Bougie Manifestation devant le siège de la wilaya des pré-bénéficiaires des logements LSP

1
10 ans de retard logements d'Akbou

BOUGIE (Tamurt) – Les moult actions de rue qu’ont observé les 50 pré-bénéficiaires des logements socio-participatifs (LSP) de la Cité du stade, devant le siège de l’APC d’Akbou, n’ont apparemment pas eu l’effet escompté. Ce faisant, lesdits bénéficiaires se sont rassemblés avant-hier, devant le siège de la wilaya de Bougie, pour crier leur détresse au chef de l’exécutif dans l’espoir qu’il mette fin à leur souffrance.

Leur calvaire dure depuis une décennie sans que les autorités locales ne daignent se pencher sur leur cas. Les manifestants ont dénoncé les agissements du promoteur immobilier privé, qui a réalisé le projet, lequel ne veut toujours pas tenir ses engagements contractuels vis-à-vis des concernés. Le promoteur a retiré les dossiers bénéficiaires qu’il a déposés à la caisse nationale du logement (CNL), sans raison et sans explications valables, alors qu’il avait encaissé leurs apports financiers personnels pour l’acquisition d’un logement dans ledit projet.

Ils dénoncent aussi le fait que le promoteur ne veuille pas remettre les clés à ces derniers puisque les considérant, toujours,  comme des souscripteurs et non pas des acquéreurs après 10 ans d’attente. Une situation qui irrite ces derniers sachant que des locaux ont déjà été vendus et l’on soupçonne le promoteur de vouloir les exclure de ce projet et de ne pas vouloir poursuivre sa réalisation, dixit un postulant audit logement. L’atermoiement des pouvoirs publics en dit long sur le laxisme et la passivité d’un régime accoutumé au silence radio.

Amnay

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici