Les commerçants de la nouvelle-ville de Tizi-Ouzou face au chantage des voyous

10
TIZI WEZZU

TIZI-OUZOU (Tamurt) – Une partie de la nouvelle-ville de Tizi-Ouzou est gérée directement par une mafia qui dicte sa loi sur les commerçants, avec la bénédiction des autorités coloniales bien évidemment. Aux alentours de la Tour, Boulevard Amyoud et Boulevard Krim Belkacem, aux environs des mosquées de la nouvelle-ville, chaque voyou contrôle son trottoir.

Ils exigent des commerçants de verser chaque fin de mois entre 1000 à 2000 dinars, faute de quoi leur boutique ou local commercial sera saccagé. Les délinquants, qui sèment la terreur, empochent ainsi des millions de centimes chaque mois. Ils excellent aussi dans le proxénétisme et la vente de la drogue au vu et au su de tout le monde, mais sans que personne ne daigne bouger le petit doigt. Les commerçants ne savent pas à quel porte frapper ni à quel saint se vouer.

Cette situation perdure depuis le début des années 2000. Les dépôts de plaintes de certains commençants n’ont servi à rien. Les délinquants sont pour la plupart des repris de justice qui ont bénéficié des largesses des autorités locales après avoir mené des campagnes électorales en faveur de Bouteflika par le passé et des autres élections organisées par le régime colonial. Les rares commerçants qui ont tenté de tenir tête à la mafia ont été menacés, agressés ou, tout simplement, ont vu leur locaux saccagés.

Le chantage des délinquants des cités a pris de l’ampleur dans l’ombre. C’est un phénomène latent et patent au même temps. A quoi sert alors la présence des services de sécurité à Tizi-Ouzou ? «  c’est pour protéger les délinquants et assurer la pérennité du régime », dira un commerçant de Tizi-Ouzou.

Lounès B

10 COMMENTAIRES

  1. Si ces commerçants acceptent de se faire racketter c’est qu’ils trouvent leur compte dans cette affaire. On n’accepte pas de donner de l’argent sans rien en échange. Il doit y avoir un troc dans ce genre d’histoire. Et puis ce n’est pas au MAK de s’occuper de ce genre de délinquance. Ces commerçants payent des impôts, c’est donc l’Etat algérien qui doit les défendre. Maintenant s’ils acceptent de payer les racketteurs des deux côtés, libre à eux.

  2. Les kabyles delandent au MAK decfaire des choses. Mais c’est qui le MAK? Toi, moi, et tous les autres. Qui dans le MAK va aller se sacrifier comme ca pour un commercant?
    Il faut s’entendre et s’unir. Oui les commercants vont supporter le MAK financierement, les autres vont aider, le MAK va organiser un service de securite etc. Il ne faut pas voir le MAK comme un gouvernement qui doit tout faire et nous on se croise les bras.
    C’est toute la societe kabyle qui doit se sentir partie prenante dans cette affaire. Alors pn peut rever de finalement divorcer avec les xorotos

  3. Comment voulez vous que le MAK, réagisse et défende X ou Y si ces dernier cautionnent et défendent le régime sous toutes ses formes, le MAK ne peut pas faire la pluie et le beau temps, il faut que chacun sache son intérêt et face le bon choix, ces commerçants n’ont qu’a commencer par le commencement s’ils croient en cette Algerie, c’est a dire faire des pétition, s’organiser en association et réclamer auprès de leurs autorités, ensuite si après tt cela rien n’est réglé, ils se tourneront d’eux mêmes vers leurs frères…

  4. Le rgime algerien utilise les memes tactics que la france durant la guerre d’algerie! ils ont meme emprisonner une journaliste pour dire d’apres l’armee il ne reste plus d’algerien vous les avez tous tue? chaque jour,on a tue 300,400,600,voir des milliers de fellagas. En algerie c’est KIF-KIF! il n y a pas de terrorisme en algerie sauf le terrorisme de l’etat.

  5. Cest la faut au comercant parcequil leurs donne de largent. Si vous voulez in changement en kabylie en dois commencer de nous meme ensuite en va au pouvoir. En plus pourquois vous trouver pas la solution ou vous fait uniquement des marche pour le 20 avril. Si vou voulez lautonomie il faut trouver les solution a nos problem par nous meme. Ya toz

    • azul bel da ¥en a d seddu ¥ awal iw yidek. n Jamel talwit maca nessen a n arfu… créer l’OS kabyle une MELICE qui casse ces voyous et LES et donner des exemples. jeter l’idée dans la rue aux peuple et le reste viendra tous seul.

  6. et pourtant l’etat ces dernier mois il’nya pas un jour ou je lit un jounal sans que l’etat a tuer 2 terroristes ,l anp a tuer 10 ‘ l’anp a tuer 5 etc etc mais tous les jours
    est-ce-que aussi c’est la poudre aux yeux ?
    meme au moment du terrorism ils tue pas toujours
    plutot en ce moment la ils tuer des diplomat KABILE

  7. je suis quotidiennement votre presse et celle de siwel,si vraiment toutes les informations que vous publier via internet son juste alors la je ne comprend rien du tout .on vois les kds qui empoisonnent les kabyles mais ils se promennent en toute liberte en kabylie,hannachi qui a déteruit le club fare de la kabylie qui rode en kabylie sans aucune crainte. les délinquant qui racket,qui agressent et parfois tuent des innocents sans personne leve le doigt.tout en restant pacifiste pour la revendication de l’indépendance de la kabylie rien n’empeche que le mak doit créer une organisation armer pour défendre le peuple contre c’est voyou et ces kds qui veulent nuires à la kabylie si non viendra le jour au le peuple vous l’achera.

  8. Que ces commerçants se liguent pour faire valoir, auprès du deylik de Tizi, ce sordide racket comme impôt deylikal ; il y aura certainement une suite à leur démarche .

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici