Elle s’est attaquée aux citoyens chrétiens : El Bilad-TV poursuit son acharnement contre les kabyles

10
église en Kabylie

KABYLIE (Tamurt) – Tout le monde sait qu’il y a une cohabitation absolue entre les kabyles musulmans, chrétiens et athées depuis toujours. Même dans la même famille, on retrouve des personnes qui ont des convictions religieuses différentes sans que cet état de fait n’ait jamais posé problème et personne ne peut oser dire le contraire tant la réalité du terrain confirme qu’il n’y a point de conflits qui naissent en Kabylie parce qu’on est d’une religion autre que l’islam.

Cette situation semble gêner les dirigeants de la chaîne de télévision privée algérienne El Bilad. En effet, cette dernière a diffusé, cette semaine, un reportage pour le moins intrigant qui s’apparente à un véritable appel au meurtre des kabyles qui sont de confession chrétienne. Si ce reportage s’était limité à rapporter une réalité de plus en plus évidente sur l’existence de dizaines de milliers de chrétiens dans la région de Kabylie, ça aurait été à tout l’honneur de cette chaîne de télévision quand on sait que le pouvoir algérien, arabo-islamique, continue de présenter toute l’Algérie comme un pays musulman sans prendre en considération les autres convictions religieuses.

Mais la chaîne de télévision El Bilad a versé dans un sensationnel indécent en livrant aux gémonies les chrétiens de Kabylie qui n’ont pourtant jamais provoqué de problèmes ni se sont immiscés dans la politique en mettant en avant leur confession chrétienne protestante ou catholique. L’équipe journalistique El Bilad-TV, à l’aide de caméra cachée, a filmé des séances de cultes dans des églises de Kabylie, et a présenté ces images, sommes toutes anodines dans n’importe quel pays du monde, comme étant la révélation du siècle et un véritable sacrilège. Quant au commentaire qui accompagnait ce reportage montrant des citoyens kabyles pratiquer leur religion chrétienne en toute quiétude, il a été des plus dangereux en ce sens qu’il était emprunt d’insultes et surtout d’appels à peine voilés au lynchage.

Pis encore, le reportage a fait parler, en les manipulant, quelques autres citoyens kabyles, en abusant de leur naïveté dans le dessein est de monter les uns contre les autres. Ainsi, après avoir insulté Matoub Lounes et les martyrs du printemps noir, El Bilad-TV s’en prend encore une fois à une frange importante de citoyens kabyles, qui ne sont ni des terroristes, ni des voleurs, ni des corrompus et ni de grands criminels mais juste des chrétiens.

Tahar Khellaf pour Tamurt

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici