Le général Nezzar dans le viseur de Bouteflika

13
Khaled Nezzar

ALGERIE (Tamurt) –  Voyant que le détenu était atteint d’un cancer de la prostate, le juge d’instruction a décidé, en début de semaine, de libérer provisoirement le général Hocine Benhadid pour raison de santé. Incarcéré pour avoir été un fidèle lieutenant de l’ex-patron des services secrets, le général de corps d’armes Mediene Mohamed dit Toufik en l’occurrence, le général Benhadid faisait partie des hommes à abattre par le clan présidentiel afin de faire passer le message. 

En le libérant, le pouvoir ne fait pas là un geste humanitaire mais il veut probablement procéder à l’humiliation d’un autre membre du groupe militaire opposant à Bouteflika. C’est la conclusion qu’on peut en tirer si on se fie à cet écrit de l’ancien directeur du quotidien français « Le monde ». Selon celui-ci, c’est Khaled Nezzar qui serait dans le collimateur du pouvoir.

Il risquerait de subir une cabale judiciaire par rapport aux propos qu’il tient, par ci par là, au sujet de la gouvernance actuelle et en qualifiant de militaire frustre et mégalomane l’actuel chef d’état major, le général de corps d’armes Ahmed Gaïd Salah. Il ne peut être mis fin à « ces dérapages » que par une incarcération d’autant plus que les tentatives de son in intimidation, via les difficultés créées à son fils en tant que propriétaire d’une société des télécommunications, n’ont pas donné les résultats escomptés.

C’est la nouvelle loi sur l’obligation de réserves imposée aux officiers en retraite d’intervenir dans les débats politiques, qui lui sera appliquée s’il s’amuse à critiquer Bouteflika et son clan. D’ailleurs, selon le journaliste, le juge d’instruction du tribunal de Sidi M’hamed d’Alger aurait été chargé d’ouvrir une enquête judiciaire à la moindre déclaration publique du général Khaled Nezzar.  La guerre des clans continue à Alger et pour le moment, c’est celui de Bouteflika qui est en passe de remporter la victoire.

Amaynut

COMMENTER

Veuillez entrer votre commentaire!
Veuillez entrez votre nom ici