El Khabar et El Watan n’ont jamais défendu la Kabylie

13
presse

ALGERIE (Tamurt) – Les deux quotidiens algériens, EL Khabar et El Watan, qui font face à de graves atteintes de la part du régime méritent, certes, un soutien mais ils ne font que subir les représailles  d’un clan du régime pour leur soutien à autre clan du même régime.

Ni El Khabar ni El Watan,ni aucun autre quotidien n’ont soutenu la Kabylie. Au contraire, ces deux organes de presse ont toujours versé dans la manipulation. Depuis plus de 15 ans ils ne médiatisent jamais les activités du MAK ni celles des autres forces politiques indépendantes en Kabylie. Certes, El Khabar et El Watan n’a jamais versé dans les dénigrements contre le MAK, mais ils l’ont ignoré quand même. Maintenant  que ces deux canards sont dans un sale pétrin, ils font appel pour un soutien de la société civile en Kabylie.

El Khabar et El Watan n’ont qu’à appeler Louiza Hannoun qu’ils soutiennent et les islamistes comme Mokri et Djabalah qu’ils présentent, depuis des années, comme les leaders de l’opposition et les partis les plus fiables. Les deux journaux qui souffrent des attaques du clan de Bouteflika, pour avoir soutenu Toufik, n’ont jamais médiatisé au moins les arrestations des militants et responsables du MAK. Un mépris inexplicable. Les kabyles ont leur propre presse aujour’djui. Certes il ne s’agit que de quelques sites et journaux numériques, mais bientôt ils auront leur propre télévision et leurs propres radios.  Boycotter toute la presse du régime en Kabylie est un acte révolutionnaire pour tous les kabyles.

Lounès B  pour Tamurt 

13 COMMENTAIRES

  1. pour moi, je pense que ce genre d´article est l´œuvre des agents de l´Algérie arabo musulmane pour semer un certain doute sur le vrai combat du MAK. c´est que de l´intox même si c´est écrit par des Kabyles (kds). le combat des KABYLES se résume aux enseignement inculques dans nos villages et tigemua3 que seuls ceux qui les fréquente sauront de quoi je parle.

  2. Il n’est pas plus aveugle que celui que ne veut pas voir. Pourquoi, on demande toujours à la Kabylie de soutenir les causes perdues d’avance pour elle. Est-ce qu’il y’a que des Kabyles en Algérie. Forcément non. Que font les autres Algérianistes ? Nos frères Kabyles sont actuellement malmenées, arrêtés, affamés, humiliés, tabassés sans que personne ne dit un mot. Les Algérianistes trouvent ça normal.
    Par contre, on n’hésite pas de demander aux Kabyles de dénoncer quand ces mêmes Algérianistes sont maltraités. Je suis désolé. C’est du donnant donnant. La Kabylie a autres choses à faire que de s’occuper des Algérianistes. Ils n’ont qu’à ne pas soutenir cette pègre coloniale. Ils n’ont qu’à descendre dans la rue comme le font les autres peuples dans le monde. Ils méritent leur sort.
    Le MAK fait son travail qu’il estime bon pour le salut de la Kabylie. Ce que les Kabyles demandent, c’est de soutenir la Kabylie pour retrouver sa souveraineté et son identité. Les Algérianistes pour ne pas soutenir la Kabylie, ils trouvent des excuses sur le MAK. Aux autres aussi de défendre la Kabylie. Mais, malheureusement, il n’y a que le MAK et le GPK qui défendent la Kabylie. Tous les autres sont complices du sort macabre planifié par la junte coloniale au pouvoir pour anéantir la Kabylie.

  3. Oui, les deux ont semé, maintenant s-thazmarth-nsen… la récolte. En fait, cette affaire ne nous importe en rien puisque on le sait arzaz u ditsak thament (comment vous attendez qu’el khabarouk et sa version fr vous défendent, sinon á quoi sert tamurt.info alors !! ??) mayila zagnagh kra n trugza, athan d lawan anvad akan itwid ankhdam thamurthnagh et on doit impérativement cesser de compter sur l’aide, la défence, la critique ou la protection de qui que ce soit provenant de l’étranger (personnes, entreprises ou états) de plus, c’est un manque d’éthique de la part d’un journaliste de meler ces lecteurs dans une affaire qui ne les regardent pas, (de meme) …attaquer un zaáma journal ou une liberté ;).
    (Fraternellement pour monsieur le journaliste: á votre ami* tendez lui la main si vous ne pouvez pas le noyer et laissez ce que ne vous regarde pas pourrir mais sachez que vos lecteurs sont bien exigeants awid ayen ilhan negh adj ghorak.)

  4. On ne doit jamais se réjouir des attaques que subissent vos confrères de la presse de la part du régime aux abois. Certes ils ne médiatisent pas les actions du MAK,M Omar Belhouchet n’est pas Kabyle, mais doit on pour autant s’aliéner, gratuitement, ces deux journaux à très fort tirage? Moi je dis non. On ne devrait pas se faire des ennemis sans raison. Alors laissons les émotions de côté et un peu de bon sens SVP.

  5. Il y a un proverbe qui dit: »quand on veut tuer son chien on l’accuse de rage. » Ces deux journaux qui n’ont pas soutenu le MAK méritent donc qu’on les abandonne à leur sort. Je comprends pourquoi le MAK ne trouve pas de soutien en-dehors du MAK. Cet article de L B est vraiment affligeant. C’est le MAK qui en prend un coup. Changez de tactique BON DIEU! Vous êtes en train de barrer la route au MAK. A moins que ce ne soit votre intention.

  6. C’est l’histoire de l’arroseur arrosé.
    Autrefois, et dans un passé récent, toutes les luttes démocratiques, toutes les luttes pour les droits de l’homme, toutes les luttes pour les valeurs justes, ont été initiées, menées et drivées par les kabyles. On fournissait des marrées humaines pour défendre les causes justes pour le bien de l’Algérie. Et toujours contre ses propres intérêts au bout du compte.
    Maintenant, les temps ont changé. Les Kabyles s’occupent d’eux-mêmes et de leur propre destinée. Désormais, celui qui veut notre soutien, il n’a qu’à soutenir l’indépendance de la Kabyle.
    Le régime colonial d’Alger est entrain de faire ce qu’il veut en Algérie. Il a un grand boulevard devant lui. Il n’y a aucune opposition digne de ce nom à lui faire face. Il a en face de lui des tubes digestifs sans âmes. Il a en face de lui que des zombies. Le pire est à venir pour l’Algérie. Ce n’est que le commencement. Quand on pactise avec le diable, on en seme…
    La Kabylie n’est plus là pour les défendre. La roue tourne…

  7. A l’image de tous les quotidiens Algériens le journal « EL-KHABAR  » n’est pas une référence en matière de défense de notre identité, et de celle de l’AFRIQUE DU NORD puisque à longueur de journée il nous parle de MAGHREB ARABE au lieu de l’AFRIQUE DU NORD, alors 90% des journalistes de ce quotidien sont des Kabyles, ils acceptent cette humiliation d’écrire des articles et commentaires en utilisant cette appellation RACISTE, ETHNOCENTRISTE ET XÉNOPHOBE qu’est le « MAGHREB ARABE » symbole d’un apartheid raciale.

    • je suis d’accord certains article dans la presse dite pro MAK, sont des balles aux pied.
      EL KHABAR un journal indépendant fondé par des kabyles ,ourtilane amar originaire d’akbou;et REZKI cherif LE VRAI PATRON et le premier fondateur d’el KHABAR originaire du village ouled ouareth ,tizi wezzu et sa famille REZKI son origine remonte A TIMLILINE dans les iflissen.
      ce n’est pas parce que un journal écrit en arabe,qu’il est forcément a jeter a la poubelle .
      alors a tous les membres et les sympathisants du MAK ARRÊTEZ DE NOUS TIRER DES BALLES AUX PIED.
      VOUS discréditez notre combat,t par votre déclaration haineuses racistes et stupides.
      laissons le racisme aux algériens ils ont l’habitude.
      autre chose a lire certains par leur déclaration, ils veulent une Kabylie indépendante pour reproduire(fondé) une autre petite Algérie.

      on ne veut pas d’une Algérie bis ;on veut une Kabylie indépendante, ouverte, tolérante,démocratique, …
      a bon entendeur…
      autres choses a ceux qui ne connaissent rien de la Kabylie, même s’ils sont kabyle ,même s’ils sont solidaire de notre combat ils doivent s’abstenir de porter des jugements et des déclarations haineuses…
      envers les autres …nos voisins.

  8. Bonjour,
    Il s’agit de la liberté d’expression ; il faut soutenir tout organe de presse de quelque bord qu’il soit contre l’arbitraire : c’est ça la liberté d’expression même si ces deux journaux ne sont pas d’accord avec vous ; ils ont quand même le droit d’exister et d’exprimer leur opinion. Ne confondez pas tout. Soyez professionnel dans votre journalisme.

    • Toute la presse écrite algéroise,sans exception, est hostile au droit à l’autodétermination du peuple kabyle,y compris le journal Liberté du kabyle I. Rebrab. La Kabylie ne dispose pas de médias libres écrits et audio-visuels au service des intérêts supérieurs de la nation kabyle.On a vu l’hystérie de cette presse « indépendante » lors de la naissance du MAK en 2001.Ils croient qu’en censurant les activités du MAK,ils vont étouffer la question kabyle.C’est un procédé indigne et misérable de ceux qui veulent maintenir le peuple kabyle sous le joug de la régence d’Alger.Ils se trompent lourdement comme tous les kabyles algérianistes qui refusent de voir la réalité amère,oui nous sommes un peuple colonisé et notre salut est en dehors de cette Algérie archaïque et despotique.Cela ne doit pas nous empêcher de dénoncer toute atteinte à la liberté de la presse y compris contre ces journaux indifférents au drame du peuple kabyle.Il ne faut pas être sectaires et chauvins comme eux !

  9. Non, non et non!!
    Quel que soit le clan d’el watan (el khabar, je ne connais pas), vous n’avez vraiment pas le droit de lancer des mensonges sur ce journal.
    Le projet souverainiste se trouve décrédibilisé avec des articles pareils.
    Maintenant, si vous réduisez la Kabylie au mak, c’est autre chose.

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici