, en même temps, il lut sans doute nombre de «fables milésiennes» avant-goût des Mille et une nuits qu’inspiraient le merveilleux, l’aventure et l’amour…

    Apulée enseignant
    Muni de cet imposant bagage, il eut le bon esprit de ne pas demeurer à Rome où la percée était plus laborieuse, et reprit le chemin de Carthage qui lui fit fête. Il enseignait depuis plusieurs années, quand, vers la trentaine, repris par son amour du voyage, il partit pour l’Égypte, dans l’espoir sans doute d’y découvrir l’inconnu.
    En cours de route, il s’arrêta à Oca, l’actuelle Tripoli, où il épousa la mère de Pontianus. A cette époque, il rédigea Apologie ou La Magie, livre doublement précieux, document d’époque qui nous révèle l’extension de la croyance aux forces surnaturelles, document humain où Apulée nous apparaît avec tous les aspects de son talent, verve, facilité, amour de digression et d’amplification, esprit de répartie, subtilité dans la chicane, usage parfois abusif de toutes les ressources de la rhétorique, où il nous dévoile aussi tous les aspects de sa personne et de son caractère, un parfait contentement de soi et un cynisme ingénu.
    Apulée, suivi de sa femme, reprit le chemin de Carthage.
    La ville le combla d’honneurs, lui dressa des statues, fit de lui son grand prêtre, son orateur et son poète officiel.
    S’il n’exerça pas de magistrature publique, c’est sans doute qu’il voulut garder jalousement le titre de «philosophe platonicien» qu’il s’était donné, et se consacrer tout entier à ses études. C’est dans cette seconde période de sa vie qu’il composa Les Métamorphoses.

    Les œuvres d’Apulée : Conte d’Amour et Psyché, Apologie ou La Magie, Florides, Sur le démon de Socrate, Sur Platon et sa doctrine du monde, Les Métamorphoses ou l’Ane d’or.
    -Œuvres perdues : Poèmes, discours, divers traités.
    Source : La galerie des hommes célèbres de Raymond Queneau

    • Bonjour
      juste pour ton info: il y’a des mosquées dans chaque ville et village de kabylie depuis des siecles!
      Apparemment t’es meme pas Kabyle ???

  24. bensalah recadre hollande! |
    bensalah blame hollande!on aura tout entendu!!!

    Toi tu oses t’adresser à HOLLANDE ?
    Les événements du 8 mai 1945 ont certe fait 45000 morts de nos valeureux enfants de l’Algérie des hommes hors normes.
    C’est sur leur dos que tu es assis illégitimement sur un fauteuil de Président indu dun SENAT inutile budjetivore et indu.Tu vis en parasite sur le dos des vaillants citoyens .Tu reviens à plus d’un milliards de centimes par mois au contribuable,concernant les frais de ta prise en charge,alors que tu ne sers à rien.
    Toi et des acolytes ,vous avez fait 300.000 morts,20.000 disparus ,plus d’un million de blessé et d’handicapés durant la décenie noire,juste pour que tu conserves ton poste illégitime et que tu vives comme un Prince et en parasite sur le dos des pauvres citoyens.
    Toi et des acolytes,vous avez assassiné en plein jour et en direct à la télé le Grand moudjhahed libérateur de l’Algérie l’illustre BOUDIAF.Vous avez aussi assassiné la crème des intellectuels et des artistes nationalistes algériens,par peur de perdre vos postes et vos privilèges indus.Vous avez perpétré les attentats de l’Aéroport d’Alger,du BD Amirouche,de Sidi Moussa,de Bentaha,de Beni messous,de RELIZANE…
    Vous avez tué à balles réelles 130 jeunes Kabyles qui réclamait la reconnaissance de leur langue maternelle et qui refusent les cultures arabes et orientales bidons que vous leur imposez de force.
    Vous avez torturé tous les nationaliste algérianistes autochtome que vous voudriez batadiser et en faire des arabes malgré eux.
    Votre famille et vos proches sont tous intronisé sur des postes d’état à l’étranger avec des avantages inégalés.Personne dans votre famille n’est pauvre ni au chomage.
    Vous venez de vous soigner dans une grande clinique à Päris aux frais de nos impots,alors que vous vantez d’avoir un système de santé irréprochable.

    Les français ont massacrés 45.000 hommes et femmes en 1945,c’est aboninable et honteux ,car c’est un génocide impardonable.Ce sont nos ennemis et il ne faut pas s’attendre à un cadeau de leur part.Par la suite Boudiaf que vous avez-vous-même assassiné,et les autres héros qui ne ne se reconnaissent pas en vous,ont livré une guerre d’hommes et ont vaincu la grande France.
    Vous en plus de vivre en parasites sur le dos du peuple,vous avez massacré 6 fois plus d’hommes et de femmes et générés des centaines de millards de dollars de pêrte séche pour le pays,que vous avez fait regressé de 100 ans.

    Alors,qui va baisser la tete ?c’est HOLLANDE ou vous espèces de criminels ?
    Toi aussi tu finiras devant la CPI ,car tu as été sur des postes de responsabilité durant tous ces crimes de la décennie noire.Comme tu l’as été et tu l’es toujours quant les 1000 millards de dollars engrangés grace aux recettes de pétrole depuis 1999 ont été siphonnés par toi et tes acolytes au pouvoir.
    Et puis personne ne t’a délégué pour parler au nom de nos valeureux matyrs.Tu n’as ni le passé requis,ni l’étoffe révolutionnaire,ni la personnalité,ni …
    Les héros Ben M’hidi,Abane, Amirouche,Lotfi,Zabana, Ali la pointe ,Benboulaid,Zighoud,Didouche,Krim,El houès ,Boudiaf….t’interdisent de parler de leur révolution.Tu ne pèses rien pour oser parler en leur nom.D’ailleurs ton passé est louche et personne ne sait d’où tu sors.
    Alors couche toi et fais gaffe !Tu touches au feu tu brules.Ton jour viendras et tu va vomir atrocement tous ce que tu as mangé illégallement.
    C’est toi qui doit rougir de honte car tu as fait plus de mal aux algériens que l’ont fait les français.

  25. l’Algérié est AMAZIGH
    l’Algérié est AMAZIGH
    c’est suicidaire d’uniformiser la socièté par la force!

    ATTENTION ATTENTION
    Le pouvoir arabo islamique d’ALGER est entrain de préparer le pourrissement du pays et de toute la rive méditerranéenne.
    L’Ecole algérienne forme des militants au DJIHAD avec l’islamisation à outrance de la société.
    Les mosquées poussent et pululent comme des champigons,au moment ou les nations développées avancent dans les sciences et la téchnologie.Ce n’est pas bien d’abrutir le peuple et de le former pour etre terroriste et se préparer à propager l’ARABE et l’ISLAM dans l’ensemnble du globe et pour tout l’humanité.C’est très dangeureux pour le pays,pour la région et pour l’europe et les amériques.
    Construire des mosquées à l’instar de celle d’Alger à plus de 3 milliards de dollars n’est pas innocent.Surtout quant ceci se pâsse dans le pays du gran CHRETIEN ST AUGUSTION,référence UNIVERSELLE de la religion du CHRIST.
    Il est urgent que la communauté internationale se saisissent de ce problème,car il y va de la stabilité de l’humanité.
    En ALGERIE on islamise les citoyens par la force.90°/° des algériens ne veulent pas de cette religion suicidaire.Il ne veulent n’en polus pas que leurs enfants apprennent la langue arabe,langue du sous développement ,de la misère et du terrorisme.
    Regardez ce que le régime génocidaire d’Alger fait en KABYLIE.Il construit des mosquées dans chaque quartier,pour semer la regression,la paresse,de désamour pour le progrès et pour tous ce qui est beau,pour encourager la noérudiction et abrutir les gens en leur imosant le sous développement.
    Il est temps d’équilibrer les choses.
    Une GRANDE EGLISE à CONSTANTINE et une SYNAGOGUE géante à TLEMCEN sont fortement recommandées.
    L’Algerie doit etre de multi confession.Toutes le religion doivent avoir le droit de cité dans ce pays.Sino nous allmons vers le mur et l’avenir nous le dira.
    D’ailleurs avec cette uniformité dans la langue Arabe et l’ISLAM imposé par le pouvoi abrutit, illégitime et criminel d’Alger,le pays va de mal en pie.
    Vive l’Algérie plri confessionnelle et plurilinguistique fière de ses oprigines AMAZIGH
    c’est suicidaire d’uniformiser la socièté par la force!

    ATTENTION ATTENTION
    Le pouvoir arabo islamique d’ALGER est entrain de préparer le pourrissement du pays et de toute la rive méditerranéenne.
    L’Ecole algérienne forme des militants au DJIHAD avec l’islamisation à outrance de la société.
    Les mosquées poussent et pululent comme des champigons,au moment ou les nations développées avancent dans les sciences et la téchnologie.Ce n’est pas bien d’abrutir le peuple et de le former pour etre terroriste et se préparer à propager l’ARABE et l’ISLAM dans l’ensemnble du globe et pour tout l’humanité.C’est très dangeureux pour le pays,pour la région et pour l’europe et les amériques.
    Construire des mosquées à l’instar de celle d’Alger à plus de 3 milliards de dollars n’est pas innocent.Surtout quant ceci se pâsse dans le pays du gran CHRETIEN ST AUGUSTION,référence UNIVERSELLE de la religion du CHRIST.
    Il est urgent que la communauté internationale se saisissent de ce problème,car il y va de la stabilité de l’humanité.
    En ALGERIE on islamise les citoyens par la force.90°/° des algériens ne veulent pas de cette religion suicidaire.Il ne veulent n’en polus pas que leurs enfants apprennent la langue arabe,langue du sous développement ,de la misère et du terrorisme.
    Regardez ce que le régime génocidaire d’Alger fait en KABYLIE.Il construit des mosquées dans chaque quartier,pour semer la regression,la paresse,de désamour pour le progrès et pour tous ce qui est beau,pour encourager la noérudiction et abrutir les gens en leur imosant le sous développement.
    Il est temps d’équilibrer les choses.
    Une GRANDE EGLISE à CONSTANTINE et une SYNAGOGUE géante à TLEMCEN sont fortement recommandées.
    L’Algerie doit etre de multi confession.Toutes le religion doivent avoir le droit de cité dans ce pays.Sino nous allmons vers le mur et l’avenir nous le dira.
    D’ailleurs avec cette uniformité dans la langue Arabe et l’ISLAM imposé par le pouvoi abrutit, illégitime et criminel d’Alger,le pays va de mal en pie.
    Vive l’Algérie plri confessionnelle et plurilinguistique fière de ses oprigines AMAZIGH

  26. Je n’ai pas aime les mots « exiles de l’histoire ».Etc ce que c’est mas Ferhat et da Slimane qui sont vises la?Mas Ferhat est un geant,un homme de courage et d’honneur ,da Slimane on a rien a dire l’homme est unique.La KABYLIE vaincra.Le MAK est toujours debout.On verra qui seront les exiles de l’histoire.

  27. Louer les services d’un voleur (le pouvoir qui vole des milliards de dollars) pour se proteger des voleurs (le petit fan qui ne peut pas se permettre d’acheter un CD et a recours au piratage). Voila ce qu’il faut retenir de la presence de ces deux personnes. Les photos ont ete utilisees pour la visite de Sellal a Ath Yenni. Les resultats on les connait. Sellal a ete recu avec tous les honneurs! Quant a l’arrogance qu’ils ont montree dans leur justification, je me passerai de tout commentaire.

  28. pas lui , valait mieux garder sa langue dans la poche que de dire n’importe quoi.Ils ont voulu faire feu de tout bois mais hélas l’allumette n’a pas pris. Idir , L . aitmenguellet ne sont aujourd’hui que la paire qui perd .

  29. Les appréhensions du peuple Kabyle sont amplement justifiées même si l’insulte et l’invective ne doivent pas tenir lieu d’arguments.
    On voit bien comment l’événement a été exploité par les merdias du pouvoir et la campagne orchestrée juste après lors du déplacement de Sellal en Kabylie.
    Tout cela n’est pas fortuit et rentre dans le cadre d’un plan préétabli pour la reprise en main de la Kabylie, avec le concours des féodalités locales, qui se recrutent à peu près dans les mêmes familles, depuis l’époque ottomane.
    Il y’a une offensive tout azimuthe pour essayer de contrecarrer le Mak, réduire et calmer l’effervescence qui commençait à prendre forme suite à l’attaque ad hominem sur Mr Rabrab en tant que Kabyle, et détourner l’attention des scandales de détournements à répétition qui touchent Sellal, Bouchouareb et Khellil.
    Aujourd’hui encore,plus qu’hier les Kabyles sont des gens éduqués et se posent des questions lorsqu’ils voient certaines choses. C’est pour cela que le dialogue devrait prévaloir entre nous pour lever toutes les ambiguïtés, il y va de notre existence.

  30. En tant que chanteur engagé vis à vis de la culture et de la langue kabyles, c’est ainsi que je vous ai toujours considéré, votre réponse, M. Idir, est incompréhensible, . Je crois que je dois réviser mon point de vue et je suis sûr que je ne serai pas le seul kabyle à le faire. Votre positionnement, est pour moi, désormais, à géométrie variable car vous venez d’éluder la question de fond et, partant, de fuir votre responsabilité vis à vis de ce que vous avez chanté et affirmé à divers reprises. C’était une occasion de clarifier votre incursion, qui m’était inconcevable, chez ce vile personnage ( je suis sûr, malheureusement, que vous ne partagez pas mon opinion…..), qui, je le rappelle, a été empêché, à juste raison, d’assister à l’enterrement d’Ait Ahmed, et qui vient, avec cynisme et ostentation les plus détestables, de se recueillir sur la tombe de Mouloud Mammeri…Peine perdue et espoir bien déçu, M.Idir… . Je sais désormais qui vous êtes et comment vous vous positionnez quand il s’agit de culture et de langue kabyles…

  31. Azul
    Tout les deux ils on oublié que les chanteurs algériens ne sont pas reconnu par l’État algérien, c’est lounis ait menguellet lui même qui l’as dit, je ne vois pas comment aujourd’hui il va défendre leurs oeuvres.

  32. Hamid cheriet dit idir ferait mieux de se taire et de faire son MEA CULPA!

    Se tromper est humain
    Persister dans l ‘erreur est diabolique
    Saint augustin enfant de tamazgha

  33. Azul.m.idir et abdnebi l’histoire vous jujera comme les citoyens Kabyles;n’oubliez pas comment est mort tariq-iben-ouziad et vous etes sur la bonne voie ;car vous finirez dans l’oublie comme ces gens-là.moi perso je ne vous souhaite aucun mal; etre un homme de culture n’est pas donner à n’importe qui;mais l’histoire nous le dira.

  34. a Da IDIR , il ne faut pas etre si indulgent avec ceux qui ont un moment de doute car les images parlent d’elles meme, je comprends ta déception et au fond de nous ,nous te connaissons et nous savons que les hommes de probités, ne cederont pas ne serait ce que d’1 cm de leur dignité mais il faut reconnaitre que le piège que ce pouvoir vous a tendu a réussi en vous voyant applaudir le premier magistrat de cet etat voyou qui a endeuillé tant de famille Kabyle. c’est parce que vous etes les phares de notre combat que l’on se montre sans ménagement a vos égards, notre combat est long et semé d’embuches, il exige une attitude claire et sans ambiguité quant aux positionnements des uns des autres. TANMIRT

    • Je suis de votre avis Rachid, IDIR est un exemple de combat, mais cette fois-ci il a failli en applaudissant ces voyous qui veulent enterrer notre identité.

    • pauvre toi cheriet hamid les masques sont tombé vous ne roulez que pour l’argent toi et ton ami ufir,la Kabylie son peuple et ces enfants c’est les derniers de vos soucis
      plus jamais j’irais a ton spectacle ni écouter ta musique ni celle de abdanebi
      continuez a venir applaudir nos oppresseurs ,la kabylie se passera de vous ,il ya des hommes qui ont le nif et la dignité et surtout on a une jeunesse qui n’est pas dupe..

    • le fond de commerce s’ecroule?? comme les juifs vous allez en arriver à bruler vos idoles??

      TANT DE DEPIT ET DE HAINE VOUS CONSUMERONT ….ET ne vous attirerons jamais l’affection de ceux que nous avons renvoyés vers le nord de MARE NOSTRUM

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici