Durant ce ramadhan, les Algériens consomment la viande de baudet

2

ALGERIE (Tamurt) – Les arnaques à grandes échelles se multiplient en Algérie, notamment en cette période du mois de ramadhan. C’est un secret de polichinelle pour le commun des mortels qu’en ce mois de jeûne, « tout est permis » pour se remplir les poches quitte à engager sérieusement la santé des consommateurs.

ane égorgé
ane égorgé

En effet, l’alimentation carnée augmente crescendo dans le mois de carême, mais cette viande est souvent d’origine douteuse. Par ailleurs, dans la ville de Tiaret, la population locale a récemment alerté les services de sécurité quant à l’éventualité d’une commercialisation de viande de baudet.

La découverte de restes d’ânes égorgés a mis la puce à l’oreille de certains citoyens qui n’ont pas hésité à faire le lien avec l’écoulement de cette viande sur les marchés. En Algérie, la commercialisation de viande de bourrique revient souvent au-devant de la scène en période ramadhanèsque.

Amnay

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici