Moussa Touati : « Amirouche avait interdit le kabyle durant la guerre de libération »

35
Moussa Touati
Moussa Touati

ALGERIE (Tamurt) – Écarté par ses mentors, Moussa Touati,  un homme politique algérien, qui a dans la politique ce que garantitas a dans la gastronomie, n’a pas trouvé mieux pour faire parler de lui que de s’attaquer à l’héros kabyle de la guerre de libération, le colonel Amirouche en l’occurrence.

« Amirouche Aït Hamouda interdisait aux maquisards de s’exprimer en kabyle durant la guerre de libération nationale » affirme ce Si Moussa, d’un air certain. C’est la première fois qu’on entend parler de ça sur Amirouche. Mais ce que ce Moussa n’a pas dit, quelle est la langue, alors, que le colonel de la wilaya trois utilisait ? Sachant qu’il ne maîtrise que le kabyle et le Français. Hormis quelques mots en langue arabe, Amirouche, comme tous les kabyles de l’époque qui n’avaient pas fait l’école coranique, voyaient en l’arabe une véritable langue étrangère au même titre que le chinois.

Moussa Touati le sait bien, mais il veut juste susciter une polémique et faire un signe à ses employeurs du régime raciste d’Alger.  Amirouche était kabyle et, même mort, il le restera. Si il était resté vivant, des hommes comme ce Touati n’auraient aucune place. Mais le traître de Boumediene et ses acolytes l’avaient livré à l’armée Française. Touati aurait du parler de l’assassinat, de ce héros, par des algériens !

Lounès B

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici