Anniversaire de l’assassinat du romancier : Tahar Djaout revisité à Tizi-Ouzou

2
TAHAR DJAOUT

TIZI-OUZOU (Tamurt) – A l’occasion de l’anniversaire de l’assassinat du romancier kabyle Tahar Djaout, plusieurs conférences, des expositions et pièces théâtrales seront au menu à la maison de la culture Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou à partir de demain.

Les journées commémoratives qui se tiendront du 3 au 5 juin sont intitulées : Tahar Djaout, l’homme et l’œuvre. Les activités en question sont organisées par l’assemblée populaire communale d’Ath Chafâa où est situé Oulkhou, village natal de l’auteur de l’Invention du désert. Le programme en question comprend une exposition autour de la ville et l’œuvre de Tahar Djaout, des ventes dédicaces par des auteurs ayant écrit des livres sur Tahar Djaout. Il est aussi prévu une projection du film documentaire « Thamurth negh » animé et réalisé par Cherif Mammeri autour de la vie et de l’œuvre de Tahar Djaout.

En plus des activités programmées à la maison de la culture de Tizi-Ouzou, on a appris, en outre, que d’autres manifestations culturelles, également en hommage à Tahar Djaout, sont au programme dans son village natal Oulkhou. Il y aura une « promenade culturelle » intitulée « Sur les traces de Tahar Djaout », en compagnie des membres de la famille et amis de Tahar Djaout. Celle-ci sera suivie d’un recueillement et dépôt de gerbe de fleurs sur la tombe de Tahar Djaout.

Aussi, pour marquer ce douloureux  anniversaire qui a inauguré une longue série d’assassinats politiques ayant ciblé les journalistes et les intellectuels, les organisateurs ont prévu un récital poétique en son hommage. La bibliothèque communale d’Ait Chafaâ abritera une exposition autour de sa vie et de son œuvre ainsi que la projection d’un film documentaire sur Tahar Djaout réalisé par Abderrezak Larbi Cherif

 Le chef-lieu de la commune d’Azeffoun abritera à la même occasion la réalisation d’une fresque murale et d’un portrait de Tahar Djaout au niveau du front de mer de la ville d’Azeffoun par les élèves de l’ERBA d’Azazga. Le volet des conférences comprend des communications qui seront données, entre autres, par Gacemi Akli, ami de Tahar Djaout et animateur à la Radio Locale de Tizi-Ouzou. Au volet théâtral, le théâtre régional Kateb Yacine abritera la pièce de théâtre « Les Vigiles » adaptée du roman éponyme de Djaout et mis en scène par Omar Fetmouche et « Le dernier été de la raison » de Tahar Djaout montée par les étudiants du département Français de l’Université Mouloud Mammeri de Tizi-Ouzou.

Lyès Medrati

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici